• Lettre d'un Déjanté en roue libre

    Lettre d'un déjanté en roue libre

     

     

    Question à un poète :

    - Lorsque l'envie vous prend d'écrire une lettre, faut il obligatoirement qu'elle soit adressée à ELISE 

    Moi je l’adresse à l’Élue.

     

    Question à un champion :

    - Qui est l'inventeur de la casserole :

    Un fabriquant de passoire qui a oublié de percer des trous.

     

    A cela je rajouterais un épisode tragique. Il fit faillite et finit sa vie comme poinçonneur dans le métro, obligé de faire des petits trous, des petits trous de seconde classe....triste fin quand on pense qu'il aurait très bien pu évoluer dans sa carrière et creuser celui de la Sécurité Sociale.

     

    Mon Beau-père, qui en vérité n'était pas si beau que çà, (si je fais référence aux canons de la beauté), employait l'expression « se casser », pour montrer son intention « d'aller voir ailleurs s'il s 'y trouvait ».

    Le pauvre homme n'a pas eu deux chances, à son dernier départ, il a fait sa propre rencontre et il est parti « bras-dessus, bras dessous » avec lui même. Ce qu nous fait dire «  vivre seul que mal accompagné. »

     

    Que pouvait-il casser :

    - Trois pattes à un canard ?

    - L'ambiance...çà c'est certain ! Lorsque je vous parlais des ''canons de la beauté '' fussent-ils de Navarone, lui il les buvait et par la suite faisait grand bruit.

    - Les burnes...plus prosaïquement les « couilles » où pour les révoltés du Bounty, « les bonbons ».

    A ce sujet, une précision s'impose avec le fameux ''Burn out''ou ''Burnes out'' en français dans le texte.

    Il semblerait qu'il y ait méprise avec cette sale habitude consistant à sortir ses parties génitale ( the burnes out ) pour les exposer en devanture comme un tripier expose les ''couilles de mouton''.

    Là encore, je reste prudent suite aux affaires de pédophilie dans la religion : le Pape n'a jamais montré ses couilles à ses ouailles, seul le fromager les a vues

     

    - Les Couilles du Pape : Créé sous forme de poire, c’est un fromage italien élaboré à partir de lait de vache, à pâte filée, un peu comme la mozzarella.

    Il a donc été étiré et moulé à la main, de là en déduire que l’expression « mettre la main à la pâte » ….

     

    - A Marseille (13) ,c'est une variété de figue de Provence.
    On prétend que son nom vient de l’époque où les papes séjournaient en Avignon.
    La couille du pape était offerte aux mendiants à la sortie de la messe de minuit le soir de Noël....Certains membres du clergé, profitèrent de cette illusion pour proposer à des enfants des gestes équivoques. Le Petit Papa Noël est bien une ordure !

     

    Le bel acteur Alfred Villain-Marais, allias Jean MARAIS a eu cette réplique mémorable lors du tournage du film « le Bossu » en s'adressant à Jean Cocteau : Touchez mes bosses Mon Seigneur !

    Son mentor ne s'est pas fait prier ! C'est une prise de position qui me rappelle le Missionnaire, quand la morosité s'installe dans la vie du couple.

     

    Ma femme dit qu’elle aimerait passer un moment en ma compagnie dans un endroit où elle ne va pas souvent.. J’ai répondu : « qu'irais-je faire dans la cuisine ?

     

    Lors d'une soirée, un extra avait fait main basse sur l'argenterie et divers bijoux , arrêté à temps, il s'était défendu en rétorquant aux policier qu'il n'avait fait qu’obéir aux ordre de ma femme .

    Elle n'avait cessé de répéter à ce serveur :''on ne part pas les mains vides ''

    Les mains, lavées de tous soupçons. Aux innocents les mains pleines !

     

     

     

     

     

     

    « Le LIVRE BLANC d'un NÈGREConteur kilométrique »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Août à 19:47

    Super et édifiant en ce qui concerne ce pauvre beau-père .....Perso j'aime ....

    J'aime aussi la panse de brebis ,partie un peu plus haute .

    Et voilà que je vais passer pour .....

    bisous

    2
    Lundi 23 Août à 20:15

    Ma Capitaine ! Quel fantastique bond en arrière...cela me remémore le bon temps ! quel pied ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :