• Les mots crus

     

     

    Jeanne d'Arc aurait été l'auteure de cette phrase en devenir de blasphème :

     

    « VOUS NE M AVEZ PAS CRU VOUS M AUREZ CUITE »

     

    Au moment ou j'écris ces mots, je suis conscient de l'importance de ce crime de  lèse majesté car cette e-conne est l’emblème d'un parti politique dont un des représentants m'oblige à écrire ce texte, le canon d'une lupara appuyée sur ma tempe ….. !

     

    Revenant de ma stupeur semblable à un fumeur de kiff qui s'aperçoit que c'est une Gitane qu'on lui a refilé, je vous avouerais que ce mot de cru reflète pour le Loup que je suis, un Intérêt tout particulier.

     

    Concernant la Gitane, je l'ai épousée voilà 40 ans, je puis certifier que ce n'est pas par vice mais par amour que je n'ai jamais arrêter de la pratiquer. Si pour certains la consommation de ce genre de drogue les conduiront en terre, c'est pour moi le nirvana qui m'est offert.

     

    La vie fut pour certain un long fleuve tranquille et c'est le cas pour moi avec une nuance de grey, ce fleuve est en période de crue !...ça y est le mot est lâché.... cruel que je suis en ce qui concerne les débordements familiaux.

     

    Faut-il que je sois à moitié cuit pour oublier que les largesses des fleuves lors de leurs pérégrinations intempestives et bucoliques laissent à leur retour des alluvions qui deviennent des trésors de fertilité dans lesquels j’ai semé mes petites graines. De ces plantations naîtront des enfants. ...vive les débordements....Loup quel poète !

     

    Mon ancêtre était il cueilleur ou chasseur ?

    Jusqu'à présent, aucun anthropologue sérieux ne doutait de l'appartenance de l'espèce humaine à une longue lignée de carnassiers, et depuis la nuit des temps, l'Homme mange de la viande. Il faudra patienter quelques années et l'invention de « chefs en cuisine pour qu'un « Cro-Magnon »ait l'idée de faire cuir une pièce d'Aurochs avec un rond de foie-gras. Cette astuce tient du génie....un vrai ROSSINI du goût !

     

    Cette viande provenant de la chasse était consommée crue ou cuite....encore un fantasme de ces maudits anglois et de ce Pierre COCHON. Considérant que Jeanne la pucelle n' étant plus de la première jeunesse ils ont choisi de la présenter au rôtisseur de l'époque comme une «  dur à cuire ».

    La Jeanne attendrie à l'idée de se trouver à la table du Roi de France a fondu comme du bon beurre ...normal on est Normand ou on ne l'est pas !

     

    Le cru à travers les ages

     

    Du latin crudelis « qui aime le sang » dérivé de crudus : cru et saignant.

    Je dois avoir quelques ancêtres loups des steppes qui ont dégusté un TARTARE tout cru. De nos jours il faudrait être mongole pour s'y risquer.

    A vaincre sans périls le loup triomphe sans gloire et se jettera sur un tartare de saumon ou de canard que seule CATINOU a les connaissances et le pouvoir de lui apporter en offrande.......on ne se refait pas, l'héritage est bien là dans les gènes...mais plus les dents !

     

     

    Cru-elle ou cru-il ?

    Le machisme ambiant fait bien des ravages pour les cruautés des 2 sexes.

    La cruauté est l'apanage de la gente féminine.

    La femme sera cruelle et l'homme victime de ses propres agissements.

    Je cite «  au début j'étais une fille féminine...puis masculine...et suis devenu..un salaud.

    Le transfert a été lent mais implacable....

    A SUIVRE …...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « La pôle position ?L'art d’accommoder les restes. »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 5 Février à 15:09

    Seigneur Dieu, ta femme aurait-elle changé de sexe ?! J'attends la suite car tu m'inquiètes. En tant que représentante de la gente féminine, j'aimerai savoir ce qui se trame dans nos rangs ! Les hordes de sauvages féministes, poilues des aisselles aux chevilles, seraient-elle arrivées jusqu'à toi ? Tiens-nous au courant, et tiens bon !

    2
    Lundi 6 Février à 10:06

    "La cruauté est l'apanage de la gente féminine." dis tu je crois que la femme est bien plus cruelle que l'homme car effectivement elle réfléchit avant d'exécuter sa proie, ce qui n'est pas le cas de l'homme qui agit par instinct...

    "La femme sera cruelle et l'homme victime de ses propres agissements." Exact, hihihi.

    Bravo pour ce texte que j'apprécie parti-culièrement moi aussi j'attends la suite avec une grande impatience.

    D'ailleurs je vais rester là bloquée sur ta page en attendant la suite...

    Bonne journée.;)

      • Lundi 6 Février à 10:43

        Comme quoi un loup peut en cacher un autre !

        Et  au bon milieu d'un texte dans lequel on sautille à pieds joints on tombe sur quelques idées bien pertinentes.

         

        PS : je ne fournis pas de plateaux repas pour celles et ceux qui stationnent dans la salle d'attente !

        Meeci de ta présence

    3
    Lundi 6 Février à 10:46

    Mince alors, je croyais pourtant qu'un Loup -Zen était plus accueillant... Bon tant pis je reste quand même et j'attends.zzz

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :