• Par dessus les sautes d'humeur

     

    Par dessus les sautes d'humeur

    Je viens, je ne sais d'où !

     je ne sais qui je suis.

    Je meurs, je ne sais quand,

    je vais, je ne sais où !

    Et je m'étonne d'être heureux...Pas vous?

     

    Pour une saute d'humeur vous voilà servis, mais attention, comme un Loup peut en cacher un autre,  il ne faudrait pas que ce trouble de l'humeur soit en vérité l'humeur d'une sotte  et dissimule une histoire de bobo à l’âme.

     Bobo avez-vous lu ? Rien à voir avec le terme péjoratif pour désigner des personnes aisées se proclamant de gauche mais dont les actes sont contradictoires avec les valeurs qu'ils défendent.

    Rien que d'y penser  suffirait à déclencher chez moi  la mauvaise humeur !

     Bohême oui je le suis, mais bourgeois ah…Ça non !

     Quand je parle de « bobos» je fais allusion aux petits maux de la vie, ce que nous parents, nous  soignons  avec des câlins et des bisous.

     Et vous, messieurs, comment aplanissez vous ces fluctuations sinusoïdales de l'humeur de Madame ? (je parle de la vôtre)

    Ne serait-ce  par hasard par la signature d’un bail sans conditions entre votre « aimée » et le fournisseur exclusif de sourire : la Carte bleue, qu’elle soit Gold ou d’une autre couleur ?

    Là vous comprenez mieux pourquoi il est préférable de confier ce sésame à votre dame plus tôt qu'à une inconnue.

     Car mesdames, oui je le confesse, les sots ont eux aussi des changements d'humeurs surtout lorsqu'ils confient leur carte bleue à une sotte de mauvaise humeur.

     Les  sautes d’humeur …parlons- en !

    Vous, vous sentez parfaitement bien quand soudain un échange banal avec un ami ou un inconnu vous déclenche le bourdon. À toute volée le glas carillonne dans vos trompes d'Eustache...ding-dong, une cloche sonne, sonne, sonne et va d’échos en échos......

     Une modeste allusion à un sujet qu'il ne faut surtout pas aborder  et hop ! Un malfaisant vient de mettre un sou et le souk   de votre juke-box interne et en piste pour « noir c'est noir, il ne me reste que l’espoir »  de quoi faire naitre chez vous un brulant désir d’allumer le feu purificateur. Soudain vous vous sentez l’âme d’un kamikaze ou pire encore d’un djihadiste, vous allez tout faire sauter !

     Mais au juste sauter quoi ou qui ? Vous l'êtes-vous demandé ?

    Je connais sauter une ligne, sauter un ruisseau, sauter un mouton (ça, ce n’est pas dans mes habitudes....une chèvre...à la rigueur, mais sauter du coq à l'âne...quelle santé!) Sauter un repas (trop souvent) surtout lorsqu'il est composé de pomme frites sautées à la barre fixe et même sauter un paf (si, si cela existe bien) sauter sur tout ce qui bouge...

     La bipolarité est de mise elle est même « tendance » et dans certains milieux il faut en être comme autrefois de la jaquette et du bâtiment.

     Attention l'humeur changeante est bien spécifique et ne supporte pas la comparaison à ces pauvres gens qui se lèvent du pied gauche, qui ont un pet de travers et qui ne sont pas à prendre avec des pincettes.

     La versatilité  du bonhomme ne doit pas être prévisible sinon il y a mal donne.

    Non, il faut que le changement soit imprévisible et brusque, alors c'est le pied, le nec plus ultra.

    L'homme, le vrai, le dur, le tatoué rivalise avec la Femme, la vraie, la douce, l'aimante et parfois tatouée de là à les confondre ou à vouloir l'égalité il n'y a qu'un pas que je vais développer.

    Bon j’arrête là mes divagations et vais de ce pas, sauter à pieds joints sur une autre interrogation :

    « Savez-vous d'où vous venez et pire encore, connaissez-vous votre prochaine destination ?

    En toute sincérité qui êtes-vous et qui auriez-vous dû être, si à un moment précis de votre vie, il n'y avait eu ce petit grain de sable qui a fait se gripper la merveilleuse machine que vos parents avaient mise en marche.

    Ils avaient tout décidé à votre place et même ce Kipling de malheur avait doctement déclaré « tu seras un homme, un jour mon fils ».

    Les parents avaient tout programmé pour vous, ils ont pensé pour vous, décidé à votre place…tu seras notaire parce que papa ne l’était pas…

    Seulement voilà, tout ne se passera pas comme prévu… ce qui me fait penser aux caprices de la météo

     Personnellement ce sont des petits grains de beauté et de folie qui ont changé ma vie.

    Pour les Bretons, ce sont de gros grains (mauvais temps) qui embellissent leurs vies !

     Pour revenir au sujet, je ne connais qu'à moitié mes origines. Mes parents avaient décidé, comme les vôtres, que je serai un agneau ! Refus catégorique de la bête hurlante que j’étais.

     Ne sachant pas qui j’étais réellement, il a bien fallu endosser une  « peau de mue »  délaissée par un autre animal… n’imaginez surtout pas que j’ai épousé une vieille peau !

    Je n’ai fait que de me glisser dans la peau d’un autre, la pelisse d’un Loup m’a été proposée au moment propice.

    je pense savoir où nous nous trouverons « six feet under » dans quelques mois ou années mais par contre je suis heureux de vous retrouver et de vous imaginer en train de lire ce texte me rend de bonne humeur....et si vous le commentez alors là...je serais de très bonne humeur.

     

    « .il y a de quoi fouetter un chat ....De fines parties culs »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 11:31

    Bonjour Loup, peut-être que si tu enlevais un H à humeur tu aurais moins de sautes? smile

    Ton arbre généalogique est sans doute facile à faire, contrairement au mien; tu dois donc savoir d'où tu viens. Quant à savoir où on va, c'est une autre histoire bien mystérieuse pour chacun d'entre nous.

    Personnellement, ayant vu la pleine lune et le soleil en même temps ce matin dans mon ciel, chacun à une extrémité, je suis de bonne humeur.
    Il m'en faut très peu vois-tu!

    Une vieille Gitane racontait :
    " Le ciel est notre père, la Lune est notre mère et les milliers d'étoiles qui jouent là-haut, sont nos frères et soeurs ... personne ne peut lutter contre un tel héritage ! "

    Aurais-je des origines gitanes? Franchement je n'en sais rien du tout! Bises mon frère.

     

      • Dimanche 24 Janvier 2016 à 17:18

        Que néni! les 2 "H" sont les échelles me permettant de passer par dessus les humeurs ! j'ai tout simplement oublié de retirer l'échelle !

        Quant à mes origines : coté paternel c'est la chape de plomb et coté Maman - pays celtes et Catalogne. 

        Ta bonne humeur nous ravis quant aux histoires Gitanes.....wait and see !

        Merveilleuse soirée digne héritière du Bled.

    2
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 11:54

    excellent Loup sensible, autant d'humour pour traiter de sujets profonds...,
    chapeau !

    3
    Lundi 25 Janvier 2016 à 00:23

     Bonsoir,je sais de ou je viens un de mes frères ayant fait l'arbre généalogique ...que j'ai range!Je viens de mon père et de ma mère....n'est ce pas assez?

    Il m'importe plus de ne pas gâcher la vie des autres avec mes humeurs souvent associées a mes douleurs!Dans ces moments là....je rentre dans ma tanière et hurle intérieurement contre l’incapacité des docs!

    J'adore ta façon de conter ta vie......

    Plein de bisous et je me niche ds ta fourrure (si tu me permets)

      • Lundi 25 Janvier 2016 à 13:09

        Bonjour "ma " capitaine !

        J'aime ta prise de liberté et au moins tu assures ! après ton excursion dans un autre monde  tu dois avoir une "autre vision"de ce qui se passe sur notre vieille terre, vas de l'avant, n'aies pas peur, fonce.....et je te prêterais ma pelisse de Loup.

        Amitié

      • Mardi 2 Février 2016 à 23:24

        je voudrais partager avec toi ce que j'ai vecu car c'est tres beau et pourtant parfois lourd a garder.Pouvoir en parler....Ma vie est toute autre et au prorata plus paisible.

    4
    Lundi 25 Janvier 2016 à 06:21

    J'aurais pu naître Kabyle ou Togolais
    Ou même Anglais,
    Voir le jour en Asie, en Afrique,
    Et pourquoi pas  aux Amériques,
    Sur une île des mers lointaines,
    Ou simplement en Lorraine.
    Ou même n'importe où.
    Mes Vieux sont de partout,
    Je suis chez moi partout.
    La Terre est ma maison,
    Le ciel mon horizon,
    Le sel de la mer parfume le pain
    Que j'ai gagné de mes mains.
    Je ne possède rien,
    Je ne demande rien,
    Mais si le Monde est à moi,
    Si j'y suis partout   chez moi,
    Ce n'est pas  par hasard :
    Je ne suis pas né quelque part

    5
    petitepaquerette
    Mercredi 11 Mai 2016 à 23:21

    Ses origines, oupelaiii

    Passionnant, quand on les connaît ou pas... on imagine !!

    Adoptée !! Aimé par mes parents qui m'ont choisie parmi plusieurs voulu de tout leur cœur !!

    Pour  le reste j'avoue l'avoir rêvé , rêvé la vie de circle trapéziste m'aurais passionné !!

    Voyager , sans cesse !!

    Mais un peu formaté (quoique pas assez oserons dire certains) j'ai faits ma vie un peu plus arrêté quoique plusieurs métiers j'ai pratiqués!!!

    Et j'espère j'en pratiquerai d'autres encore !!

    Quand même changé de pays, et va savoir on cela me conduira !!

    Ta manière de te raconter nous fait partager !! merci pour cela !!

    Bisous Loup !!

     

     

      • Vendredi 13 Mai 2016 à 05:12

        Ecrire sa vie pour ne pas oublier que nous avons été vivant..cool

        Je t'engage à le faire sur un coin de ton ordi. Je vais te contrarier mais.. parfois il faut être  ÉGOÏSTE et ne penser qu'à sois ..pour pouvoir plus tard..PARTAGER

        Merci de ta présence.yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :