• Quand la cuisine fait son cinéma

     

     

    Quand la cuisine fait son cinéma

    Un scénario, des scènes qui se transforment en « scène de ménage », un air de « déjà vécu » un remake sans être péplum, mais bien de chez-nous en somme.

    Et cette ambiance cinéma commence franchement à me gonfler lorsque j'entends parler cuisine.

    Tout au long de cette année, les chaînes télé nous ont rabattu les oreilles avec des programmes mettant en scène des hommes et des femmes, soit disant comme vous et moi, mais baignant dans le jus de « battle en kitchen.. »
    C'est à celui qui sera le meilleur chef, le meilleur pâtissier, le meilleur « cauchemar en cuisine » quant à nous, nous restons « bouche bée » devant ce qui est un cauchemar dans la vie de tous les jours.

    Ces émissions vous en mettent plein la vue et n'ont que pour seul but : vous mettre la pression, la honte, le rouge aux joues parce que vous ne seriez pas fichu de réaliser un gaspacho de melon et de concombres à la brousse.

    Mise en situation :

     

    L'homme de votre vie ( si vous êtes un femme, œuf corse !) arrive du boulot, il a, comme d'habitude, passé une matinée de ouf ou une soirée de merde.

     

    Les clients : des emmerdeurs. Le patron : un jeune con. Le trajet : galère. Les collègues : sans moi, la boite elle ferme .

    Conclusion : T'as de la chance, toi,  de rester à la maison.

     

    Fin de la scène croyez-vous ? Et bien non, pas du tout.

    Fin de l'acte...mais début d'un autre.

     

    « Je boirais bien un petit coup moi !. Tu ne me servirais par une bière ?" dit-il affalé sur le canapé.

    « À ce propos,  j'ai vu à la télé une recette de soupe de melon glacé avec du concombre et du fromage corse... Tu sais quoi, ce soir, j'ai invité mon collègue avec son amie... Il est Corse et adore la cuisine de son pays...(?). Je lui ai dit que tu étais championne du monde. ».

     

    Ne pas vous départir de votre calme légendaire, celui qui vous fait une si bonne réputation, vous avalez votre énergie dévastatrice et en bonne négociatrice , vous tentez : « Ce soir, ? Repas original ?Corse ? Je peux passer mon tour ? Je peux me servir d'un joker? »


    Vous hésitez à la vue du cendrier horrible que votre Belle-mère vous oblige à contempler à chaque instant de votre V.D.M .(Attention à ne pas confondre V.D.M et V.D.M....il s'agit de la Vie de Ménage ) et cet horrible cadeau vous le verriez bien écrasé sur le mur.

    Votre challenge, votre défi, celui qui une fois franchi fera de vous une affranchie, se résume à ce commentaire :
    « La brousse, ce fameux fromage made in île de beauté... Je le trouve où ? Et le concombre, tu sais où tu peux te le mettre ? »
    « Eh ! Mon chéri, prends ton cul à poignées, il ne te reste que quarante-cinq minutes pour « bouffer » en vitesse, t'es pas au resto mon Paulo ! ».

    Mais les mots se perdent dans l'écouteur, comme disait Claude FRANCOIS .

    Votre mari chéri, après avoir ingurgité la dernière lampée de bière, éructe en disant :
    « tu sais quoi ? sa copine est indienne, vachement bonne, à mourir de rire... Tu pourrais peut-être faire un plat hindou ? »

    Comme il est pressé d'aller retrouver ses pantoufles, en claquant la porte, il vous a semblé entendre : « Elle est végétarienne ».


    Fin de l'acte mais pas de la scène


    Ah le con ! Moi aussi j'ai eu une matinée de merde, le petit est arrivé en retard à l'école, le banquier m'a encore sollicitée, ta mère m'a tenu la jambe pendant point d'heure et j'ai fait une rayure à TA voiture !! ... Végétarienne ! Elle ne peut pas manger du porc comme tout le monde ?

    C'est décidé je vais lui préparer un Aloo Shimla mirch, c'est si simple !!  et puis il ne me reste que deux heures pour faire les courses, terminer le ménage, récupérer les analyses du petit, boire le kawa avec ma copine et préparer le repas de ce soir....au secours !

    Ce soir ce sera  « pizza du coin d' la rue » nougat glacé et c'est marre ...réservation à l’hôtel du cul-tourné

    En gros, voilà à quoi ressemble la plus part des journées d'une épouse et bonne ménagère.

    La femme au boulot et le mec au repos !



    Les dés sont pipés dans cette aventure moderne qu'est notre vie.
    Les hommes, je veux dire ceux qui sont supposés porter à bout de bras le destin d'une famille, se mettent eux aussi à tripoter le manche des poêles à frire, à susurrer des mots d'encouragement à cette putain de mayonnaise qui ne veut pas monter pour les conduire au septième ciel, à caresser d'une main ferme le dos d'une lotte pour lever des filets, affirmant que le fait de fourrer une dinde n'est pas réserver qu'aux mâles et qu'il est terriblement craquant d'enlever les pelures des oignons à tel point qu'ils en pleurent.....déshabillez-moi, pas trop vite...Les temps ont bien changé.


     

    « A un Jacques nommé François »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Août à 16:31

    Coucou loupzen Oh moi mon homme cuisine sauf le poisson c'est de temps en temps lui il n'aime pas le poisson et moi ci mais j'en mange de moins en moins et je mange pas de viande 

    Bon pour cauchemars en cuisine c'est de la merde quoi que certaine choses sont vrais mais bon là c'est de la télé réalité  brrrr

    Pour les autres on n'apprend surement des choses en cuisine mais c'est le principe du concours qui me saoul alors je préfère les émission où ils pressente de la cuisine tout simplement c'est à dire des recettes 

    Douce soirée ami loup je t'embrasse sur le museau amitiés 

     

      • Mardi 28 Août à 20:28

        Ce soir mon museau sent le poisson...un vrai Loup de mer !.....Amitiés poétiques !

    2
    Jeudi 23 Août à 16:47

    Quel joli tableau  tu nous  dresse là!

    ça existe? hihihi.

    Tout ce que tu cites on a les mêmes ici mais en pire à tel point qu'on t'enlève l'envie d'aller bouffer au resto;

    Les master chef and  co c'est tout truqué, ils ont même fait récemment "Ma mère cuisine mieux que la tienne" un flop magistral qui n'a pas  duré longtemps, que trois émissions.

    je ne connais  pas  ce tableau que tu nous brosse, mais il est vrai que je suis de la vieille école.

    -"Ta mère ne m'a pas tenue la jambe deux heures  vu que je lui ai raccroché au nez.

    -"Ton copain qui à une copine Indienne elle a qu'à aller s'acheter du poulet au curry, je vais en plus me lever le C... pour elle.

    -Et  la bière tu vas te lever le C.. du  canapé et aller te la chercher et en plus tu m'apporteras un pastaga, vu?

    Non mais qui  c'est qui porte la culotte ici?  happy

    Voila comment cela se passe chez moi, ah, ah,ah

    Bises;

     

     

     

      • Mardi 28 Août à 20:17

        Caramba ! quelle chef...LA chef !

    3
    Vendredi 24 Août à 09:04

    J'suis pas fan de la "cuisine réalité" télévisuelle, c'est le genre d'émission que je zappe autant que le foot...

    Bonne journée

      • Mardi 28 Août à 20:16

        mets-tu la main à la pâte ? pour la cuisine et les pieds dans le plat pour le foot....

    4
    Vendredi 24 Août à 11:30

    Qué passa????

    5
    Samedi 25 Août à 10:23

    J'ai adoré ( et relu deux fois ) cette prose tellement bien tournée ... comme une mayonnaise ?

    Bon début de week-end Loupzen

      • Mardi 28 Août à 20:20

        ...chez nous la mayonnaise prend vite et bien....mais quand le patron est là (c'est moi )...il ne la ramène pas...en cuisine c'est Catinou la boss, la taulière !

    6
    Samedi 25 Août à 18:29

    Très drôle les "tableaux"  de cuisine   ! 

    "Cauchemar en cuisine" que j'ai dû regarder une ou deux fois - et encore pas complètement - c'est effectivement un vrai cauchemar que ce "coach" qui hurle sans arrêt. Je me suis laissée prendre quelques temps par les pâtisseries et les pâtissiers ? peut-être pour les "décors", car je n'aime pas du tout tout ce qui  "concours" ... le meilleur de ci ou de ça ! 

    J'aime bien cuisiner "traditionnel" et, paraît-il, je suis la reine des "terrines" et de la "patate" en tous genres.  Mais j'ai la chance d'avoir un mari qui aime et sait cuisiner, donc la plupart du temps, c'est lui qui se colle aux fourneaux. Je préfère faire "petite main", c'est à dire , les "pluches", nettoyage, rangement, déco, tout en regardant toujours d'un oeil dubitatif  le "bordel" (pardon) que ces messieurs arrivent à mettre dans une cuisine, ne serait-ce que pour faire cuire deux oeufs sur le plat  ! 

    Je vous donnerais bien la recette de la "dinde au whisky" mais elle un peu longue pour un samedi et puis, il nous reste encore quelques mois avant Noël ! 

    Qu'est-ce qu'on mange ce soir ?

    Bonne soirée Loupzen

     

     

      • Mardi 28 Août à 20:25

        Ce soir..poisson au curry .. gratin de courgettes...tarte aux prunelles et rosé bio frais.....

        pas trop de vaisselle...tu vise juste, nous les hommes nous sommes des "désastres"....je salue en passant, ton homme, qui s'est réfugié derriére une pile d'assiettes...je fais pareil.....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :