• Cruauté

     

     

    Jeanne d'arc aurait été l'auteur(e )de cette phrase :

     

    "Vous ne m'avez pas cru...alors vous m'aurez cuite"

     

    Était-ce par bravoure, par provocation, par humour, toujours est-il qu'elle fut prise au mot.

    C'est typiquement français que de finir avec panache .

    Je vais mettre les pieds dans le plat en vous contant l'histoire d'explorateurs venus de France et qui se retrouvent au menu d'une tribu de cannibales.

    Ils sont entrain de cuire dans un chaudron, et juste avant de servir de plat principal, un des deux suppliciés explose de rire. Stupeur !

    Son malheureux compagnon l'interroge sur les raisons de sa joie : " Ah les cons !" Dit-il rien que pour gâcher le repas, je viens de faire mes besoins dans l'eau de cuisson ".

    Mais comme disait François :" Il n'est bon bec que de Paris"  ce qui nous ramène aux femmes du temps jadis qui savaient, quand il le fallait, rester pucelles.

     

    Au moment ou j'écris ces mots, je suis conscient de l'importance de ce crime de  "lèse-étendard" car cette e-conne est l’emblème d'un parti politique dont on essaye encore une fois de diaboliser le fondateur.

    A bien y regarder, une fois " la crue ôtée " il ne reste que " la cuite "

     

    Ma stupeur est semblable à celle que ressent un fumeur de kiff qui s'aperçoit que c'est une Gitane qu'on lui a refilée à la place de son herbe qui le rend béat.

    En ce qui concerne la Gitane, je l'ai épousée voilà 40 ans. Si pour certains la consommation de drogue et le tabagisme les conduiront en terre, c'est pour moi le nirvana qui m'est offert.

    En poursuivant mes recherches sur les crues d'un long fleuve tranquille, je vous rappelle que les largesses des fleuves lors de leurs pérégrinations intempestives et bucoliques laissent à leur retour des alluvions qui deviennent des trésors de fertilité..

    A Contrario en période de cuite, et bien qu' il existe des similitudes entre les méandres d'un fleuve en crue et la démarche de celui qui a la cuite, le retour dans le droit chemin ne se fait pas sans dégâts. Ils ont tous les deux du mal à regagner leur lit.

    Une précision s'impose et vous saurez tout du cru.

    Mon ancêtre était il cueilleur ou chasseur ?

    Jusqu'à présent, aucun anthropologue sérieux ne doutait de l'appartenance de l'espèce humaine à une longue lignée de carnassiers .

    De puis la nuit des temps, l'Homme mange de la viande. Il se lasse parfois du manque d'originalité quant à la préparation du steak d'auroch.

    Il faudra patienter quelques années pour que Casimir Moisson, chef de la Maison Dorée, en l’honneur du compositeur Gioacchino Rossini invente le "Tourne dos du même nom".

    Le compositeur y avait une table attitrée, et avait l’habitude en entrant dans le restaurant, de serrer la main du maître d’hôtel, du sommelier, des serveurs et du chef. Un jour il lui aurait demandé un tournedos agrémenté d’une sauce au foie gras et aux truffes. Le maître d’hôtel, surpris par cette demande, l’aurait fait servir « dans le dos » des convives, pour ne pas qu’ils soient surpris à leur tour.

     

    Cette viande provenant de la chasse était consommée crue ou cuite....encore un fantasme de ces maudits anglois et de la perfide Albion. Considérant que Jeanne la pucelle n' étant plus de la première jeunesse ils ont choisi de la présenter au rôtisseur de l'époque comme une «  dur à cuire ».

    La Jeanne attendrie à l'idée de se trouver à la table du Roi de France a fondu comme du bon beurre ...normal on est Normand ou on ne l'est pas !

     

    Du latin crudelis " qui aime le sang " dérivé de crudus: "cru et saignant."

    Je dois avoir quelques ancêtres loups des steppes qui ont dégusté un Tartare tout cru. De nos jours il faudrait être mongole pour s'y risquer.

    A vaincre sans périls le loup triomphe sans gloire et se jettera sur un tartare de saumon ou de canard que seule CATINOU a les connaissances et le pouvoir de lui apporter en offrande.......on ne se refait pas, l'héritage est bien là dans les gènes...mais plus les dents !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Cinq plombes du mat.....Les sens sans dessus ni dessous »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Février à 00:17

      Oula la ,tu es dur avec moi vu l'heure tardive ou matinale.....Je ne retiens momentanément que :"que Catinou pourrait me faire un tartare  de canard(je sais faire celui de saumon)". Voilà que tu réveilles mes papilles .

    Bisous d'une gourmande

      • Lundi 11 Février à 04:33

        Alors passons à table...! en ta présence ce sera un banquet !

    2
    Lundi 11 Février à 10:49

    Bonjour

    être végétarien est un plaisir de riche

    il faut pouvoir se manger des produits plus chers qu'un morceau de viande

    3
    Lundi 11 Février à 17:58

    Bonjour

    merci pour cette bonne tranche de rire

    4
    Mercredi 13 Février à 07:27

    Dire que c' est  un évêque cochon qui regarda  cuire  la  sainte !

    j' imagine qu' on  peut  goûter de tout à condition de n' en  point abuser, et  même  si  on  m' accuse de manger du cadavre  je rétorque  que  j' en suis un en attente, et que  même une carotte cuite est  morte !

    j' ai  goûté des gauloises et des gitanes, parfois  même  écologique  puisque maïs, pour  finir  par la pipe avant de me la casser !

     Passe  une bonne  journée

     Amitié

    5
    Mercredi 13 Février à 15:05

    Je ne sais pas pourquoi m'est venue en tête cette comptine, bien cruelle  ...

    "Ne pleure pas Jeannette
    Tra, lallallallalla la lallalla la la,
    Ne pleure pas Jeannette,
    Nous te marierons, nous te marierons ...."

    qui s'est très mal terminée pour cette "Jeannette"  là aussi, puisqu'on l'a "pendouillée"  (avec son Pierre ... mais quand même !)

    Passer de "l' e-conne" grillée au tournedos Rossini, c'est tout aussi osé que  "l'affaire Jeanne"  qui a fait d'une petite bergère qui entendait des voix, l'un des dogmes  le plus mystérieux de l'Histoire de France.

    Bonne fin de journée Loupzen

     

    6
    Jeudi 14 Février à 08:02

    Ou la! dans ce cas il vaut mieux être Gitane que  Jeanne!  Pauvre Jeanne!!.

    7
    Vendredi 15 Février à 08:32

    Salut

    petit passage pour souhaiter un bon weekend et du soleil pour egayer nos vies si ternes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :