• PARADOXE DE NOTRE TEMPS

    Le paradoxe de notre temps est que nous avons de plus grands bâtiments mais des plus petits tempéraments, des autoroutes plus larges mais des points de vue plus étroits.

    Nous dépensons plus mais nous avons moins, nous achetons plus mais apprécions moins, nous avons de plus grandes maisons mais de plus petites familles, plus de commodités mais moins de temps.

    Nous avons plus d'instruction mais moins de bon sens, plus de connaissances mais moins de jugement, plus d'experts et encore plus de problèmes, plus de médicaments mais moins de bien-être. 

    Nous avons trop, nous fumons trop, nous nous dépensons inconsidérément, nous rions trop peu, conduisons trop vite, nous nous mettons trop en colère, nous nous levons trop tard et fatigués, nous pensons trop peu, regardons trop la télé et prions trop rarement.
     
    Nous avons multiplié nos possessions mais réduit nos valeurs, nous parlons trop, aimons trop rarement et haïssons trop souvent.

    Nous avons appris comment gagner notre vie mais pas la vie. Nous avons ajouté des années à la vie, pas de la vie aux années.

    Nous sommes allés sur la lune et en sommes revenus mais avons des difficultés à traverser la rue pour rencontrer un nouveau voisin.  Nous avons conquis l'espace sidéral mais pas notre espace intérieur. Nous avons fait de grandes choses mais pas les meilleures choses.

    Nous purifions l'air mais polluons les âmes. Nous avons conquis l'atome mais pas vaincu nos préjugés. 

    Nous écrivons plus mais apprenons moins. 
    Nous planifions plus mais nous accomplissons moins.
    Nous avons appris à nous précipiter mais pas à attendre. 

    Nous construisons plus d'ordinateurs pour obtenir plus d'informations pour produire plus de documents que jamais mais nous communiquons de moins en moins.

    Nous sommes dans le temps de la nourriture rapide mais des digestions lentes, des êtres humains de grande taille mais de petit caractère, des trop larges profits et des relations peu profondes.

    Nous jouissons de deux revenus mais divorçons, nos maisons sont luxueuses mais nos foyers détruits. De nos jours, nous faisons des voyages éclairs et des couches-culottes jetables.  Nous appliquons une morale sur mesure et nous engageons des flirts sans lendemain.

    C'est l'époque des personnes obèses et des comprimés à tout faire qui vous remontent le moral, vous apaisent et vous tuent.

    C'est une époque où seule l'apparence compte au détriment du contenu. A notre époque, on peut choisir de partager ce texte ou de le supprimer.

    Souviens-toi, passe du temps avec tes proches, ils ne seront pas là éternellement. 

    N'oublie pas de dire un mot gentil à quiconque te regarde avec admiration. Bientôt cet enfant pour qui tu es un héros sera devenu grand et vivra sa propre vie. 

    N'oublie pas de serrer dans tes bras les personnes que tu aimes parce que c'est le seul trésor qui vienne du coeur et qui ne coûte rien. 

    N'oublie pas de dire je t'aime à ton partenaire et aux personnes qui comptent pour toi, mais surtout, dis-le avec sincérité. 

    On peut guérir n'importe quelle blessure en serrant quelqu'un contre soi, pourvu qu'on le fasse avec tendresse. 

    Souviens-toi de profiter du temps que tu as avec la personne que tu aimes parce qu'un jour cette personne ne sera plus là

     

     

    g7zDTpzpAcjVX5jvxiU3Nsbht_klouprouge.gif

    « PENSEES DE LOUP NON ZENVae inimicis lupi ! (Malheur aux ennemis du loup). »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Octobre 2015 à 00:29

    Bonsoir,

    Comme je comprends les hurlements de loup, j'en ai encore des frissons, non par vos "hurlements" ou vos "crocs" mais par toutes vos réflexions criantes de vérité qui démontrent combien dans  notre soit-disant  monde occidental "évolué"  nous possédons beaucoup, mais possédons mal et nous passons à côté des choses essentielles de la vie. Le mercantilisme et la recherche de plaisirs éphémères nous éloignent de nos besoins réels intérieurs mais il faut dire que les médias utilisent des propagandes agressives qui poussent le plus grand nombre vers une vie factice et les détournent de leurs vrais besoins.

    De petites piqûres de rappel ne font pas de mal de temps en temps...L'essentiel est souvent très proche de nous auprès des nôtres, on l'oublie parfois!

    Merci j'ai vraiment aimé vos hurlements très justifiés, et bien que je ne sois pas loup  j'ai aussi envie de hurler devant ces constatations.   Bien que l'analyse soit assez triste, une chose cependant m'a réchauffée le cœur: dans un contexte dramatique comme ce fléau qui s'est abattu dans le Var, les êtres humains savent encore faire preuve de solidarité, et d'amour!!!

    Je tiens à vous remercier de votre visite , j'ai été très touchée par votre message! 

    Au plaisir de vous lire! Excellente soirée

      • Mardi 6 Octobre 2015 à 20:48

        Merci,

        Si j'osais..je me risquerais sur la vision de Neige éternelle...

        Pourrais-je citer votre blog dans mes "préférés "? La qualité devient une rareté, tant dans les articles (et les sujets traités ) que dans les commentaires.

        Quant aux réactions de nos concitoyens face aux débordements de la météo...pourquoi faut-il attendre une catastrophe pour sortir le "cœur" de chez soit ? Je pense qu'il y a beaucoup plus " d'héros humbles "qu'on ne le croit.

        A vérifier.

      • Mercredi 7 Octobre 2015 à 00:48

        Bonsoir Loup,

        Neige éternelle...avec les dérèglements climatiques, je risque de fondre très rapidement, mais l'image est très belle ;)

        Je suis touchée et honorée, et j'accepte volontiers de faire partie de vos blogs préférés! Les sujets traités sont souvent des coups de cœur, cependant je suis une néophyte dans bien des domaines et je fais beaucoup de recherches pour essayer de proposer un article correct. Cela me permet en même temps d'enrichir mes connaissances ,"d'une pierre deux coups"!

        Souvent les gens se murent derrière une carapace à cause de la peur, et ils présentent souvent leur vraie nature lorsqu'il y a ce genre de drame car la compassion et la générosité dépassent ces peurs dans ces circonstances.Enfin je l'espère, et comme vous je crois qu'il y a beaucoup de "héros humbles"!

        Belle soirée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :