• Hommage à un Poéte

    DU  LOUP  &  D’UN  RENARDPetite fable affable

    Messer Loup, un jour lassé vagabonder

    Sur les routes que l’Histoire avait fécondées,

    Surtout celles vieilles comme les chemins

    Menant à tous horizons, à tous les demains

    Planta ses souvenirs dans la sédentarité.

    Posé loin de l’errance et de sa précarité,

    Sa plume se promenait encore dans les temps

    Qu’il avait connus un moment, vus un instant,

    Il rencontra ainsi un drôle d’animal, dru,

    En laquelle une engageante belette cru

    Reconnaître peut-être un renard rusé Compère,

    antan dit-on, des lupines curées.

    C’était un « chaméléon »,

    bête d’intérieur :Casanier comme un gros chat, mais vadrouilleur

    Comme un vaisseau du désert dans tous ses écrits

     Voyageant entre hier et ailleurs,

    moqueries Douces-amères sur son temps qu’en caméléon,

    Il faisait fables datant d’avant les néons.

    Et ce pèlerin immobile de noircir

    Des pages que Messer Loup, hélas, du se farcir 

    Mais goûta pourtant et loua tout aussi fort.

    Il le dit à faire rougir, à grand renfort

    De flatteuses images, à notre bon « Maître Renard »

    Qui lui aimait la prose de ce Loup anar’.

    Au fil des mots se tissa une amitié

    Improbable assez entre ces deux êtres entiers,

    Aux deux vies aussi diverses que leurs parcours,

    Partageant un même humour et un même amour

    De l’Humain ; deux inconnus qui, comme larrons

    En foire, voulaient voir tourner peu plus rond

    Notre Terre, deux bêtes qui, las, ne s’étaient

    Jamais vues mais aspiraient aux mêmes étés

    Pour eux et leurs sans discours ni débats,…

    Il n’est nul besoin, de se connaître, ici-bas, Depuis l’âge où l’on est d’insolents marmots

    Pour se reconnaître au-delà des maux et des mots !

    Amicalement et fabuleusement tien !

     

    Christian Satgé

    Détails de l'auteur

    Nom : Christian Satgé
    Date d'enregistrement : 17 février 2017 
    URL: http://lesrivagesdurimage.blogspot.fr

    Biographie

    Obsédé textuel & rimeur solidaire, (af)fabuliste à césure… voire plus tard, je rêve de donner du sens aux sons comme des sons aux sens. « Méchant écriveur de lignes inégales », je stance, en effet et pour toute cause, à tout propos, essayant de trouver un équilibre entre "le beau", "le bon" et "le bien", en attendant la cata'strophe finale. Plus "humeuriste" qu'humoriste, pas vraiment poétiquement correct, j'ai vu le jour dans la « ville rosse » deux ans avant que Cl. Nougaro ne l'(en)chante. Après avoir roulé ma bosse plus que carrosse, je vis caché dans ce muscle frontalier de bien des lieux que l'on nomme Pyrénées où l'on ne trouve pire aîné que montagnard.

     

    « Jeux de mainsCris et chuchotements »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Mars à 05:39

    Il se vérifie  qu'  on ne peut se fier  à  l' apparence, et  qu' on  peut  y  gagner en écoutant son vis-  à- vis !

    Bonne  journée

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 11 Mars à 05:59

    Tout simplement merci pour Lui

    3
    Lundi 11 Mars à 17:13

    "Un même amour de l'humain"... quelle erreur ! Tout animal sain d'esprit devrait nous fuir comme la peste !

    Bonne soirée

      • Mardi 12 Mars à 20:29

        la peste de ce bon vieux  Jeanyes De la Fontaine ....

    4
    Mardi 12 Mars à 14:59

    Un beau texte en hommage à la poésie et à la façon de votre ami le Poète dont je viens d'aller parcourir quelques écrits., sur le blogspost que vous indiquez et aussi sur "plume-de-poète".  Bien aimé la citation d'Aragon de la préface de "Les yeux d'Elsa".

    Les pensées et réflexions  peuvent être poésie ... et inversement  winktongue

    Extrait d'un poème de René Char  (Commune présence)  :

    "...
    Tu es pressé d'écrire
    Comme si tu étais en retard sur la vie
    S'il en est ainsi fais cortège à tes sources
    Hâte-toi
    Hâte-toi de transmettre
    Ta part de merveilleux de rébellion de bienfaisance." 

    Bonne semaine Loupzen

      • Mardi 12 Mars à 20:32

        Je me hâte de transmettre de peur que vienne l'oubli.

    5
    Mercredi 13 Mars à 23:01

    il y a du vécu, dans ces humeureries.........

      • Jeudi 14 Mars à 11:25

        Poète à suivre dans son bestiaire original !

    6
    Jeudi 14 Mars à 15:22

    Je vais cliquer sur ce bestiaire ... salut Loup et Merci 

    7
    Vendredi 15 Mars à 11:23

    Bonjour

    merci de ce partage d'un poete fabuliste

    j'aime beaucoup ses lignes poetiques en cette forme de fable que tu nous presentes là

     

    bon weekend et que le soleil paraisse longtemps ces jours ci entre les pluies que l'on subit

    8
    Samedi 16 Mars à 07:02

    Tout simplement magnifique aussi bien sur le fond que sur la forme!.  J'irai visiter les écrits de ce poète. Un bel état d'esprit je trouve. Merci à vous aussi.

    9
    Mercredi 20 Mars à 15:00

    Merci pour votre passage Bonne journée  à vous.

    10
    Vendredi 22 Mars à 11:08

    Bonjour

    petit passage pour souhaiter un bon et beau weekend avec ce soleil revenu apres nos pluies d'hiver,

    le printemps est enfin là

    les journées deviennent belles et chaudes, on se prépare a l'été

    et aux belles balades en nature ( ou en ville dans les jardins et parcs urbains, qui nous gardent un peu de nature en ville )

    11
    Vendredi 22 Mars à 15:38

    Bon week-end Monsieur Loupzen ! 

    12
    Vendredi 29 Mars à 10:50

    L'écoute attentive et l'empathie sont en effet deux clés pour apprendre à s'estimer peu à peu.

    Bonne journée Loupzen

    13
    Vendredi 29 Mars à 19:28

    Bonsoir Loupzen,

    J'espère que vous allez bien ... je passe, de temps en temps wink2
    Bon  week-end et à plus tard.

    14
    Lundi 29 Avril à 13:55

     

     

     

      Résultat de recherche d'images pour "Petit muguet du mois de mai"

     

                                                                                                                                 N. GHIS.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :