• LIBERTÉ-ÉGALITÉ et suite

     

    Vous savez quoi....l'homme est un funambule !

    Vous l'appréciez quand sa corde est raide et qu'il vous charme à grands coups de pipeau...un vrai fakir...et question corde, il sait la faire vibrer....il veut vous faire un cadeau..the gift, geschenk, regalo, the KDO de ta life !

     

    Il est le roi de l'illusion,  aménageant la piste de son cirque en jardin d'Amour, le voilà écolo et planteur.

    Une poignée de graines à la main , Guillaume le Conquérant s'est transformé en Géant Vert

     

    Il vous «donne un enfant à faire  pousser» en gage de SON amour.

     

    Oui je sais..certains jardiniers ont la fâcheuse habitude de balancer leur semence un peu au hasard des rencontres...mais au moment de la récolte...vous êtes seules à éplucher la pomme....de discorde ... elles ne sont pas à mettre toutes dans le même panier.

    Il est vrai aussi que le jardinier butine et a pour mauvaise habitude de mettre  « la main au panier » ...expression triviale certes ! Mais comment croquer la pomme sans la toucher ?

     

    MATERNITÉ

     

    Souvenez-vous «  la cuisine qui retient les petits maris qui se débinent »..c'est fini depuis top chef.

    L' Homme, je veux parler du vrai, du dur, du tatoué à qui « faut pas lui faire » se régale en tenant la queue d'une casserole.

    Maintenant il « déshabille » une poule (la volaille) , caresse du regard une limande huilée qui sue, fait frémir une sauce en y trempant « juste un doigt » et tressaille de plaisir en songeant à un trou de Normand qu'il va porter à ses lèvres....

     

    STOP...il n'a plus besoin de vos qualité de « maîtresse es queue » il est devenu un self-made-man qui se satisfait tout seul en cuisine....

    Quand je vous disais que la cuisine est une prise de tête, c'est de la masturbation à hautes vibrations inventée par l'homme, alors qu'elle n'aurait dû rester que la continuité ou le prolongement de votre amour pour votre mari ou compagnon en extase devant vos qualités.

    Il vous vole la vedette et parfois c'est « cauchemar en cuisine ». Même cette fonction il se l'est accaparée Oh ! la vilaine bête .

     

    Alors redoublant d'efforts dans un sprint qu'il croyait final, il va commettre l’irréparable.

     

    Mes chéries vous êtes enceinte :...çà y 'est c'est fait..le teste le prouve ! Vous allez pouvoir (quel pouvoir?) rester à la maison !

    Hoooo pâmoison de pâmoison rien qu'à y penser j' en ai le bourdon ! ( à moins que ce soit l’œuvre d'un nain connu...mais si..souvenez-vous Didier BOURDON ...les Inconnus...çà y est?...je peux continuer...?).

     

    LES TROIS  " P "

     

    Grâce à mon homme, mon corps va me donner :

    Le pouvoir :

    de se transformer, lui offrant le droit de reluquer les fesses et la taille de ma voisine qui le mettent en émoi...et moi et moi alors ?

     

    La possibilité :

    de ne plus préparer ma cuisine qui maintenant me fait gerber... ah ! Les odeurs de bouffe, de sueurs et d’après-rasage...mais qu'est-ce qu'il cocotte ! Peut être le nouveau parfum de sa meilleure amie. ..celle à qui il dit tout !

     

    La permission :

    de ne pas tout me dire...petit cachottier !

    Tant mieux car coté «  tout se dire »il y a « brexit »...faudrait me parler autrement le caractère c'est tsunami et pincettes.....faudrait voir à me considérer comme « femme forte » circulant en mode fragile.

     

    Vous voilà donc libre de rester à la maison....et pour longtemps puisque le « le législateur-patron » a prévu une loi pour que vous puissiez élever l'enfant- cadeau au rang de vos préoccupation majeure et ainsi donner du travail à une plus jeune que vous.....on dit alors : remplaçante pour les congés maternité .

     

    Confondez pas congés et vacances...A la fin de cette période de « repos » il vous sera proposé de remettre une couche. Comme si vous n'en aviez pas assez changées.

    Dans certains lieux de perdition on dit « allez...rhabille le gamin....ou si vous préférez remet la tournée. Ça c'est dans le cas du jardinier qui avant de revenir à sa serre va arroser au bar en compagnie d'autres Géants verts assoiffés, sa journée enfin terminée..les pauvres...il lui faut bien se donner du courage ….la femme, l'enfant, les emmerdes, pas facile d’être père.

     

    Bon j'arrête là, toutes les histoires ne sont aussi caricaturales (ça pour râler...) et c'est à dessein que j'ai noirci le tableau de VOTRE venue au monde, il faut bien que je titille vos défendes immunitaires et provoque vos commentaires.

     

    ET SI JE PRÉVOYAIS UNE SUITE ?

     

    LA SIUTE PEUT ËTRE ,

    « LIBERTÉ...EGALITE...MATERNITEEsprit es tu là ? »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Mars à 08:08

    C'est un peu comme dans les belles histoires: "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants"... mais on n'a jamais la suite !

    Bonne journée 

      • Vendredi 24 Mars à 15:14

        La suite....,? mais à nous de l'écrire.

        Amitiés.

    2
    Vendredi 24 Mars à 09:49

    Bonjour, ou la la   faut que je réfléchisse .... je reviens plus tard. Bises.

    3
    Vendredi 24 Mars à 11:38

    Me re-voila. Pas mal ta vision du mâle. pour ma part et je  te prie de m'excuser par avance, les hommes (en général) sont devenus des femmelettes, et je suis polie car j'ai un autre mot que je n'ose pas te dire car  ce serait considéré comme discriminatoire.... mais je  sais  que tu devine de quoi je parle.

    Pour les femmes "pondeuses", non justement elles ne restent plus à la maison elles préfèrent faire garder leur rejeton par des nounous qui s'envoient en l'air pendant que bébé pleure à corps et à cris. Madame préfère travailler, mais elle ne sait pas qu'elle rate le plus beau de leur nouveau-né, les premiers pas , les premiers mots etc.... Puis ça fait vieux jeu de rester à faire le ménage, c'est dévalorisant en plus.

    Pour les trois P je cherche encore, mais je vais trouver.

    Pour moi il y a un temps pour tout. Consacrer quelques années à son enfant puis consacrer le reste de  son temps  pour s'épanouir et faire ce que l'on veut.

    La vie est longue on a repoussé l’âge des femmes à Plus de quatre vingt ans alors il leurs restent encore  du temps pour se faire plaisir il me semble. Mais je ne supporte pas les hommes qui gardent  leurs enfants à la maison pendant que leurs femmes  travaillent. Pour moi, ça c'est dévalorisant. Un homme doit rester un homme avec tout c e que cela comporte mais je ne détaillerais pas, hihihi.

    Bon tu as réussi, la caricature part  toujours d'un début de vérité, enfin c'est ce que pense la majorité des gens.

    j'attends la suite avec impatience. pendant ce temps je  cherche a compléter les trois P.

    bon week-end et une bise.

      • Vendredi 24 Mars à 15:13

        Hola...! calme, calme !

        Je fais dans la provoc. "un Loup peut en cacher un autre...prudence en traversant !"

        Il ne faut pas prendre au pied du lit tout ce que j'écris la nuit....la provocation plait...façon remue méninge de la ménagère...je te sais assez instruite et intuitive pour faire la part des choses.

    4
    Samedi 25 Mars à 09:44

    Je me suis bien marée !!! comme souvent chez toi !!!

    Heureusement que ton côté gentil petit loup sensible transparaît parfois !!! he he he   pour moi un homme provocateur dans la finesse des mots est un homme de grand intérêt !!!  et qui plus est suffisamment intelligent pour nous pondre de très belles caricatures comme celle ci !!! j'aime ce genre d'humour !!!

    A bientôt !!! Bise et bonne journée

      • Samedi 25 Mars à 13:00

        En ce jour de pluie, un rayon de soleil est entré

        chassant les matins mornes et moroses,

        il apportait la joie, le plaisir et la gaieté,

        ayant pour image, celle d'une rose.

        Merci pour ta venue.

    5
    Samedi 25 Mars à 21:12

    Bonsoir loupzen , merci pour ta visite , tu seras le bienvenue sur mes blogs 

    le tien est très instrutif 

    bonne soirée Love country

    bisous

    Bienvenue

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :