• Rien que des mots.

    D' un coté nous évoluons dans un monde aseptisé, édulcoré ou le sourd est devenu : le malentendant, l'aveugle  : le malvoyant, l'esclave autre fois appelé :  le journalier est devenu  : un technicien du sol.

    la « nounou" est une assistante maternelle, l' infographiste, typographe et photolithographe sont devenus le polygraphe...

    Les dames de services sont des :  Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles.

    Le malade est devenu :  un client au service d'une économie …...Il y a des maladies qui rapportent plus que d'autres ! Ainsi, la maladie rapporte mais le patient coûte cher.

    Le consultant d'un soir d'élection est devenu suite à son passage dans l'urne : le cochon de payant.

    Le dernier en date : qu’est devenu le NEGRE....? fait il toujours le zouave au pont de l’Alma ou les beau-jours de la boite de BANANIA ?

    Ghost writer et plume de l'ombre sont poétiquement devenus « PRÊTE PLUME ».

    De par la grâce de notre gouvernement actuel qui ne manquera pas son but....celui de nous la mettre dans le  Baba.





    « Une bonne hygiène de vie...feel the wind of the ball »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Juin à 08:37

    Sensiblerie, humanitaire, plus humain, politiquement correct, amélioration des rapports, communication... des tas de mots servant essentiellement à nous compliquer l'existence en nous faisant croire que c'est mieux qu'avant.

    C'est sûr qu'en tournant autour du pot et en appelant une institutrice "professeure des écoles", on a changé la face du monde et la maîtresse se sent mieux quand Mohamed lui colle une baffe...

    Evolution quand tu nous tiens...

    Bonne journée

      • Jeudi 14 Juin à 05:24

        La révolution dans le changement......à compter de ce jour, ce sera comme avant c'est à dire moins pire que demain.....

        En prêtant une attention profonde on s’aperçoit qu'on soustrait plus que l'on additionne....et pourquoi la maîtresse ne porte t elle pas la protection anti baffes : le fameux grillage anti-occident ?

    2
    Mercredi 13 Juin à 13:54

    C'est vrai les mots changent.Mais les métiers disparaissent aussi.Prenons le "journalier".C'était un travailleur de la campagne principalement qui offrait......à la journée ses bras à qui voulait bien lui proposer du travail.Les foins,les labours,les cueillettes.....etc....Maintenant c'est un "intérimaire". Plus personne ne monte à la fourche les bottes de foin ou de paille.Trop dur.D'ailleurs plus beaucoup de monde acceptent de se salir les mains........happy

     

      • Jeudi 14 Juin à 05:27

        Je ne répugne pas à retourner au charbon et à mettre les mains dans le cambouis....yes mais je suis en voie de disparition et vous....bientôt d'apparition !cool  

    3
    Mercredi 13 Juin à 18:49

    Ça ne va pas du tout Loupzen !   La rime, la rime voyons, c'est plus joli  ... je parle du dernier paragraphe kiss

    Je me demande comment est appelée, aujourd'hui, cette délicieuse gâterie au chocolat  craquant, qui était remplie de meringue et de crème au beurre  ?

    J'arrête de faire la zouave et te souhaite une bonne soirée. (Je reviendrai lire le précédent message que je n'avais eu que le temps de survoler).

     

      • Jeudi 14 Juin à 05:34

        Sachant  qu'il se trouvait (au moins ) une femme dans  mes lectrices, sarcasticc'est par respect et convenance que je n'ai pas employé la rime tant attendue...

        Il faut, me dit on, d’arrêter de faire le zouave, même ma propre sœur se promène en ces lieuxyes...(mais pas en compagnie du Zouave)

        Bonne promenade chez le pâtissier  et attention de ne pas te faire plumer !

    4
    Jeudi 14 Juin à 10:36

    Bonjour

    quelle stupidité de faire des expressions a rallonge pour remplacer un seul mot qui qualifie mieux les choses, les gens

    l’époque moderne de ces temps ne simplifie plus mais complique, on fait croire qu'on simplifie

    comme , par exemple, tout document administratif a faire par internet

    et si on n'a pas internet, on fait quoi hein ? on creve

     

     

    sur cette réflexion pessimiste et alarmiste

    je te souhaite un bon et beau weekend au soleil, beaucoup de soleil et au loin ces pluies des jours ci

    5
    Jeudi 21 Juin à 12:18

    Dans le BABA, pour ne pas dire autre chose de plus vulgaire.

      • LOUPZEN
        Jeudi 21 Juin à 21:21

        Ah ...si seulement il y avait du rhum !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :