• Schadenfreudes –

     

       Le boomerang

       Ce merveilleux objet de communication aurait été inventé et utilisé à l’origine par le peuple aborigène.

       À ces véritables sauvages, qui ne connaissaient même pas l’internet ni la mode vestimentaire du «  prêt-à-porter«  on a fait croire que cet ustensile n’aurait aucun effet bénéfique sur leur civilisation et qu’ils pouvaient s’en laisser déposséder.

       Filou comme pas deux, l’Homme blanc a tenté de tirer profit de cet objet. 

       Après de nombreux essais infructueux, dépité, il jeta au loin ce « foutu bout de bois » .

       Hors un boomerang a une trajectoire courbe, il est construit et lancé de telle sorte qu’il revienne vers son point de départ. C’est ce qu’on appelle « l’effet boomerang. »

       En langage plus compréhensible, si tu manques ta cible, alors l’objet, qui servait à assouvir ta vengeance, te revient dans ta face, sous le rire goguenard de cet ignare à qui tu voulais faire perdre la face.

       J’imagine très bien  Pemulwuy (1769-1802), ce résistant à la colonisation britannique, se fendre la pêche en dégustant un verre d’un succulent Cabernet Sauvignon, le soir au retour de la chasse, assis près de son feu de camp.

       Ce nectar, provenant de la vallée Barossa en Australie méridionale, lui donne de la joie surtout lorsque il imagine l’Homme blanc Intelligent recevoir en pleine tronche l’objet jeté aux orties.

       Ce qui m’intéresse dans cette démarche, c’est la notion du temps qui prend son temps pour revenir du passé en vous rapportant des objets. La métaphysique comme science des objets qu’elle se donne est impraticable et c’est tant mieux !

       Nous savons par expérience que la distribution du courrier laisse à désirer au pays des Wallaby. Aussi fut instauré « le retour à l’envoyeur ».
       Dans le cas très rare lorsque un ami qui vous veut du bien vous invective et profère à votre encontre des paroles à faire pâlir tous les Marquis de Sade, combien de temps met un boomerang pour revenir à son expéditeur ?

       La réponse se trouve dans un sketch du regretté Fernand RAYNAUD ;  elle concerne le temps que met un affût d’un canon pour refroidir : « Un certain temps ».

       «  un temps trop court à mon goût » bien que la vengeance nécessite un temps certain « à refroidir ».

       Si l’effet boomerang est universellement connu, ce peuple connaissait-il l’usage intempestif de la   manivelle. ?
    Plus sophistiqué et plus moderne le « retour de manivelle » n’en est pas moins que la conséquence désagréable et inattendue d’une erreur passée.

       Au moment du retour de ce boomerang vengeur, on peut imaginer que « pendant ce temps là je tournais la manivelle » pour ne pas perdre une miette de ce plat qui se mange froid. (« La manivelle  par WAZOO)

       Il est une coutume de dire que les inventions sont l’œuvre de fainéants, d’ou l’invention du démarreur électrique pour la voiture et du S.M.S. pour les internautes.

       Je reconnais que l’anachronisme est flagrant. Pour cette nation d’aborigènes, autant demander à un«  bushman » qui s’exprime en langue khoïsanes qui incorpore des clics (consonnes inspirées) de traduire une phrase en langue des signes !

       Restons sur nos gardes lorsque nous retrouvons des connaissances à qui nous avons glissé « peaux de bananes « , » savon noir » en haut des escaliers, « peste à bubons », petite vérole, perte du ticket gagnant du loto, mariage avec ma sœur et Macron président , toutes ces schadenfreudes que l’on a souhaitées à notre pire  ennemi.

       Si vous le voyez boire un petit verre de Cabernet Sauvignon….. il va bien rigoler…. mais pas vous.

    .

    « La Lycanthropie.... ma non troppo !Nier les évidences »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Avril à 09:00

    L'effet boomerang et le retour de manivelle existaient bien avant le boomerang et la manivelle... ce qui serait intéressant serait de savoir comment on les appelait alors...! yes

    Bonne journée

     

    2
    Vendredi 5 Avril à 10:46

    Bonjour

    l'homme dit civilisé détruit tout en voulant aller se mêler d'affaires au fin fond de nulle part,

    et l'histoire est remplie de gestes nefastes de certains envers d'autres

    on n'est plus tranquille dans cette planete, partout ou on veut vivre, aller on trouvera un idiot une idiote pour detruire sa civilisation

     

    et en effet a lancer son boomerang autoritaire vers l'autre qui ne plie pas,

    des moments bien apres un retour de manivelle peut s’aventurer et venger le coup donné eh eh eh

     

     

    bon weekend et du soleil, du soleil, du soleil

    3
    Samedi 6 Avril à 14:10

    Parfois la poste met du temps à trouver le bon expéditeur et de ce fait la course devient moins franche, s'essouffle, perd haleine... et puis un jour quand le facteur pense avoir utilisé tous ses arguments,  toutes ses ressources... il trouve enfin le bon destinataire et retourne le courrier d'où il vient...

    cela est effectivement depuis tout temps, un jour ou l'autre ça revient comme le boomerang yes

    Bonne journée Loupzen 

    sincèrement

    Catline 

    4
    Samedi 6 Avril à 16:40

    C'est ce que j'appelle le "retour de bâton"  !

    Ce qui est bien avec le boomerang, c'est qu'il revient tout seul ... même pas besoin de courir après !
    Bon week-end Loupzen.

     

    5
    Lundi 8 Avril à 07:13

    J'aime bien cette idée ce serait sympa qu'il revienne en pleine figure à ceux qui nous dirigent. Allez un bon retour de bâton derrière leurs petites têtes qu'ils croient pleines, leur ferait du bien. Excellent article.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    Vendredi 19 Avril à 11:26

    Bonjour

    petit passage sur le dernier article pour te souhaiter de joyeuses Paques

    un bon et beau weekend

    avec ce soleil si present ces jours ci et qu’il reste s'il nous apporte un petit peu de bonheur ensoleillé

    7
    Vendredi 19 Avril à 12:01

    Très bonnes fêtes de Pâques Loupzen, en espérant que tout va bien - ou pas trop mal - pour vous. Il y a longtemps que je n'ai pas vu le loup au coin de son bois !

    8
    Mercredi 8 Mai à 17:40

    J'aime beaucoup ton passage du boomerang à la manivelle....

    Bonne soirée Loupzen

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :