• les journées du patrimoine.

    Les journées du patrimoine :

    Le mot patrimoine vient du latin patrimonium qui signifie littéralement « l'héritage du père ». A l'origine, il désigne l'héritage que l'on tient de son père et que l'on transmet à ses enfants.

    Notre père qui est au ciel (du moins c'est tout l'avenir que je lui souhaite ) que ton nom soit sanctifié (vu que nous portons le même, ce détail me semble important ) que ton règne vienne (là, il y a problème majeur, le Pater familias et sa patria potestas ont été un sacré bousbir, la sainte Marthe RICHER, que Dieu la patafiole pour avoir fermé ces geôles du plaisir, n'a rien pu y faire ) que ta volonté soit faite (AH non!c'est bien là que le bats blesse, les Fourches Caudines très peu pour un électron libre ) sur la terre comme au ciel.

    J’arrêterai là le règlement de comptes que nous les enfants ne cessons de « régler façon « OK CORRAL » et passerai le reste de ma vie à rechercher où j'aurais bien pu enterrer cette putain de hache de guerre. Papa si tu m'entends !

    Donc, en ce jour où « les vessies sont pris pour des lanternes » ce qui me fait dire que certains de mes compatriotes se brûleront les doigts quand ils iront faire pipi, notre découvrons l'état de nos possessions sous divers aspects.

    La FRANCE et son patrimoine t’appartiennent ....te voilà riche, riche d'un passé culturel par lequel sont passés des milliers de « toi » à la communal. Il y eu le petit livre rouge de Mao, le guide du « routard des rizières » mais c'est avec le BLED, le petit livre bleu, que ta chère tête blonde a été formatée.

    Cette si belle langue française que tes ancêtres ont eu tant de mal à faire pénétrer dans nos têtes ornées de bonnets d’âne, est entrée à coups de règles grammaticales et à coups de règles sur les doigts, pour que ces dernières soient apprises, récitées à leur tour sur le bout des doigts.

    Comme nous sommes formatés et étiquetés pour ne pas dire fliqués, il faut bien un jour choisir son camp, la vraie vie est une « prise de risques » : Êtes-vous Bled ou Bescherelle ?.

    Descendez dans la rue et au premier « choufe » rencontré, posez lui la question...vous prendrez alors pleinement conscience des limites de « votre » patrimoine en peau de chagrin.

    Exit...et haro sur le Bordeaux ! Voilà une valeur qu'elle est sûre, nos fameux « Piou-Piou» morts pour la FRANCE ne chantaient ils pas : « le pinard c'est de la vinasse, çà réchauffe part ou ce que çà passe...vas-y Bidasse remplit mon quart, vive le pinard... »..le vin du père La Victoire en quelques sortes !

    Les maîtres de chai ne sont plus ce qu’ils étaient, le coude levé devant leur nouveau maître, c'est avec TCHIN-CHINE qu'ils trinquent lors d'une victoire d'un P.S.G   Pétard Shit Ganja !...en France on n'a pas de pétrole mais on a les fournisseurs qui carburent au Château-Petrus.

    Bon c'est pas tout, un petit « mangement » s'impose, rien de plus franchouillard qu'un bon resto pour ce remonter le morale.

    Serez-vous pizza, kebab, sushis,tajine, couscous...

     

     

    « L'homme est fait de ce qu'il a lu et de ce qu'il a bu.Le vécu »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Septembre à 17:28

    MDR... les plats typiquement français, couscous, pizza, kebab... en effet il faut sauvegarder notre patrimoine, allons chez Mac Do !

    Bonne soirée

      • Lundi 23 Septembre à 06:30

        happy pas déçu par ta réponse et heureux de te retrouver devant un gaspacho ?yes

        comment s'est passé cet été ?

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :