• Le chapeau

     

     

    A ce sujet et pour dédramatiser la parution de ce sujet qui me touche vraiment, je vous propose cette question qui en fera tressaillir plus d'un.

    Si je vous coupe une oreille, quelle serait votre réaction ?

    Réponse : ça fait mal !

    Si je vous coupe les deux oreilles ?

    Réponse : je deviens aveugle....le chapeau tombe sur mes yeux !

    PORTER LE CHAPEAU

    Avoir mauvaise réputation.
    Être considéré comme responsable d'une faute, coupable d'un délit.

    Origine :

    En 1669, "mettre un chapeau sur la tête (de quelqu'un)" voulait dire "médire de lui, le calomnier, nuire à sa réputation".
    De nos jours, un bon moyen de nuire à la réputation de quelqu'un, n'est-il pas de l'accuser d'une faute grave (même s'il est innocent).
    Pour renforcer la chose, on peut aussi noter qu'à l'époque de l'apparition de l'expression, les gens du peuple portaient la casquette.

    Celui qui portait un chapeau avait une fonction sociale élevée, donc des responsabilités.
    La récupération par l'argot de cette association a probablement contribué à faire le lien entre celui qui était responsable (mais d'une faute, cette fois) et celui qui portait le chapeau.

     

    Cette expression exportée vers d'autres milieux de la société, est présente chez les marginaux et les truands.

    PORTER Le DOULOS :

    Être soupçonner de renseigner la police, être une balance.

    Mais c'est aussi l’ambiguïté d'avoir un ami chez les flics et un chez les truands.

    Le "doulos" en grec était l'esclave ou le serviteur....mauvais rôles !

    Quels rapport avec le LOUPZEN....comme le disait Sarko en opinant de la teuté : « EH bien je vais vous le dire ! » ( il opinait souvent de la tête pour ne pas à porter le chapeau ).

    La CATINOU, femme du Voyage s'attache depuis ces derniers mois à trouver les origines de ma famille et ses recherches ont permis de découvrir des noms et leurs histoires, des explications à ma situation actuelle, je vais de surprises en surprises.

     

    Ainsi ma grand-mère paternelle était tenancière d'un estaminet dans le département de la Somme à ROY .

    Cuisinière de profession elle servait des repas qu 'on dirait « repas ouvrier » de nos jours. En ces temps troublés de la dernière guerre, son établissement servait de pension de familles.

    Il était une coutume qui voulait que chaque convive posséda une patère pour accrocher son couvre-chef, et à laquelle la taulière accrochait la serviette de table.

    Les habitués qui ne réglaient pas leurs repas à la semaine se voyaient retirer ce signe d'appartenance. Tous les habitués qui fréquentaient ces lieux connaissaient donc l'identité des personnes auteurs de grivèleries.

    Certains patrons d'estaminet, accrochaient un chapeau au porte-manteau pour bien montrer que l'utilisateur était un mauvais payeur.

    C'est cette mésaventure qui est survenue à mon ancêtre.

    Un client, vraiment mauvais payeur, pour se venger de son infortune dénonça la tenancière de ce restaurant au prés des autorités locales, la Gestapo pour ne pas la nommer.

    Le soir même la mère de mon père fut arrêtée et jetée en prison. Sur le témoignage d'un homme, elle fut accusée d'aider la Résistance.

    Les plus anciens se souviennent du sort qui était réservé aux femmes dans les geôles du 3éme Reich.

    Un article de la Voix du Nord relate le procès de l'homme qui est l'auteur de cette terrible délation....

    Les membres de ma famille m'ont demandé de ne pas diffuser la copie de l'article, ni révéler le nom de famille du salopard......



    « La Baronne cachait bien son jeu...Etrange..... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Septembre à 07:27

    Coucou Loupzen !

    Très bien ton article, c'est bien de connaitre l'histoire des mots, avec en prime une petite anecdote sur ta famille, en rapport avec ce mot....Je te souhaite une bonne journée Bises

    2
    Mardi 18 Septembre à 09:10

    D'où l'intérêt de ne pas trop chercher à fouiller le passé... on risque d'avoir des surprises, pas toujours bonnes...

    Bonne journée

    3
    Mardi 18 Septembre à 18:37

    Merci pour l'article et CHAPEAU BAS !

    Bonne soirée Loupzen

     

     

      • Mercredi 26 Septembre à 06:50

        Merci

    4
    Mardi 25 Septembre à 07:47

    Et quand on sait pourquoi on porte le chapeau, il est plus facile de faire en sorte de ne plus le porter. Guérir les ancêtres et les répercussions dans le présents ...
    Belle histoire

      • Mercredi 26 Septembre à 06:52

        Porter le lourd héritage de ses ancêtres.....conséquences sur notre personnalité difficile à expliquer ...

        Certaines le comprennent et l'admettent.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :