• Le grand chambardement ( SUITE)

     

     

    Un changement imposé est un changement auquel on s'oppose. Il n'en reste pas moins que certains changements ne sont pas négociables Il convient alors de gérer les résistances naturelles qui s'opèrent.

    Les formes les plus souvent observées de résistance sont au nombre de quatre:

    • L'inertie par laquelle la résistance est larvée, exprimée par "non-dit", et où la procrastination des "résistants" est leur arme principale

    • L'argumentation qui donne lieu a des discussions sans fin, par laquelle il est demandé/exigé des explications

    • La révolte par laquelle on agit contre le changement

    • Le sabotage par lequel on essaie de montrer l'ineptie du changement....

     

    Voila qui est fait pour le changement radical qui va « chambouler'' vos vies et sincèrement une certaine appréhension est compréhensible.

     

    Les témoignages que j'ai collectés dans cet excellent article de Mame MICHU, concernent des démarches qui peuvent être apparentées à des faits anecdotiques...mais prenez garde...le bruissement des ailes d'un papillon en Asie peuvent provoquer des cataclysme à votre porte ( c'est ce que dit Ching-Chong quand il me livre ses pizzas et que je lui demande de ma faire un prix ! )

    L'envie de changer peut vous prendre comme le goinfre qui s'est enfilé un kilo de prunes....

     

    Seul le premier pas coûte.

     

    Il suffit de pas grand chose pour amorcer la pompe...un détail dans votre vie de tous les jours...rompre les habitudes qui vous enlisent dans la routine...changer de coiffure, de mode d'habillement, de façon de se nourrir, de lieu d 'habitation...et c'est un mécanisme complexe qui s'est mis en route .

     

    Plus vous trouverez qu'il est agréable de faire différemment dans votre vie plus le phénomène va s'accélérer, vous apportant de petites surprises, de petites joies, de nouveaux horizons s'ouvriront à vous.....et c'est parti !

     

    Derrière cet élan, il y a forcément cet ingrédient qui, vous en souvenez-vous, avait fait de vous ''un chercheur de l’impossible, un preneur de donjon, un abatteur de barricades',un faiseur de pluie....mais si...souvenez- vous...ce carburant qui vous portait en pole position, qui vous a sacré campionissimo... c'est le LE DESIR .

     

    Le désir c'est l'aboutissement d'une folle envie et le début d'une envie folle. (voilà une de mes découverte qui fera date dans le microcosme des utilisateurs de la brosse à reluire...pourtant j'en suis pas peu fière ! )

     

    Comme le dirait Françoise ... « ….Loup tu mets PATTE... » (leçon de vie )....c'est vrai que je pousse le bouchon un peu loin et en faisant allusion à cet objet …. «  Vous êtes le Beaujolais Nouveau qui vient de débarquer dans la vie des autres... »

    avec cette différence fondamentale, Vous avez tous les avantages de la culture biologique et vous la partager avec votre entourage...n'en déplaise aux grincheux qui ne voient dans le changement une façon de plus d'être tout chamboulé.....c’était bien l'effet recherché.

     

     

     

     

    « Le grand chambardementLes enfants de Marie »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Août à 19:24

    Désir, envie ou volonté ? Ou les trois ? Avec ce mélange, si on veut changer c'est simple: il suffit de changer. Changer de maison, de boulot, de pays, quoi de plus simple si on en a la volonté ?

    Allez hop, changez !

    Bonne soirée

    2
    Lundi 14 Août à 08:06

    Bonjour, le désir en premier est primordial, mais la volonté  n'est pas toujours facile à suivre... le courage et la force sont nécéssaire pour y arriver. parfois il faut attendre un peu pour avoir Le déclic;

    Bonne journée. Bises.

    3
    Lundi 14 Août à 09:24

    Les changements ne sont pas toujours les conséquences d'un désir, mais souvent d'un besoin et encore plus souvent d'une obligation, et non ce n'est jamais simple! Et l'âge venant c'est de plus en  plus difficile.

    Merci pour ton précédent commentaire mon frère Loup, latcho divès.

    4
    Mardi 15 Août à 08:43

    Un grand merci pour avoir pensé à ma fête. Bonne journée à vous deux.

    Bises.

    5
    Mardi 15 Août à 13:48

    Haaaa là, je te retrouve plus !!! clown et ça me rassure aussi !!!   savoir appréhender la vie avec optimisme,  malgré de lourdes difficultés......voir les petites étoiles qui brillent par-ci par-là..........c'est ce fameux "premier pas" souvent qui est dur à franchir,  surtout au niveau cérébral, mais on a tellement plus de ressources qu'on ne le pense ........................

    Bises à vous deux et bonne fin de journée

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :