• Les nouveaux MANGE-MATIN.

    Ce que je vous propose c'est un  petit déjeuner commun à bien des hommes.., il est présent sur tous les continents, il n'a pas de frontières, il s'invite à votre table sans y être invité, il dévore tout sur son passage, c'est le Mange -Matin.


    LE MANGE-MATIN


    Le Mange-matin, se dit d'un événement, d'un personnage ou d'une situation qui intervenant dans le cours de votre vie, laisse présager que vous allez passer une journée de merde.
    Le matin, moment transitoire on ne peut plus important entre le «  tout va bien jusqu'ici »  et le commencement de la journée , est le starter de l'humeur pour le reste de votre vie.


    Quid de votre humeur ce matin?


    Mais pour appeler un greffier un chat, je me suis tourné vers cette définition :
    «L'humeur est un état d'âme persistant».
     A la grande question qui est de savoir si vraiment les objets inanimés ont une âme , force est de constater que ma démonstration tombe pile-poile...
    Vous sortiez de votre dodo-douillé, l'esprit encore embrumé de ce rêve érotico-blond qui vous avez mis la gaule en main tel le pêcheur au bord de l'extase , quand tout à coup ce con de réveil a oublié de vous prévenir.
    Ce retard du matin vous transforme en Sébastien Loeb.
          Vos pieds chaussés de mules appropriées à de pareils circonstances, patinent sur la moquette et tracent de profonds sillons.
          Vous négociez le premier virage dit « des toilettes » laissant au passage votre haut de pyjama accroché à la poignée de la porte puis embrayant et lâchant les chevaux hurlants vous fondez comme l'aigle sur la proie, façon Blitzkrieg...nach Paris...oui c'est comme ça que vous appelez votre Tassimo.
          Vos narines frémissent et déjà rien qu'à la vue de cet unique objet de votre ressentiment, vous reviennent à la mémoire ces célèbres vers de Corneille: «Arôme, à qui vient ton bras d'immoler mon amant, arôme qui t'a vu naître et que mon cœur adore ! »
          Vite, le café du matin booste le pèlerin que vous êtes.
    Mais il y a loin de la coupe aux lèvres et ce matin un grand moment de solitude vous envahi.... '''Dans le fond des tiroirs y'a des chansons qui dorment - Et des mots que jamais on n'a dits à personne'', ce qui qui aurait pu changer le cours de votre existence ! Le Vide sidéral . La réserve à café est vide désespérément vide.
          Alors faute d'adrénaline, le régime moteur que vous espériez avoir en démarrant cette journée, façon KENWOOD s’apparente au « ferraillement musical » d'une 2 cv CITROEN .
          Votre formidable élan à vouloir dépasser les limites de la vitesse du son a été vain, vous voilà redevenu fourmi « pas un seul morceau de mouche ou de vermisseau rien, nibe, pas de kawa.

         Vous voilà victime du Mange-matin.


    Se ressaisir, ne pas baissez les bras, ne jamais, jamais, jamais abandonner.
          Vite.... direction le dressing, un caleçon propre, des chaussettes propres, un futal net et un sweet acheté sur le net.
    Quoi? Qu'entends-je? Qu’ouï-je? Suis-je éveillé ou dors-je encore?
           Palsambleu... j'avais oublié mon rendez-vous de ce matin, il faut que je sois sur mon trente et un. Mon ensemble «chic et pas cher» de chez Babou va me mettre sur le coup.
          Entendez-vous mugir vos nouveaux chevaux, ? ils piaffent d’impatience, le starter vient de donner le départ du prix de l'Arc de triomphe. Le polo est enfilé, le pantalon est du défilé quant à la veste elle sera de la revue..... Déchirée qu'elle était la dernière fois que je l'ai vue et depuis cela ne s'est pas arrangée tout seul !
        Avant de maudire la terre entière, j'ai le temps de répondre au téléphone : «non je ne suis pas intéressé par une assurance spécial obsèques.... » Quoi que...vous vous sentez proche de la crise de nerfs, vous venez de faire connaissance du numéro deux de la famille des mange-matin.....le téléphone !

    Objets inanimés.... on connaît la suite, oui les objets peuvent être des mange-matins, compatibles avec le fait de vous pourrir le reste de la journée. 


    Que disiez-vous au sujet de la définition subtile?


    «L'humeur n'a pas de connotation positive ou négative, bien qu'il puisse être dit, dans le langage courant, de «bonne» humeur ou de «mauvaise» humeur. L'humeur est une question de tempérament et de traits de caractère ; elle se manifeste donc à long terme.»
    il n'y a pas de connotations positives ou négatives? Ils se foutent de nous!

    Vous manquez votre réveil, pas de café, rendez-vous foiré à cause d'une tenue de «beauf» et vous voudriez que nous soyons d'humeur neutre? Et puis quoi encore!
    Encore heureux que vous ayez bon caractère et que votre nature vous prédispose à un penchant d'humeur joyeuse ….. Bon pas le temps de vous endormir sur vos états d'âme, vite où sont les clefs de la voiture ?  
    Au hit-parade des choses qui fâchent , la disparition des clefs est sur le podium, placée argent ou bronze suivant votre tempérament.
    Souvent en compétition avec les pantoufles retrouvées dans la panière du chien ou au lever, les pieds nus dans la flaque de pisse du chiwawa, la disparition du trousseau de clefs rivalise aussi avec la voiture qui refuse de vous conduire avec la roue avant à plat. Gonflé ce tas de tôle !
    En ligne de mire le boulot, un éclair de lucidité vous rappelle les paroles de Michel AUDIARD ; « conduire dans PARIS c 'est surtout une question de vocabulaire »et vous ajoutez « c'est en priorité un problème de stationnement ».
    «Ma place de parking....libre ...ouf! »
    « Quoi, mais c'est MA place, j'étais là avant ce malotrus, du balais connard !Pour qui il se prend celui-là ?Mais je cauchemarde ! Il recule et me pique la place...attend il va savoir à qui il a à faire »
    Et là, vous descendez de votre voiture... ce n'en pas UN mais UNE !
    Misère et dame nation.... Extase...cette malfaisante est une femme !
    Surprise sur prise, cette « femme-conductrice » va me la faire à l'envers !
    Le patron de ce bout de trottoir c'est Bibi, ma Pomme c'est moi ! je suis le tôlier du Mac Adam.
    Stop, arrêt sur image : 
    «Elle diffère des émotions en ceci qu'elle est moins spécifique, moins intense et moins influencée par des événements récents, même si des émotions telles que la peur et la surprise sont des sentiments parfois sévères et pouvant durer des heures, voir des jours.».
    Elle, narquoise : « on se connaît ? 
    Un vieil adage d'un sage vous avait instruit « partout ou tu iras tes potes iront » .
    C'est en enfer que vous aimeriez conduire cette prétendante à votre carnet de bal. Mais vous, bon prince, armé de bonnes intentions , vous n'en restez pas moins un prédateur bien décidé de ne pas baissez les armes devant cette biche à l'horodateur.
    Elle sait que vous la matez .« Un petit café pour bien démarrer la matinée ? » vous n'êtes pas un paltoquet, vous avez du savoir vivre.
    Que répondre quand on a la supériorité de la taille, perché sur vos talons, vous avez une vue plongeante sur le Lejaby dernier modèle, celui qui a les bretelles transparentes..Vous acceptez ,
    Vous venez de faire la connaissance d'un nouveau numéro de la famille ''Mange-matin''.


    Vous avalez quatre à quatre les escaliers qui mènent dans un endroit que vous occupez pendant les 8 prochaines heures et qui servira à payer votre loyer, les crédits, les.....enfin vous connaissez. Un job qui ne Vous satisfait pas et que l'on regrette amèrement quand on reçoit une invitation pour passer un bon moment chez «Paul Emploi ».


    En fin çà y est, le Don Juan est dans la place.


    «Bonjour patron, vous me cherchiez ? »


    Fier de lui montrer qu'à votre age vous êtes toujours prêt à assurer grave votre rôle de mâle dominant, vous narrez en enjolivant vos exploits, comment vous avez remis à sa place une Géraldine ( vous kiffez grave Crocodile Dundee), et en grand seigneur vous lui avait fixé rencart, sa vie amoureuse ressemblant aux restos du cœur. C'est plus du 5 à 7,c'est la charité que vous lui dispensez.
    Le boss ébahit par votre tempérament de guerrier a bien raison de vous avoir confié ce post au détriment de Dugommier, relégué au placard depuis votre entrée.
    Entre Hommes on se comprend, d’ailleurs il est l'heure Monseigneur qu'il vous présente votre nouvelle directrice des services...sa propre fille.
    Et là, derrière le porte, vers la machine à café du patron se tient le Mange-matin, arcane majeur d'un jeu de dupes.
    Elle est là la brune voleuse de parking,....elle rigole, mais Pas vous.
    Mais qu'avez-vous fait au Bon Dieu pour être poursuivi par cette malédiction ?
    «Et bien Je vais vous le dire» vous aurez répondu SARKO en vous offrant un café Malongo..... vous étiez l'invité surprise sur la télé réalité des MANGE-MATIN .

    « A notre oncle PAUL décédé ce jour....Le monde des Silences »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Octobre à 11:35

    Bon ben ça va... tout bien réfléchi ça fait un bout de temps que j'ai pas eu de "mange-matin"... OUF !

    Bonne journée

    2
    Samedi 27 Octobre à 13:00

    Petit veinard....beurk

    3
    Samedi 27 Octobre à 16:11

    Merci Loupzen,  vos divers "mange-matin  (dont j'ai déjà testé certains effets), ont mis un grand sourire et de la bonne humeur sur les  "mange après-midi"  qui commençaient à me courir sur le haricot  !

    Bonne soirée et restons Zen. 

     

      • Jeudi 1er Novembre à 18:11

        Quelle belle image que m'inspire ce "courir sur le haricot"yes Pourriez-vous nous affranchir de son origine.....

      • Vendredi 2 Novembre à 18:55

        Le "haricot" a été rajouté par la suite, mais au départ, il s'agissait de "courir"  (il commence à me courir) qui - d'après google que j'ai consulté - signifiait au XVIème siècle "importuner" - "embêter".

        Pour le "haricot" (qui n'est pas de mouton wink2 ) il y a plusieurs versions  : Au XIXème, le verbe "haricoter" signifiait marchander, pinailler pour pas grand chose, voire être mesquin et près de ses sous en affaires, soit ... importuner !

        Et enfin, on trouve le mot "haricot" qui, en argot est un orteil.   Je vois mal le "se faire courir sur l'orteil " ? 
        Il commence à me courir sur le "ciboulot" ou le "système" et ma préférée des "tontons", pour dire la même chose : 

        ".... il commence à me les briser menues ...."

        J'espère que ceci ne vous a pas trop "casser les nougats" ..... ou "les arpions"

        et je vous souhaite une bonne soirée.

    4
    Lundi 29 Octobre à 06:44

    aux temps  où je travaillais encore en tant que commercial, j' avais le matin  tout  mon temps,  puisqu' au  Campanile le  petit déjeuner n' attendait que  moi, avec  une variété  que  jamais j' n' ai eu chez  moi !

     Et  puis et puis,  je savais quel client j' allais visiter, mais  sans un rendez vous précis ! !

     Depuis, en retraite, je ne m'impose aucun programme, et ce qui ne se fera pas aujourd' hui, attendra demain !

     Passe  une bonne  journée

     Amitié

      • Jeudi 1er Novembre à 18:19

        C'est avec un plaisir certain que je fais connaissance de ton univers....j'ai connu  la montée d'adrénaline au cours des 4 fois 20, la vie de camelot sur les foires,  de brocanteur, chiffonnier etc....Pourrais-je connaitre un peu plus  sur ta vie de représentant ? je sUis issu de la communauté des Gens du Voyage.....

        A nous relire.

    5
    Mercredi 31 Octobre à 08:17

    Récit bien emmené et bien relevé :-)

    j'ai eu la chance de faire le travail que j'aimais (en tant qu'animatrice puis éducatrice et dans les moments de creux les saisons que j'adorais parce que dehors tout le temps); de place de parking point nécessaire car mes choix ces ce toujours portés sur des lieux à la campagne et cerise sur le gâteau les structures sont dotées de leur propre parking.
    Et puis ensuite, j'a accepté le fait que j’avais des capacités à guérir les gens alors à toute petite dose j'ai travaillé comme guérisseuse...

    Mes manges matins furent donc plutôt la méchanceté des gens ou leur jalousie à me voir toujours heureuse dans mon travail et à priser ma place de responsable qui bien sur à coup de piston fut donné à la femme du directeur :-) mais qu'importe grâce à cela j'ai voyagé et vu du beau monde et atterrit dans une région magnifique :-)

    Quant au café monsieur, fort heureusement j'ai toujours veillé a en avoir suffisamment (hors de question d'en manquer) et le réveil ? Et bien je n'ai pas encore compris pourquoi c'est toujours moi qui le sors du lit :-)

    La 2 CV ah souvenirs impérissable de nos jeunes années folles où nous partions en balade sur les chapeaux de roues tout en grillant au feu une porche (si si monsieur c'est possible au démarrage) avant bien sûr de se refaire doubler par le manant pas content :-) 

     

    bonne journée

      • Jeudi 1er Novembre à 18:23

        Excellente  mise en bouche qui donne envie de vous connaitre un peu plus......surtout au niveau du démarrage de la Deu-deuche grattant une PORCHE......à l'arrêt peut être ?

    6
    Jeudi 1er Novembre à 10:32

    les mange matin laissent place aux apres midis de digestion j'espere

    parfois il faut bien une apres midi entiere pour pourvoir digerer ces mauvaises aventures matinales LOL

      • Jeudi 1er Novembre à 18:09

        Attention valeureux blogueur de ne pas ruminer !...toujours fringuant l'Ami.happy

    7
    Vendredi 2 Novembre à 07:53

    happy à un feu rouge et foi de Catline on en rit encore avec l'amie qui était ma passagère de la tête du gaillard coiffé au poteau par une deuche qui pus est conduite par une femme happy

      • Vendredi 2 Novembre à 14:06

        happy (puissance 100 cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :