• Le cerveau collectif

     

    Le cerveau collectif que j'ai mis en pratique n'a absolument rien de commun avec celui décrit dans le livre de Napoléon HILL « réfléchissez et devenez riche ».....honteusement je m'en suis inspiré....mea culpa.

     

    Ces formules magiques customisées par un super Mastermind s'adressent à des personnes qui sont reconnaissables entre toutes : elles ont les dents qui rayent le parquet et se percheront sur les épaules d'un des leurs pour pouvoir accéder à une position sociale supérieure...des arrivistes aux pieds en forme de rouleaux compresseurs !

     

    « Le cerveau collectif résulte des efforts conjugués de deux ou plusieurs individus qui œuvrent dans un esprit d’harmonie en vue d’atteindre un but précis. Sans la coopération de ce cerveau collectif, nul ne peut profiter d’un tel pouvoir ».....l'idéale....harmonie i tutti quanti.

     

    L'idée de ce cerveau collectif me vint par le passé suite à une phrase qui rendit mon beau-père célèbre au sein de la famille.

    Privé d'éducation suite à ses origines gitanes, l'Homme n'en est pas moins doté d'un sacré sens de l'humour (je fais allusion à son manque d'assiduité à venir user ses fonds de culotte sur les bancs d'un Jules tout FERRY qu'il était ).

     

    Lors de discussions sérieuses et pour que l'intéressé lui accorde toute son attention, il professait :

    «  je suis né dans des conditions très spéciales, fils de ma mère qui était Jeanne d'Arc et d'un père se disant Napoléon Bonaparte. ».

    Généralement l'échange de points de vue s’arrêtait à ce stade et le point finale était alors proposé.

    Mon beau-père prétendait qu'il s'agissait là d'un des mystères de la création ...je lui laisse l’entière responsabilité de ses déclarations et croyances en ce domaine.

     

    Pour en revenir à ce sujet, il est nécessaire que j'apporte quelques explications plus rationnelles.

     

    Dans la vie nous prenons quasiment tous exemple sur des personnes qui de par leurs attitudes ont marqué nos esprits. Je viens de le faire en citant mon beau père.

    Ces personnes et ces personnages ont laissé leurs empruntes car leurs façons de peindre, de jouer de la musique, de cuisiner, d'écrire, de commander, de diriger, de penser ont correspondu un jour à ce que nous aurions aimé être : à leur place.

     

    Devant tel problème, qu’elle aurait été la réaction de mon oncle Tartempion....et de la tante Mélusine ?

    Cela vous semble enfantin, mais si je me demande : devant cette problématique qui nécessite une réponse dont va dépendre ma situation dans les 10 prochaines années, comment aurait agit ce stratège Corse portant le nom de Bonaparte et dont les pensées dorment sur ma table de chevet ?

    Ou qu'elle aurait été la réaction de ce Kong Qui plus connu sous le nom de CONFUCIUS dont vous décorez votre blog de ces citations.

     

    En bien y réfléchissant, parfois sans le vouloir nous érigeons en modèle des personnages qui ont fait l'histoire.

     

    Pour ma part je me réfère souvent à un avionneur toulousain qui avait inscrit sur les murs de ses bureaux «  tous les spécialistes sont unanimes, ce projet est impossible à réaliser...il ne nous reste qu'une chose à faire...le réaliser ». J'en fais mention dans ce même blog dans la rubrique « écrivain...non témoin et à l'impossible je suis tenu » …..pour les curieux et chanceux que vous êtes.

     

    Au centre d'un débat, mettant en opposition des idées clairement affirmées et des prises de position soutenues par un des participants, sentant que le point de rupture est proche, ne voulant pas nuire à vos bonnes relations avec un ou plusieurs intervenants quel personnage célèbre dont vous faites souvent référence dans vos propos pourrait de par son attitude vous venir en aide ?

     

    Votre « ordinateur intérieur » se met rapidement en marche, réveillant les célébrités qui dorment encore bien au chaud dans vos cellules (pas les prisons ni les chambres de moines!) et à la vitesse d'un V2 survolant la Manche vous citez une phrase, une réplique célèbre d'un non moins homme célèbre qui vous permet de vous retirer avec les honneurs de ce débat devenu houleux, où de clore les hostilités.

     

    Vous venez de faire appel à ce que je nomme le cerveau collectif.

     

    «  L’esprit de l’homme produit de l’énergie. Lorsque deux hommes s’associent, ils constituent une banque d’énergie et libèrent une autre force supplémentaire : le pouvoir du cerveau collectif. »....quid du partage ?

     

    Une vieille chanson de Vieux trottine sous mon scalp « quand on est deux ce n'est pas la même chose » L'union donnant donc la force, encore faut-il qu'elle soit bien employée ;

    J'ai constaté qu'il y avait « tempête » dans nos cerveaux....et que de plus en plus de gens dans notre entourage prenaient conscience des capacités qui sont mises à notre disposition....en gros, notre cerveau est un « self-service »...il n'y a qu'à se servir et c'est gratis pro deo .

    Nous serions bien les derniers des derniers à ne pas le faire ( j'aime cette expression dont je n'ai jamais compris le sens !....mais cela fait bien et ça remonte ma côte.....Ce Loup, quel animal !

     

    A ce sujet qui n'a rien à voir avec ce que je suis tenté de vous expliquer, j'ai eu une longue discussion avec une copine qui se plaignait d'occuper la place peu envieuse de celle qui tient la chandelle.....lors d'une soirée ; Il fallait que je la rassure et que réagisse tout de go !

    Tenir la chandelle :

    J'ai proposé à ce cercle de buveurs d'eau bénite de ne plus employer cette remarque désobligeante pour une fille qui doit faire tapisserie....et de la remplacer par : faire soirée chausse-pied.

     

    Devant les airs ébahis de ceux qui voulurent bien entendre...j'ai expliqué qu'il valait mieux regarder une belle se faire enfiler pour prendre son pied !...j'ai honte et vous demande l’habeas corpus pour cet outrage.

     

    Je referme vite cette parenthèse inattendue, vos constaterez que les sujets sérieux m'ennuient et que la gaudriole me rend la parole....encore faut-il avoir des lecteurs pour entendre la parole, ce qui à mon avis es un non-sens...un lecteur n'a que faire de votre parole,puisqu'il se délecte de vos écrits...ce qui me fait dire que dans les journaux de gens sérieux ( vous savez ces donneurs de leçons qui vous mènent par le bout de vos lunettes....vous disant ce que vous allez mettre, penser, manger et vous transformer en « chausse-pied »)vous privant de tout discernement et de votre liberté de penser....) il est écrit : la parole est à nos lecteurs ? Bizarre non ?

     

    Vite à l'aide mon cerveau collectif. Que faire ?

    RÉPONSE: A cette heure-ci..retourne te coucher !

    N’emmerde plus tes lecteurs !

    Fini le saladier de compote de pêches à la cannelle et n'oublie pas de remercier tes lecteurs pour leur l'indulgence.

     

     

    « Au petit matin blafardEtrange affaire cette étrangére »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 09:59

    Ce terme que tu emploies, cerveau collectif, évoque plus pour moi, au-delà des citations et jolies phrases que nous avons pu retenir en mémoire, le fait de mettre ensemble nos savoirs et capacités qui sont tous différents d’un individu à l’autre, et ainsi réaliser des choses que jamais nous n’aurions pu faire seuls.
    Ainsi ce partage de plusieurs cerveaux mis en commun devient un cerveau collectif, capable de beaucoup.

    Latcho divès Loup.

    2
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 13:22

    J'adore la chute de ton récit he

    Je pense que le cerveau d'un individu, même surdoué,  reste bien limité, aussi mieux vaut être conscient que l'ingéniosité de nombreux cerveaux réunis permet d'avancer plus vite et plus loin !!! Parfois j'en arrive à me demander si c'est forcément une bonne chose !!! aussi j'évite de faire référence à une personne précise lors de mes discussions, car après tout d'où tient elle ses dires et ses écrits, peut être d'un illustre inconnu ...................... bref je dis ça mais en fait c'est peut être tout simplement parce que ma mémoire me fait défaut et que je ne sais plus de qui il s'agit !!! happy

    Bises Loup, moi aussi je devrais aller dormir car ce que j'écris n'est pas très clair, j'en conviens !!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :