• Parler ou se taire à bon escient

    LA VERTU DU SILENCE

    Parler pour ne rien se dire, parler pour occuper un silence étourdissant,

    Crier des paroles dans un abîme pour être réconforté par l'écho de nos propres paroles...

    Sommes nous à ce point paniqués par les silences de notre entourage,

    Avons nous une peur panique de ne plus rien entendre et dans ce cas acceptons nous d'écouter n'importe quoi et n'importe qui.

    Alors, même le fait d'être critiqué, vilipendé, insulté, dénigré serait rassurant pour quelques uns d'entre nous …..parlez-moi de moi, il n'y a que çà qui m'intéresse

     

    Je ferais appel à 2 blogueurs dont l'intelligence, la jugeote et la pertinence de leurs propos m'ont conduit à reconsidérer mes avis sur le sujet.

    François LAGANE :

    Le silence......Ami ou ennemi. A nous de lui mettre l'habit que l'on veut.Tout comme dans un texte, il peut être ponctuation. Encore à nous de choisir.......De bien choisir.

    PL Sisley : Sentier de sagesse et du Soi :

    Notre propension à dénoncer les défauts des autres ou ce que nous considérons comme tel a trop souvent comme égale la complaisance que nous avons vis à vis de nos propres travers.

    Cette attitude sème déjà les germes de l'injustice en nous et autour de nous : nous sommes très rarement exemplaires. Elle sème aussi du coup les germes du conflit inutile voire de la violence, chacun s'enfermant dans une certitude, parfois diffuse, que l'autre a bien plus de choses à changer que soi-même. Observons avant de critiquer, puis fondé sur les faits, émettons alors une opinion valide. Il ne s'agit pas de nous taire face à un comportement jugé répréhensible mais de parler à bon escient. Et seulement dans ce cas. Sinon, taisons-nous ! Nous respecterons l'autre tout autant que nous-mêmes : celui qui sait utiliser la parole avec une sage efficacité est fort et renforce son image sociale positivement. En effet, le pouvoir de propos déplacés, malvenus, dans un contexte inapproprié ou simplement non justifiés par le terrain peut détruire en quelques secondes une relation de confiance longue de plusieurs années.

    Le pouvoir des mots est tel que la blessure qu'ils infligent peut rester à vie.



    Par ailleurs, redécouvrons aussi le plaisir éthique de nous taire lorsque nous savons sur l'autre une information préjudiciable démontrée par les faits. Parfois, ce n'est pas à nous de dire la vérité ou tout simplement, ce n'est pas le moment adéquat de révéler cet élément que nous connaissons. La valeur du silence est aussi dans l'omission salvatrice qui préserve une relation dans l'immédiat afin de mieux rebondir plus tard si le fait connu doit être dit. Le tact relationnel est souvent fondé sur l'usage pertinent de la parole où le silence prouve presque toujours son extrême utilité.



    « Ma vie est un compte de faitsOh la barbe !.... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Avril à 09:44

    Oh lala ça me semble bien trop décortiqué tout ça... (c'est à la mode de décortiquer...).

    Moi j'suis pas compliqué: quand j'ai un truc à dire je le dis, sinon j'écoute. Y a toujours quelque chose à apprendre quand on écoute...

    Bonne journée

      • Vendredi 20 Avril à 07:54

        Tu es plein de bon sens et tu en fais usage !yes

        cette rubrique est faite pour que s'expriment les "visiteurs " et en principe je n'interviens pas dans leurs propos.....

    2
    Vendredi 20 Avril à 11:03

    Bonjour,

    moi c'est simple, face a la connerie humaine je reste silencieux,

    comment peut on parler, s'exprimer face a un(e) idiot(e) qui reste dans ses idées, ses concepts sans accepter d'ecouter l'autre

    rien a dire, donc

     

    sur ce , bon et beau weekend au soleil,

    et en silence peut etre pour bien et mieux profiter de ces jours si agreables d'un été deja là en avril

    3
    Vendredi 20 Avril à 14:35

    Moi ce qui me surprend et m'affole un peu c'est la manie de cataloguer,de mettre dans une case,de référencer à tous prix.Comme si l'on pouvait toujours répondre oui ou non.Pourquoi habiller le silence.....................cela doit en arranger certains.Du moins je pense.Je vois qu'au dessus on parle de la "Connerie".Je n'ai jamais trouvé la définition d'un C....N.A part peut être que l'on range dans cette catégorie toutes les personnes ayant une vision des choses différente de la notre he.Il y avait il y a quelques temps un blog qui avait marqué sur l’accueil de son blog..................."J'aime pas les C....nS"...Je lui avais demandé à l'époque la définition de ce genre de personnage......Quel C....N...............Il ne m'a jamais répondu.......happyhearfhe

    4
    Vendredi 20 Avril à 15:27

    Beaucoup devraient se taire et tâcher d'écouter au lie de parler à tort et à travers...

    Bonne journée Loupzen

    5
    Vendredi 20 Avril à 16:21

    Il  y en a qui préfère ça  :  "Les tontons flingueurs"  (Francis Blanche) :

    "C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases"

    Depuis quelque temps déjà,  j'ai remarqué qu'au bout d'un certain temps  je "décrochais" devant les grand(e)s bavard(e)s . Le silence ne me gêne pas  et puis, depuis des années, j'ai la compagnie de mes acouphènes  auxquels je me suis bien habituée  sarcastic

    Pour être plus "sérieuse"', tout dépend des interlocuteurs et des circonstances, mais je crois qu'en gros, il y a les "parleurs" et  les "écouteurs"  et les uns et les autres ne changent  pas facilement leur façon d'être . Ces comportements divers font partie de la personnalité de chacun.   

    Je repars, sur la pointe des pieds, en te souhaitant un très agréable week-end !

     

    6
    Samedi 21 Avril à 11:35

    Bonjour pour moi le silence est d'or. Par contre j'aime  bien que l'on réponde à mes messages...

    Bon week-end.

    7
    Samedi 21 Avril à 20:10

    Moi je m'évertue à respecter les différences de personnalités, .........certains ont besoin de parler plus que d'autres,....... mais ce que je ne peux pas respecter, et encore moins sur le net, c'est toute forme d'agressivité bien souvent vulgaire......là je l'avoue, je préfère et de loin le silence......Pourtant moi aussi, les "non réponses" peuvent me blesser et me plonger dans une sorte de quête de compréhension, .....mais je pars aussi du principe, qu'on ne règle pas un conflit en public.!!!!!...c'est un manque total de respect envers les autres lecteurs qui finalement se retrouvent dans une sorte de malaise qui ne les concerne pas .....

    J'espère que vous allez bien tous les deux

    Bises et à bientôt

    8
    Dimanche 22 Avril à 21:39

    bonsoir

    la parole est d'argent et le silence est d'or, mais on dit aussi que le silence est le plus grand des mépris ...

    J'aime bien parler quand je sais que je vais être écoutée et qu'un véritable dialogue peut s'établir,et l'inverse aussi.

    Sur les blogs , les paroles se sont transformées en écrits et comme le dit Chrisy, il y a dans certains propos de l'agressivité, et un manque de respect.

    le pseudo, c'est un peu comme derrière un masque, on croit que l'on peut tout se permettre.

    Moi j'adore le silence, certains silences qui sont apaisants sans être réellement des silences: celui d'une promenade dans un paysage enneigée, regarder évoluer les poissons dans mon bassin à défaut d'écouter les bruits des vagues , le silence de la nuit .... ces silences qui nous permettent de nous évader...

    Amicalement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :