• Le grand chambardement

     

     

     

    A la suite de la parution d'un article sur le changement,''  Madame MICHU  '' j'ai contacté son auteur à qui j'ai demandé l'autorisation d'apporter quelques idées sur cette question qui mérite toute votre attention.

    En effet plusieurs blogueurs sont au cœur de cette actualité..

    est-ce le fait d'un heureux hasard, le résultat d'un concours de circonstances...je n'ai pas de réponses de cartésien à vous apporter.....car cartésien je ne suis pas.

     

    Les faits sont là. Ces ''mutations'' sont en préparation et nombreux sont celles et ceux qui n'ont pas ressenti ni décrypté les signes avant coureur, certains lecteurs découvrent les prémices et d'autres, dont je fais partie, sont en pleine tourmente....

    Tourmente fait partie des grands mots ou maux ?

    Je dirais alors '' tourbillon '' .à condition d'accepter que ce ''changement'' soit bénéfique à cette nouvelle vie qui s'offre à eux.

    C'est l'histoire de la pierre trouvée dans les allées de votre jardin...qu'allez-vous en faire ?

    • la balancer chez votre voisin....Ah le con....

    • la stoker dans un coin...ça peut toujours servir...ne serait-ce que pour la balancer plus tard chez votre voisin...

    • la faire participer à l’élévation d'un ouvrage d'art....la construction d'un mur..pour ne plus voir la face de con de votre voisin.

     

    Des opportunités bien cachées s'offrent à Vous, encore faut-il les déceler et non pas traiter ces mutations ou permutations en tant que catastrophes, de pénibles moments, de désolation et toute l'armée de mots et de qualificatifs qu'un esprit renfrogné peut étaler à la venue d'une période que l'on veut trouble.

     

    Faire le dos rond et boire frais....pour les plus jeunes ..keep cool ! Pour les moins jeunes : y'a pas le feu au lac !

     

    La maladie ou ennuis de santé révèle chez chacun d'entre nous un déséquilibre .

    Je n’ai pas l'instruction nécessaire pour traiter ce sujet..mais je constate que la mise au vert de nos organismes est salutaire, pouvoir se retirer des turbulences de ce monde durant quelque temps se révèle bénéfique....surtout si c'est à moi que s’adresse cet isolement.....vous n'aurez plus à me subir ! ( je viens de rajouter que c'est de l'humour....avec un peu de retard !)

    Prendre du recul pour pouvoir mieux sauter en quelques sortes.

     

     

    A ce sujet, nous aimerions recevoir vos témoignages sur la vie d'avant et celle d’après le changement.

     

    Dans les livres, qu'apprenons nous sur le terme '' changement ''.

     

    Le changement désigne le passage d'un état à un autre qui peut s'exercer dans des domaines très divers et à des niveaux très divers.

    Selon la nature, la durée et l'intensité de ce passage, on parlera d'évolution, de révolution, de transformation, de métamorphose, de modifications, de mutation.

    On distingue le changement « endogène », dû à des causes internes (par ex : les révolutions politiques), du changement « exogène », provoqué par des causes externes (par ex : la révolution du téléphone mobile).

     

    Chez les humains, le changement suscite des réactions diverses, allant de l'espoir à la phobie en passant par la crainte.

    La crainte...la peur de l'inconnu...cette satané peur qui nous paralyse..cette maxime à la con '' on sait ce qu'on perd mais on ne sait pas ce que l'on gagne'' et pire encore...''on ne change pas une équipe qui gagne...''   Tout au long de notre vie, nous sommes confrontés à des sentiments de jalousie, de méfiance de la part de celles et ceux qui n'osent pas évoluer ou qui n'ont pas compris ce que la vie leur propose...la main tendue....une porte s'ouvre, une autre se ferme.

     

    A SUIVRE.....

     

    « On reconnait l'arbre à ses fruits...#Le grand chambardement ( SUITE) »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Août à 13:44

    Pour moi c’est la destinée, le karma.
    J’ai subi ces chambardements de nombreuses fois dans ma vie et je crois bien ne pas en avoir terminé.  On croit que finalement on a trouvé un coin pour planter ses racines, mais non! Il faut à nouveau se déraciner et partir, et partir c’est mourir un peu, évidemment ça angoisse! Il faut tout recommencer à zéro, ailleurs, autrement, bien souvent les mains vides!
    Il faut du temps pour l’accepter, et encore plus pour se rendre compte que finalement c’était plutôt bénéfique, en regardant tout ça sous un autre angle. On a évolué, on a intégré quelques leçons et on a grandi. On se compare à ceux qui n’ont jamais bougé et sont restés identiques. Est-ce mieux?
    Comme tu dis, une porte se ferme, une autre s’ouvre. Oui on a quitté ce qu’on aimait, mais on n’a pas toujours trouvé de quoi le remplacer, c’est peut-être une façon de comprendre qu’il ne faut jamais trop s’attacher, que ce soit aux lieux ou aux personnes, c’est apprendre le détachement, le lâcher prise. Dur!
    Qu’y a-t-on perdu, qu’y a-t-on gagné? Je crois que ce sont les questions à se poser.

    Seul-e, c’est très dur, mais vous, vous serez au moins deux pour vous soutenir l'un l'autre, et nous espérons te subir encore malgré tout.
    A bientôt Loup.

    2
    Vendredi 11 Août à 14:54

    Hoooooo cet article m'intrigue !!!  je ne voudrais pas passer à côté du débat ........mais je l'avoue, j'ai un peu de mal à suivre.......et il me tarde vraiment de lire les commentaires et surtout, surtout la suite de ton récit ............. j'ai la sensation de ne pas avoir su saisir quelque chose d'important.........je me sens concernée sans en être sûre, bref...............je pédale dans la choucroute, mais pas de bon cœur !!!

    surtout si c'est à moi que s’adresse cet isolement.....vous n'aurez plus à me subir !   cette phrase aussi me perturbe, bref je suis perdue......

    Moi dans ma vie j'ai subi aussi quelques grands chambardements......tout ce que je peux dire c'est qu'ils nous font  évoluer, grandir, comprendre....

    Bon je vais sagement attendre d'en savoir plus et de comprendre mieux clown

    A très vite

    Bises à vous deux

      • Samedi 12 Août à 16:21

        Ce qui m'est difficile à accepter c'est le fait de repartir à l'aventure comme il y a quelques années. J'avais la certitude d'avoir trouvé un lieu de repos pour le physique et la stabilité..... un lieu accueillant, un environnement en pleine nature, pas de casse-bonbons et des projets de parutions de 2 ouvrages (livres )....plus de soucis matériels pour les lendemains....surtout pour CATINOU... mais non !On the road again....

        En prime de départ une intervention chirurgicale sur mon épaule gauche salement endommagée.... çà remue un peu le quotidien!!

      • Mardi 15 Août à 13:39

        En effet, y a de quoi être "chambardé" .......Vous allez vous "épauler" mutuellement Catinou et toi, donc tu n'as pas d'autre choix que d'accepter cette intervention ......une dure période à passer mais je pense savoir que dans un avenir pas très lointain, vous allez retrouver une stabilité bien agréable ......et je suis vraiment contente pour vous !!!

        Bon je vais voir la suite de ton article he

    3
    Josiane
    Vendredi 11 Août à 15:23

    Ma mémé répétait souvent  " Ne dis jamais fontaine je ne boirais pas de ton eau !"  Et je pense que cela résume bien car un jour ou l'autre on la boira l'eau de cette fontaine !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Vendredi 11 Août à 16:18

    Bonjour Loupzen, voila un sujet que j'adore et me sied. Je pourrai reprendre le commentaire de Triskele 

    car je le comfirme pour le vivre depuis de nombreuses années, le changement est bénéfique encore faut il pouvoir arriver à le faire. A deux c'est sur c'est plus facile, seul on piétine un peu car personne pour se booster, se conforter. La récompense n'en est que plus grande.

     je viens de passer deux jours à parler de cela, mais j'ai peur que cela ne soit pas bien compris enfin... IL faut du courage pour repartir à zéro  vers l'inconnu aussi mais c'est le défi qui est important alors  s'il était trop facile, ce ne serait plus un défi!

    je ne dévoilerai pas ce que  tu m'as sous entendu dans un de mes blogs.. mais saches que là où tu penses aller tu y trouveras la sérénité, alors n'ayez pas peur le bonheur vous y attend.

    A plus. Bisous les jeunes.

      • Dimanche 13 Août à 20:24

        Je partage ton avis....pas toujours bien compris..où alors nous parlons le même langage mais le but de mon blog (est je le répète encore une fois ) est la LIBRE EXPRESSION... et je remercie " tous celles et ceux "qui ont  "le courage " de laisser un commentaire ....quel qu'il soit.

        Je m'exprime avec les moyens que  je possède ayant peu usé mes fonds de culottes dans les succursales de la FERRY & CO TRÈS LIMITED...

        J'ajouterais pour notre ami Lucyozz : je ne cherchais pas ce changement et les chiens qui tournent pour se mordre la queue....non merci !

        Je dois beaucoup à TRISKEL...c'est elle qui m'a donné le coup de pied au cul qui me nommera (peut être ) un jour Général ! elle est un astre de Lumière et mérite respect et reconnaissance....

        Je vous remercie de vos partages, d'oser donner  vos opinions....

    5
    Samedi 12 Août à 09:47

    J'ai pas tout compris, j'ai dû louper un épisode... mais puisque tu parles de changement, je pense qu'à force de vouloir tout le temps changer, on finit par faire toujours la même chose ! Je préfère avoir une vie pleine d'imprévus, ainsi y a rien à changer ! lol !

    Bonne journée

    6
    Samedi 12 Août à 13:57

    Moi aussi jai dû louper un truc.Je réussi à revenir en ce lieu momentanément. De quel chambardement parlez vous.? Celui de la vie. Il n'est souvent que partagé. A nous d'enlever en premier les petites pierres. Les grosses ont s'en occupera après. Le tout étant de vouloir s'en occuper. Je m'en occupe. Faites de même. Et tout ou presque ira mieux. Vous avez la balle. Maintenant ....tirer au but. En ce moment je ne peux lire mes MP.

    7
    Jeudi 17 Août à 17:37

    J'ignore la nature exacte des changements qui vous touchent le Loup mais la vie ne laisse aucun choix : elle nous en impose les conséquences, qu'on les accepte ou non. Si on reste dans une attitude de défiance, on en subira les effets. Si on accepte, même à reculons au départ, on avancera. J'ai tendance à avoir une attitude ambiguë avec le changement, je le vois positif comme négatif... Mais je l'accepte parce que des circonstances ont fini par l'imposer. De toute manière, la vie nous montre que tout change parce que tout disparaît un jour même si ça dure ou vit plus ou moins longtemps : des gens qu'on a aimés, des lieux où on a vécu, un travail, des vacances, un voyage... Le changement est dans la nature de l'univers, notre palais naturel quand même. La Terre, notre résidence locative, en réplique cette loi : l'impermanence est la règle absolue.

    8
    Vendredi 18 Août à 15:42

         Me revoilà ,après des temps d'absence certes mais bien enfin dans ma transformation.Ma "pierre" trouvée dans une allée du jardin,je m'en sers pour construire une œuvre mais pas pour construire un mur qui me séparera de mon con de voisin et pourtant ce qu'ils sont cons!Avec l'aide de mon tendre ,nous construisons un four à pain.L'ouvrirons nous aux copains?Ces derniers jours m'ont montré que des copains,tu en  as ...tant que tu donnes mais que tu viennes à avoir besoin d'eux suite à une hospitalisation et .....Je n'écrirai pas la suite car je refuse d'être triste encore!

         Ce départ ...te bouleverse mais tu sais c'est la porte ouverte au bonheur d'être chez toi et de voir briller les yeux de ta Catinou.Cette opération t'inquiète?Non tu vas revenir nous enchanter de tes coups de gueule parfois,de tes écrits .

          J'ai eu une vie avant ,j'ai eu une vie après ou je me sentais parfois en équilibre et depuis quelques semaines je sais OU je vais ,COMMENT je dois vivre ces changements.....Calme et Droit jusqu'au bout!

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :