• La suite de Pourquoi....Par ce que

    Suite de pourquoi...ben par ce que....

    Je vous proposais de réfléchir à cet article et vous promettais de donner une suite.....

     

    Connaître l'identité des « forçats des blogs » ne représente aucun intérêt à ma connaissance, les avatars derrière lesquels nous nous dissimulons jouent bien leur rôle.

    Cette double identité nous serait-elle salutaire ?

    J'en suis persuadé.

     

    Tout ce que nous ne pouvons ou ne savons pas exprimer se transforme en poison.

    C'est un poison lent qui nous empêche de nous tourner vers les autres, transformant nos vies en bunker imprenable.

    Nous forgeons nos propres grilles de prison et nous nous transformons alors en geôlier.

    C'est pour ces raisons qu'il est salutaire de communiquer, de publier et d'oser affronter la communication des autres.

     

    Il y a des matins ou j' intercepte la Catinou » au lever du lit pour lui montrer la sélection de pitreries d'un chat loufoque...le COYOTTE. de service se reconnaîtra et nous voici comme deux gamins entrain de se poiler devant l’écran....

     

    La veille je découvrais la beauté d'un oued et le « oh combien salutaire » apéritif anisé partagé par un quatuor de seniors assoiffés et pas avares du partage de splendides photos d'un Maroc que j'aimerais visiter....en compagnie d'un LUCKY qui ose....

     

    Après le N'iéme café, je tombe sur un ASTERIX qui a des hauts qui font débats.....sa poésie n'a rien de noir..c'est JUSTE ?

     

    Un petit chat bien sympathique me rend souvent visite..il se nomme SABINE, sa petit tête blanche et noire, penchée sur le coté semble me dire: « nous ne parlons pas le même langage..et ne trouve pas les bons mots pour te parler »..je la rassure nous parlons le langage universel..celui du cœur !...CAPTAINE tes mots se font ECHO....

     

    Avec elle j'ai appris à me servir des émoticônes …..elle est cache dans la vie la CHRYSI ! Et je sais ce qu'est une toulousaine qui sait rester zen et saine...ô.moun paiis....sa fidélité est « cent commentaires »….

     

    « Je ne suis pas parisienne »...Ni une madame «SANSGENES »...GHISLAINE affiche dans ses gènes la pureté des sentiments des grandes dames du temps jadis......du temps ou les escaliers de la butte faisaient  la « holà » à chacun de ses pas....MONTMARTRE en ce temps là....

      

    Avec elle si tu n'as rien à dire, il vaut mieux ne pas traîner dans les commentaires de son blog....elle manie la caresse et le bâton tout comme le fait GNAFRON...mais chez elle c'est la mère MICHU qui a retrouvé le chat...et non pas Lustucru ce vieux glandu....oups quelle gouaille !

     

    Le coup du père François ...vous connaissez ? C'est de vous faire découvrir que tous les mots mènent à une seule et même pensée..la sienne....et c'est avec délectation que je me plonge dans son univers à F.L (la tour...ou F.L...prononcez fêlé..)....

     

    Et puis il y a les autres, tous et toutes aussi fidèles que je nomme avec humour et respects mes « MARQUE-PAGES »......

    Il est temps que je vous parle de ces visiteurs ….à mon prochain article.

     

     

    « Pourquoi...la suite? par ce que ...#par ce que ...je balance.... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 11 Juillet à 08:54

    Ouais, on a sûrement quelque part un besoin de se raconter, de publier des trucs qui sinon resteraient dans les tiroirs...

    Et ce que les autres ont à dire est souvent très intéressant, sachons en profiter !

    Bonne journée (et pour le Maroc, ben heu... j'y suis plus, mais sait-on jamais !)

    2
    Mardi 11 Juillet à 09:44

    Coucou !!!! 

    Merci Loup, j'ai le sourire jusqu'aux oreilles !!!

    On vient tous chez toi régulièrement, parce qu'on est bien dans ta tanière he !!!

    Tu as beaucoup de respect pour les autres et tu sais nous enchanter par tes mots, tes expressions, bien souvent chantés par d'autres personnages hauts en couleurs comme toi clown

    Une grosse bise bien amicale, et je n'oublie pas ta "moitié" qui est bien plus que ça en réalité !!!

    Et tout ça, PAR CE QUE !!!

    3
    Mardi 11 Juillet à 12:50

    Que de pensées en même temps...........Moi ,sauf votre respect,Mister Loup,je me dois de vous indiquer une chose curieuse.

    -Prenez le deuxième paragraphe....commençant par connaitre.......Et son affirmation......pour vivre heureux,restons cachés....

    -Prenez maintenant le troisième......commençant par ...Tout......et qui se termine par.....le verbe "communiquer"...

    Moi perso je pense comme vous qu'il n'est pas salutaire de se cacher derrière son chapeau.Nous faisons notre propre prison ou nous faisons une image de nous pour les autres qui est fausse.C'est purement et simplement de l'usurpation d'identité.

    Depuis que je suis sur les blogs trés peu veulent lever le voile de leur cachette.Ils veulent communiquer ....sans communiquer.J'en suis navré.Inventer "la fête des voisins"........pour que les voisins se connaissent.Preuve que l'on ne se souci guère de son voisin.....

    Signé LATOUR FL ..........et non LATOUR Fêlée.....happy

     

      • Mercredi 12 Juillet à 08:22

        Bonjour,
        Perso, je n'ai jamais éprouvé le désir de rencontrer tel ou tel, quand bien même les échanges sont des plus intéressants*.  D'abord parce que je n'ai rien d'autre à dire dans la vraie vie que ce que j'écris sur les blogs. Ensuite parce que je suis d'abord quelqu'un de solitaire. Ensuite parce que j'ai peur d'être déçue. Enfin et surtout, parce que j'ai peur qu'on soit déçu en découvrant que je ne représente finalement pas l'intérêt qu'on me prête. En conséquence de quoi, j'ai la fâcheuse tendance de toujours me sortir par une pirouette d'une rencontre sollicitée.

        Mais pour ce qui est le la fête des voisins, je suis bien d'accord : quelle blague ! Le plus fou, c'est que tout le monde pense la même chose ...

        *Et je n'en suis pas navrée du tout. Il ne faut quand même pas oubier la vraie vie et ses réalités ... ce qui boucle la boucle avec ... les voisins :-)

      • FL
        Mercredi 12 Juillet à 10:33

        Vous n'avez rien à dire.Évidemment c'est une raison de se taire.happy...Moi par contre je fonctionne différemment.J'ai toujours pensé et je le pense toujours,qu'en chacun de nous sommeille un "génie". Moi comme je le disais,c'est le paravent derrière se cache tous ces gens.....Pourquoi.....? Évidemment demander par mail ou autres......"Voulez vous qu'on cause" peut paraitre risible.....et enfantin.Je suis d'accord.Mais raisonnons.Vous n’êtes ni ma voisine de palier,ni ma voisine de jardin et pourtant vous écrivez en ce lieu.C'est quand même que vous avez un désir de communication.....Tout comme moi....Logique....A moins que cela soit un passe temps.Pour conclure.Chacun a un savoir que j'aimerai bien connaitre.Un exemple,Mister Loup a un savoir étendue sur la vie des gens du voyage,leur cuisine......etc......Et le Massif Central......Et bien ce savoir,m'enrichit moi.............happy

        Voila vous n'aviez rien à dire et pourtant tout les deux nous avons parlé........he

      • Mercredi 12 Juillet à 11:56

        Hophophop !

        Merci d'avoir rebondi sur ce commentaire.

        Je n'ai pas dit que "  je n'avais rien à dire " ! J'ai dit que " je n'avais rien d'autre à dire que ce que j'écris sur les blogs. " Ce faisant, je me basais bien entendu sur la lecture que j'avais faite de votre réponse. J'en avais compris que vous conceviez une espèce de déception de ne rester " que " dans une relation épistolaire et ce que je voulais répondre, c'est que ce type de relation me convenait. Mais j'avais peut -être mal interprété votre commentaire et j'aurais du coup répondu à côté de la plaque, cela arrive (et à moi très souvent) et c'est bien la limite de l'écrit : bien écrire, bien lire, pour bien comprendre.Et puis finalement, que l'on soit émetteur ou récepteur du message on est toujours influencé par son propre ressenti, au moment de l'écriture ou au moment de la lecture. Parfois aussi, il manque le son. Dans les deux sens.
        Bien sûr que j'ai un désir de communication !!! Comme tout blogueur qui se respecte, sinon ... je n'y comprends plus rien !
        Je comble sur la toile les manques de la vraie vie :  choisir ses interlocuteurs, ne pas se prendre la tête, ne pas se laisser imposer une présence, être dans un groupe ou plusieurs groupes qui me ressemble(nt) et surtout, surtout, oui, surtout : dans le calme ! Sans babillages, sans regard inopportun. Et encore, très important aussi : quand je veux, à mon rythme, à l'heure que je veux et si je veux. Je me sens plutôt libre, en somme, loin des contraintes de la vraie vie.

        Et franchement, je serais bien surprise de ne pas exprimer ici le ressenti de plusieurs d'entre nous car je suis convaincue depuis bien des années qu'on ne trouve sur la toile que le résultat d'un " manque ", quelle qu'en soit l'origine.

        Au fil du temps, les blogs sont devenus de vrais forums. Un sujet est lancé et hop ! cela donne lieu à bien des échanges ! 

        Toutes mes excuses au maître des lieux pour l'invasion de son espace, mais quand on me parle, j'ai tendance à répondre. Je suis incorrigible. Merci pour ton hospitalité, Poilu-de-la-nuit ! Et bonne journée à tous.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mercredi 12 Juillet à 08:15

    Double identité salutaire ?

    Je sais pas ... oui, non, peut-être ...

    L'avantage de l'avatar est qu'il permet de " vraiment " choisir ses interlocuteurs. Si j'indiquais mon patronyme officiel, je ne doute pas un instant du public qui me suivrait mais ... qui n'est pas celui que je recherche. Si je suis sur ce monde ci, c'est justement pour fuir ce monde là. Il y a nécessairement une part de schizophrénie chez tout blogueur qui se respecte, n'est-il pas ?

    Je rigole : dans un blog antérieur, j'étais chat mégalo. J'adorais cet avatar, je l'ai gardé pendant des années. J'ai du l'abandonner parce que sa mégalomanie (la mienne) l'avait avalé. Depuis ... je me cache à moitié (mais à moitié seulement).

    Alors comme ça, tu trouves que je donne des coups de bâton ? Ca alors ... je ne voyais pas les choses ainsi. Crois tu que je doive me soigner ?

    Très sympa, ce post, qui nous permet de découvrir les personnalités de tes visiteurs selon ton ressenti.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :