• Venus

     

    Si la fonction a crée l'organe qui a créé la fonction ?

    Un fonctionnaire serais-je tenté d'insinuer et avec quels artifices ?

    J' ai bien failli défaillir en dérapant sur un sujet voisin concernant ma voisine :

    quelles fonctions ont crée l'orgasme

    Sujet épineux et délicatement évoqué tant les raisons d'exister et d'assister au feu d'artifice sont diverses.

    Un feu d'artifice on connaît...il faut plusieurs composantes pour que la magie des Rougieri (artificiers de renom) soit à son apogée : une commémoration, un budget, une autorisation, un public et enfin une nuit douce avec ciel dégagé et un bouquet final, sans oublier l'artificier de service.

     

    Une commémoration :

    n'importe quelle excuse fera l'affaire...pourquoi attendre la fête votive du patelin ou tourner à donf les pages du calendrier pour tomber sur la prise d'une quelconque bastille. J'ai souvent considérer que les femmes étaient des citadelles à conquérir.

    Si nous arrivons à nos fins, après de longues minutes d'assauts durant (ou Dupont)nous tomberont l'arme à la main...c'est que la princesse convoitée aura d'elle même baissé...son pont Lewis. (Strauss pour les danseuses à cause de la valse)

    Un budget :

    je vous vois venir ( en ce qui me concerne on peut dire Louvoyer )dés qu'il s'agit de conquête : time is money !

    Si faire la guerre coûte un bras...faîtes l'Amour !

    On ne sait pas trop ce que vont être les dépenses pour conquérir et occuper les étendues vierges de l'être convoité. Il faut accepter de payer le prix pour vous équiper en combattant de charme, prince d'une nuit avec équipement spécialisé, uniforme de l'homme en forme, il vous faudra payer de votre personne et au petit matin pavoiser sur le champ de bataille , croissants et bouquet de fleurs à la main, le comble...c'est vous le vainqueur qui devrez payer la rançon....c'est la rançon de la gloire.

    Attention la gloire est éphémère...sortez couvert...pour  que cette aventure ne transforme votre partenaire en mère.

    Une autorisation :

    vous vous fourvoyez et vous vous mettez le doigt où vous le voulez mais...si vous avez des intentions de basculer une meuf, dites vous bien que c'est parce qu'elle le veut bien !

    Sans « laissez-passer » vous n'arriverez à rien ! Ce que la madame vous accorde c'est tout simplement le droit d'essayer.... avec la mention : à l'impossible nul n'est tenu !

    Peut être vous sera t il fait mention au moment des préliminaires «  attention mon garçon...pour un coup d'essai...je veux un coup de maître »...il faut avoir les moyens de ces ambitions.

    Le public:

    Ceci est une affaire qui doit rester entre vous et elle....jusqu'à ce qu'elle raconte à sa meilleure amie « alors raconte comment çà c'est passé, tu nous avais promis de ne rien nous cacher ».A moins de tomber dans la sauterie gaillarde et l'échangisme coquin...keep your secret...pour vous seuls.



    Et enfin le bouquet final :

    pas besoin d'en faire des tonnes, car si de votre coté c'est de l'auto satisfaction, faut-il encore que le plaisir soit partagé...et ce serait le bouquet du contraire ! Donc pas besoin d’être Jeremy pour connaître le sort qui vous est promis

     

    L'artificier :

    Ne croyant pas à l'auto combustion mais adepte de l'auto allumage, votre voisine ne s'est pas enflammée toute seule, vous y êtes forcément pour quelque chose dans cet « allumez le feu » et bien inconsciemment bien sûr...c'est tout du moins ce que vous prétendrez à votre femme. 



    il y a une relation entre causes et effets.

     La voisine cette fine psychologue formée à VOICI, PEOPLE et CLOSER vous l'a fait comprendre.

    Pour étayer ce qu'elle avance ( à son age pourtant il n'y a rien qui tombe!) elle vous a fait part de l'article suivant : 

    en France 70 % des gens meurent dans leur lit...c'est donc l'endroit le plus dangereux qui existe ».

    Il paraît que cela se nomme l'effet Cigogne (véridique ).

    Et pour prouver ce qu'elle avance, c'est tous charmes sortis et avantages offerts qu'elle attendra que votre « madame à vous » soit présente pour à son tour « allumer le feu » et mettre le dawa dans votre foyer en vous gratifiant du plus beau des sourires prometteurs et d'un « bonjour toi...tu ne me présentes pas à ta mère ? ».

    les femmes ont un certain sens de l'observation, elles aiment bien sans en avoir l'air.

    Remarquant votre soudain intérêt à sortir les poubelles à l'heure où la voisine passe, elle trouvera excessif votre acharnement à tondre la pelouse et les haies frisant la zone de nudisme temporelle durant laquelle la voisine s'étiole au soleil , vous découvrant un besoin pressant de consulter votre « lunetier » car vous passez à ses yeux pour un con qui a la vue basse.

    Que nos yeux se portent sans arrière pensée sur le derrière auquel on pense leur convient, mais quand vient le con qui pense avec ses mains STOP ! Il y a offense.

    Les ébouriffés qui me connaissent et qui tolèrent encore pour un temps mes sautes d'humeur à la barre fixe, prétendront le contraire....j'aurais le dos tourné que vont-ils coller comme étiquette ?: « Loup secoué..secouez moi quel émoi » ou bien «  Loup à agiter avant de s'en servir »..je crains le pire. Ah les chiens galeux !

    Pourtant dans la catégorie « parlez moi de moi y 'à que çà qui me fait de belles tresses » ( et oui c'est tiré par les cheveux!) j'ai pu lire :

    «  A la pleine lune, les loups vont hurler avec la lune: c’est un appel à ses enseignements. »

     Ils sont aussi ceux qui ont beaucoup d’énergie psychique, de par cette connexion avec la lune, qui symbolise l’énergie de l’inconscient».

    La lune...ne m'en parlez pas, celle de la voisine je l'ai observée en plein soleil ! Quelle inconscience que de recevoir en ce lieu un coup de soleil. La mienne était grecque.

    Venus Callipyge

    signifiant qui a de belles fesses. (du grec 'kallos 'ou beauté. Dans le midi on dit "cette  nine quel kallus " et 'pugé 'qui signifie : fesse.)

    En cet instant précis je lance l’hypothèse suivante: PUGET = huile d'olives et pourquoi pas : fesses en forme de gouttes d'huile d'olive ?....ce qui ne correspondrait pas aux canons de la beauté...donc exit.



    Pour en parler poétiquement et plus prosaïquement, je fus obligé d'en appeler à l'ami Georges.

    Votre dos perd son nom avec si bonne grâce
    Qu'on ne peut s'empêcher de lui donner raison
    Que ne suis-je, madame, un poète de race
    Pour dire à sa louange un immortel blason.

     

    « Consommateur acteurs ou mateur ?L'experience »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Décembre 2016 à 10:07

    bonjour

    l'art et la beauté se regardent de loin

    on admire des yeux et de l'imagination féconde (et pas faite conne)

    mais pas touche he

      • Samedi 10 Décembre 2016 à 12:52

        Oh que j'apprécie votre finesse en humour !...fallait pas y mettre les mains (Pierre PERRET)

        Je te remercie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :