• De fines parties culs

     

     

    Hier  j’ai surpris une de mes connaissances  en charmante compagnie, je  veux dire par là en la compagnie autre que celle de sa femme. Il est vrai qu’à être en compagnie de quelqu’une  il  est préférable qu’elle soit charmante.

    La réciprocité ne m’apparait pas aussi flagrante, la femme en générale (plus souvent en adjudant) recherche la sécurité et non pas une utopique compagnie en forme de faire valoir aux yeux de son entourage.  Lors de cette aventure la femme en générale râle ce qui la rétrograde au rang des adjudants  dont elle assume parfaitement le rôle.

    Nous avons sensiblement le même âge et nous avons blanchi sous le harnois.  La grise couronne en forme de laurier que nous portons n’est pas un signe de reconnaissance d’un césar quelconque mais la parure poivre et sel qui sied à notre âge. A  ce sujet  lorsqu’un de mes petits enfants remarque ma calvitie naissante je lui confirme qu’autrefois j’étais dans le bâtiment, représentant chez VELUX ou TOITCIEL pour les couvreurs.

    Pour les plus hardis  et connaissant mon passé,  je leur indique qu’au vue de la disposition de cette ouverture dans ce qui fut une toison, je reste en prise directe avec les illuminations que le Dieu du ciel daigne bien me faire parvenir.

    Revenons à  ma surprise qui devant mon étonnement m’a fait passer pour un « has been ».  Ce terme de « beeen » reste pour moi un mystère (beans)…oui j’ai été et le suis encore !

    Je passerais rapidement sur la donzelle (et oui…le privilège de l’âge fait que nous ne nous attardons plus sur les détails !) et me focaliserais sur cette étrange habitude que les hommes  possèdent.

    Ils se trompent de femme mais ne trompent pas leur femme. Tout est dans la nuance !

    Victime qu’il est l’ homme et en plus de ses sens abusés, il vient de se faire avoir comme le loup au coin d’un bois, pris la man dans le Tanga car même si les faits sont contre lui et ce n’est pas faire offense à  la robustesse qu’il incarne, tout mâle est susceptible de tomber dans le piège satanique (ça pour niquer çà nique ) que sont les charmes mis en avant d’une jeune et perverse porteuse de wonderbra push-up.

    Et si ces diablesses étaient voilées ! Finies les tentations qui allument les regards lubriques des mâles. Chasser le naturel il revient au galop ! L’homme ce prédateur, ce chasseur, ce cueilleur de fleurs fraiches a le besoin de  conquête dans le sang.

    L’infidélité masculine serait une bonne chose. SI, si c’est lui qui le dit.

    Non pas pour la reproduction de l’espèce ou à cause de l’asymétrie fondamentale des sexes : le mâle serait appelé à disperser sa semence alors que la femelle concentre la reproduction sur un embryon unique. Non. Tromper serait de  continuer à maintenir ses sens en éveil, à poursuivre sa véritable mission qui lui a été donnée tout en gardant de l’affection pour sa compagne, mère de ses enfants et jalouse gardienne des pratiques  « de ce qui fait du bien « à son homme.

     Les femmes dans leur grande majorité n’aiment guère partager. Elles le disent. Elles ont leurs raisons. Elles vivent cela comme une perte de valeur personnelle et un irrespect. Et elles veulent pouvoir compter sur l’homme.

    Laisser l’homme aller vers de nouvelles conquêtes c’est à coups sur ( ?) lui laisser la possibilité de continuer à être ce qu’il fut pour vous : un conquérant. Ne briser pas les ailes à cet albatros, sur terre il ne serait que l’image d’un oiseau à qui furent rogner les ailes, sous ce duvet d’oisillon poussent déjà les plumes d’un aigle.

    Resurgissent alors les paroles d’un Claude pas encore Nougaro :

    «  Mais chaque fois que l'on renifle
    La piste fraîche du jupon
    Pour un baiser, pour une gifle
    Sans hésiter nous repartons
    La main frôleuse et l'œil luisant
    Nous les donjujus, nous les don Juan. »

    La connaissance dont je faisais allusion en début de texte est l’archétype de Monsieur Toutlemonde.

    Atteint d’une grave maladie dont il connait les origines, il s’en est allé consulter le médecin de famille. Les symptômes ne laissent pas de place au doute, le toubib lui a bien précisé « voilà, vous êtes atteint par la cinquantaine ».

    Le malheureux en avait perdu le sommeil, obligé qu’il était de regagner fourbu, son charnier natal tel un vol de gerfaut après la fermeture du club de la ville voisine «  aux 6 fesses ».

    N’était-il pas contraint de changer ses dress-codes ? Lui qui, jusqu’alors s’habillait « la Redoute » c’est vers Cerutti qu’il se tournerait dés lors.

    Obligé de s’époumoner dans des salles de fitness, songeant même à se faire tirer la vieille peau, il finira par délaisser cette dernière en s’excusant de ne plus participer à la vie commune….tel un pot de rillettes il s’excusera « Chérie nous n’avons plus les mêmes valeurs ». Mais que dire des « valeurs actuelles » ?

    Un petit coup de canif au contrat, une petite entourloupe, rien de bien méchant je vous l’jure… « Pour une amourette qui passait par là, j’ai perdu la tête et puis me voilà »…gros Jean comme devant ! « Mais ma chérie, ce n’est pas ce que tu crois…toutes le apparences trompeuses sont contre moi… » Tout comme il l’était contre la jeune femme à qui il promettait « Edmond et la Mère Veil » lorsque sa « régulière » la mère de ses enfants l’a cueilli au saut du lit.

    La Bérézina de la coucherie, le Waterloo de l’amant tout est dit.

    Que restera-t-il de ces parties fine de culs ?

    « Par dessus les sautes d'humeurA TABLE..... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 05:55

    Salut LoupZen !

    Voici un ptit morceau de ma vie ..

    Je n’etais plus amoureux de ma femme.
     La passion des débuts s’est éteinte,je l'a désirais moins, mais j'avais tout de même une forme d’amour plus modeste  : l’attachement.
     Avec deux enfants encore jeunes (disons 8 et 11 ans) qui adorent leur papa et seraient bien malheureux si la famille explosait.
     Mais voilà. ...Je rencontre une jeune femme, de 10 ans plus jeune que moi.
    ont se séduit, tombent amoureux..... Une liaison fougueuse se noue.
    Voilà un scénario banal. Mais que faire ?
    Mentir.....donc mener une double vie. Une vie de mensonges....
    Plus Jamais ,c'est trop difficile .. J'ai quand même fini par divorcé..
    et depuis 22 ans toujours avec ma maitresse femme !!

    Allez ..Bon Dimanche !!! he

      • Lundi 1er Février 2016 à 07:08

        phildu  Je te retrouve dans ce morceau de vie, ta franchise est à l'égal de ton courage..il y a fort longtemps j'aurais voulu être digne de porter ce nom :responsable.

        Ce n'est que bien plus tard que j'ai appris ce qu'était les couards.

        Merci de ce témoignage, ta maîtresse-femme ( et- ou -l'inverse ) doit avoir sa main bien protégée par la tienne.

        Amitiés

    2
    Guienne
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 10:16

    Décidément du convenu pur jus !

    Pourquoi tant de refuges dans la reproduction de ce qui ne marche pas.

    Comme Nadja était belle et Nougaro tellement talentueux !

    Sans rapport !

    (Mais continuez, vous m'inspirez !)

     

      • Dimanche 31 Janvier 2016 à 10:49

        Il me semble que l 'humain aime bien se complaire dans les galères  . J'en veux pour preuves  le bis repetita de l'histoire de l'humanité et de ses conséquences......

        Mais de grâce...que ce texte de gaudriole qui n'est pas le reflet de nos vies ne vous donne pas d'envies !....rire de tout et surtout.....des autres ! (enfer et dame nation !)

        Bon dimanche..je vais rassurer ma dame qui vient de découvrir le texte et les commentaires !!!

    3
    Marc Richard
    Dimanche 31 Janvier 2016 à 18:11

    Je trouves cette  aventure si belle parce que tres bien ecrite, d'une manière comprehensive pour tous, (je l'ai  lue et relue plusieurs fois) pour moi l'epouse a ete cocufiée mais pas trompée.  Merçi Loup a bientot.

     

    4
    Jeudi 5 Mai 2016 à 15:01

    Je me suis régalée !!!  très bel écrit, beaucoup d'humour, tu parles de Nougaro à une toulousaine en plus !!!   MDR !!!

    Ceci dit la vie étant ce qu'elle est, moi je ne juge pas car il est bien difficile de savoir ce qui se passe dans un couple !!! je pense que l'attirance est la à tout age, mais ce qu'il ne faut pas à mon avis c'est tomber dans la bêtise, dans l'irrespect du conjoint, dans la vulgarité et vouloir tout à coup être celui que l'on est pas, juste pour une histoire de fesses !!! Ceci dit, je pense que la fidélité est la plus belle preuve d'amour.... encore faut il en être capable !!! et dans ce domaine les femmes sont aussi responsables que les hommes !!! ceci n'engage que moi !!!  et c'est vrai que c'est dur la crise de la cinquantaine .... t'es marrant toi !!!!! même quand les cinquante sont passés !!!   MDR    bon je rentre chez moi car chez toi je réfléchis trop.......mais tant pis pour toi, je reviens vite

    Bises

    5
    petitepaquerette
    Mercredi 11 Mai 2016 à 22:49

    Dure d'épiloguer la dessus!!

    Pourquoi un homme va voir ailleurs si j'y suis ou j'y suis pas!!

    Et pour une femme les raisons en sont bien différentes ..? Je crois que ouii

     

    Quelle est la véritable tricherie, le sexe ou le sexe déguisé en tendresse  ? Ou les deux !!

     Mais au final tout les deux finissent a la meme conclusion !! Mais pas pour les même raisons !!

    Merci de nous amener a quelques part.....  dans nos réflexions !!

    Bonne soirée Loup Zen !! biz

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :