• Plus je connais les hommes, plus j'aime les femmes

     

     Plus je connais les hommes, plus j'aime les femmes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En entrée une citation de Francis Blanche :

    « plus je connais les hommes  et plus j'aime les femmes »

     

    Prenez le geste anodin ( devenu si rare de nos jours ) d’un homme ouvrant la porte à une femme.

    Ce geste illustre comment les hommes et les femmes devraient se comporter.

    Nous savons tous qu’une femme peut ouvrir la porte elle-même et même la claquer au nez d 'un inopportun.

    Mais grand seigneur ( tiens c'est du masculin! ) elle nous laisse penser que nous sommes assez robustes pour le faire et en redoutable stratège, elle incarne la faiblesse et l'abandon à la recherche d'un superman, héro moderne.

    ''J'ai besoin de protection, le monde est si terrifiant, sois mon chevalier, si tu m'ouvre les portes, je me placerais sous ta bannière....''

    Lorsqu'un homme le fait, il affirme sa féminité, son charme, sa fragilité, il vole, il est aux anges.

    Il dit aux autres mâles : «si toi y'en a toucher à cette putain de porte moi y'en a casser ta putain de gueule! toi y'en a bien compris ?». L’animalité est de retour...

    Mourir pour avoir touché une poignée de porte alors qu'elle a les miasmes et les germes de tous ceux qui sont aller pisser aux WC  et  que vous pourriez les retrouver dans la sous-soupe à cacahuètes sur le comptoir du bar !( véridicité ) .........Non merci ..mourir pour des idées.. d'accord..mais de mort lente.

    Oui mais la femme lorsque elle accepte ce geste, elle valide son pouvoir masculin. Elle devient forte, tient les guides de sa monture, elle est « le patron ».( tiens...c'est du masculin )

    Renversement des rôles.

    ''Moi le gentil patron, doté  d' un don de dédoublement de la personnalité, je te mène par le bout du nez, jusqu'où... ça tu vas le savoir à la fin du repas.''

    Cet échange, une femme abandonnant le pouvoir physique en échange de la protection de l’homme (c’est à dire l’amour) est l’essence de l’hétérosexualité, ai-je appris dans les livres.

    Dieu que c'est beau. Regardez dés demain si dans votre entourage tout se passe comme décrit ci-dessus. 

    Sous l’influence toxique du féminisme ( le pur, le dur) les femmes ouvrent seules  leur portes.

    Même que dans certains établissements réservés strictement aux femmes ont été installées ( je me demande bien par quelles ) des portes à ouvertures automatiques rien que pour emmerder les hommes, les durs, les vrais les tatoués.

    Aucune identité sexuelle n’est plus validée, aucun des deux sexes ne sait où se situer (alors que généralement :  au dessus des parties pour les hommes. et derrière un voile transparent pour les femmes)

    Les hommes se sentent inutiles et impuissants et les femmes se sentent rejetées et non aimées.........J'ai assisté récemment à un épisode  d'un machisme insoutenable dans un restaurant.

    Figurez vous qu' à un couple qui allait dîner, le garçon du restaurant tendit à la dame une carte des menus sur laquelle les prix des plats n'étaient même pas portés.... comme si la femme ne savait pas lire !..scandale...elle est rabaissée!

     "Qu'allez-vous commander ma chère ? "

    " t'occupe pas pépère, tu vas pas être déçu ".

    Et là, la guerrière bien dissimulée derrière son masque de minaude-douceur, toute chatte fourbe et féline resserrant son lacet, met en place sa stratégie.

    Le chevalier goûte déjà sa victoire.

    Plus tard il portera au sommet de sa lance (pfouit..) en guise de reconnaissance un morceau de tissu comme cela se pratiquait lors des tournois au moyen-age ( il y a des jours les mecs vous êtes pas loin de cet age-moyen! ) ...peut être un sous vêtement affriolant, ultime rempart abandonné sous un ultime coup de boutoir.

    Sa dame alors suppliante s'exclamera " Eh Marcel.. rends moi ma culotte..non mais t'es fétichiste ou quoi..pauvre malade!

    Mais avant ce dénouement probable ( je vous rappelle quand même que le meilleur moment en amour c'est quand on monte dans l'escalier ) elle avancera :

    "j'ai besoin de me refaire une beauté, ou sont les toilettes ?"

    Et là, se dirigeant vers la porte des WC d'un pas chaloupé,  roulant des hanches, il n' y aura pas un con pour lui tenir la porte..

     

    « La cuisine des anges (suite et faim...... )J'aurais tendance à être de bonne humeur »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Novembre 2015 à 10:46

    Marrant ce renversement de rôles,
    et la chute, mortelle :)

    Ciao Loup

      • Vendredi 13 Novembre 2015 à 18:47

        Tu m'as manqué vieux brigand ! te savoir toujours sur la brèche me réconforte!

        A nous revoir.

        Amitiés sincéres

    2
    Lundi 11 Janvier 2016 à 19:26
    Coucou merci de ton passage sur mes blog ton article est fort intéressant, très belle découverte très bonne soirée
      • Mardi 16 Février 2016 à 04:11

        Le " SUN et le FUN " me vont si bien que j'y revient

        Merci en vous retournant le compliment...et au sujet du "sun d'Austerlitz "?

    3
    Petitepaquerettes
    Lundi 4 Avril 2016 à 23:27
    Quelle belle reflexion sur le renversement du pouvoir des rôles. ..je cogite .. a bientôt Loup Zen
      • Vendredi 15 Avril 2016 à 23:48

        La porte restera grande ouverte...

    4
    Vendredi 15 Avril 2016 à 09:22

    il faudra plus d'un 8 mars pour laver le machisme...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :