• Balance ton porc ! non..je ne suis pas un mouton !

       Sur la planète atlas, un vieux et « suspicionneux » Leu, planqué dans un fourré comme l’est un vilain préposé à l’abri de son guichet, faisait le guet.

       Messire avait sur le côté la tête penchée et pensait que cette posture le ferait comparer aux impostures de chez Madame Arthur., c’est pour cela qu’il se dissimulait dans un buisson, à l’abri des coups fourrés et des quolibets, craignant d’être pris pour un gay.

       Atteint d’une neurapraxie cervicale avec quadriplégie transitoire, il avait du mal à tourner sa tête de Loup et compter sur la venue du docteur Bombay pour le débarrasser de cette fâcheuse posture.

       Farfelu à souhait, cet éminent déboussolé de la série télévisée : « Bewiched » était un spécialiste du remède pire que le mal.
    Rusé, déjanté et abusant de formules magiques inappropriées, c’est par le rire qu’il réussit à nous soigner et à travers les âges, nous transporter.

       Renard était son nom de baptême en langage qui plaît au Loup de Bohème. Fox, il fut ainsi nommé par les sujets de sa très malgracieuse majesté.

       L’oeil rivé sur la route, il vit passer un gamin à l’allure chaloupée, venant d’une banlieue surpeuplée, il ne survivait qu’en échangeant sa vie contre des heures passées à recevoir l’éducation d’un Grand Frère qui lui enseignait comment être dans la misère.

       Râpant, inculte, de ses mains couvertes de honte, il battait la mesure d’un air de son idole « Kelkon -je suis » au point de crier, « z y va bouffon, fait péter ta beuh » à la vue d’un ovis aries qui paissait.
       Le Loup pas surpris de sa réaction, souhaitant vivement que Bombay par sa présence explique à ce trublion que tous les crétins ne sont pas des Alpes, lui dit :

       « Oh, petit, allez, dessine-moi un mouton ».

       Le Chouffe surpris de cette intervention, niquant la police, et tout ce qui porte raison, taré par des drogues consommées, lui jeta à la figure « Ducon, c’est un méchoui qui me regarde passer ».

       Incompréhension totale de la part de ce pauvre petit qui n’eut ni père ni mère patrie, que la planète de France voulait enfermer dans une salle de classe pour y être lobotomisé, l’obligeant à saluer un drapeau que des crétins avaient jusqu’à leur mort défendu, ils appelaient cela « le lever des couleurs », rappelant ainsi que pour défendre certaines valeurs, ils étaient mort au champ d’honneur. Lui sa vie ne comptait pas pour un beur.

       Arrivant sur cet  entre faits BOMBAY sentant que le Loup allait démantibuler ce rebeu en manque de savoir, par la magie dont il avait le secret l’envoya à son tour paître dans le bestiaire d’un Christian qui ne saura qu’en faire.

       Ce prince qu’on sort de son bestiaire lorsque le besoin s’en fait sentir, se fit une joie d’accueillir une nouvelle espèce de « tête à claques ». Dorénavant à cet enfant de l’Islam, il donnerait le rôle de gardien de la Tradition, l’écoutant crier du haut de son minaret à l’approche d’une femme conduisant une bicyclette à la roue avant voilée.

       Dans notre univers, notre petit monde clos, tous les êtres vivants sont liés entre eux  par une communauté, faite d’amitié et de bon arrangement, de sagesse et d’esprit de justice, et c’est la raison pour laquelle, à cet univers, ils donnent, le nom de cosmos, ou d’arrangement, et non celui de dérangement, non plus que de dérèglement

     

    « Cris et chuchotementsLa Lycanthropie.... ma non troppo ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Avril à 10:48

    Bonjour

    oui l'univers est fait d'arrangement,

    il faut pour vivre cote a cote se faire des accords, des arrangements,

    il faut pour se connaitre entre etres si differents se faire des concessions et vouloir aller vers l'autre, le different de soi, de son monde, de son moral ....

    2
    Mardi 2 Avril à 15:58

    Super !  J'aime bien  ... le titre et le reste sarcastic

    Parfois, je me dis que si "notre" Saint-Ex revenait,  il ne pourrait plus écrire son "Petit Prince" ... Il n'y a plus d'enfants. Même les moutons, les serpents ou les renards ne sont plus ce qu'ils étaient !

    3
    Mercredi 3 Avril à 09:59

    toujours aussi incisif et amusant

    merci de nous partager de nouveau votre vision acérée et avisée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :