• La Muse...Hic ...

     

     

    Fête de la musique ou faite de la musique.....Cet « autrefois » beau Jack ne saurait répondre.

     

    Surnommée parfois « fête de la Mère guez » (ben alors...on ne parle jamais du père..) cette grande messe bénéficie d'un rare opportunité pour le rapprochement des peuples

     

    Ce mélange des genres se fait grâce aux libations orgiaques permettant le mariage des épices du Nord de l'Afrique et des jus blonds du Nord de l'Europe.

     

    Imaginez devant le Wali de la wilaya de la rue des Martyres lors de la cérémonie de mariage :

     

    • « Mademoiselle CHICHA, ici présente, acceptez-vous de prendre comme époux le sidi BRAHIM ...et de le suivre et l'accompagner à chaque fête....etc... ».

       

    Voila une union qui aurait pu être parfaite, tant les futurs provenaient d'un même continent et entretenaient de bonnes relations en parlant la même langue...chargée !

     

    Mais non...trop simple.. demoiselle CHICHA , la brune épicée venait de convoler en noces osées avec une Gretchen blonde de houblon !.....la Merguez et la Bière !...un comble à la foire du Trône !

     

    En vous rappelant que lors de vos derniers reflux gastriques la Merguez et sa cousine Chicha (petite saucisse ronde ) se sont données la main pour vous amener directe vers l'armoire à pharmacie et plus...si affinités.....Ce soir c'est « After » avec comme D.J le fameux GAVISCONELL.

     

    Quant à la Chipolata, absente ce soir là de vos phantasmes « swingers in the night » (les connaisseurs savent de quoi j’éructe) elle vous réserve un de ses tours de vache vicieuse, pour accompagner l'apéro du lendemain, froide comme la justice, « en mayonnaisée » à outrance pour glisser un peu mieux dans votre intimité d 'ex-weight-watcher....

     

    Il nous serait facile de surligner en gras les dangers de ces redoutables compagnes de nos soirées camping, mais le gras ici présent sous l'effet de mes touches de clavier serait de trop et risquerait de voir déraper mon doigt accusateur vers je ne sais quelle direction.

     

    Voici donc l'union sacrée mais incompréhensible du Sud et du Nord au moment précis ou une des « blondes de l'empire britannique quitte la fête (je parle de la bière et de Cameron) laissant le champ libre à la blondeur des belles « du Ch'Nord » ...je re parle des bières.

     

    Et la frite dans tout çà ?....ben elle est dans tous ses états..et pas qu'une fois !

    Fidèle maîtresse de nos soirées échangistes (c'est la bonne copine qui tient la chandelle) elle patiente dans son jus, délaissée à la fin des échanges car mal présentée ou fort peu appréciée.

    Triste faim (jeu de maux) pour cette « belle de Fontenay » qui mériterait plus d'attention.

    Verrons nous un jour enfin, une levée de boucliers (Arverne ) pour défendre le sort de la frite ?

     

    Je rappelle que par le passé, une bande de zigotos avait imaginé une association de défense de la feuille de salade perdue lors des repas...véridique .

    On y entendait même le cri de la carotte à son dernier supplice...et pourquoi pas le cri du billet de 20 euros qui se fait casser pour régler ces sandwichs-merguez-frites ? (çà c'est moi qui l'ajoute ).

     

    Vous l'aurez compris, la musique n'est qu'une excuse parmi tant d'autres pour vous faire avaler n'importe quoi..le roi de la fête étant le Kebab.

    C'est quand même étrange que tout ce qui pourrait ( je reste dans le conditionnel) apporter un désagrément et un net changement dans note tour de taille a des effluves et des senteurs de l'autre coté de la Méditerranée...attention danger ?....n'y voyez aucune attaque politico-raciste.. et cela n'a aucun rapport avec le fait que ce grand tintamarre a été mis en place par u ministre de gauche....de là à penser que..bref je stop et destop...c'était de l'humour...''prendrais bien un petit café...pas vous ?

     

    Le Kebab....l’ordre des choses est enfin respecté. Ce n'est plus la féminine Méreguez qui a le devant de la Cène (autre jeu de maux) mais un mâle tout puissant « LE » kebab....enfin la suprématie masculine est reconnue !

     

    C'est donc bien « UN » et non « UNE » qui nous fait mal. (voir le sketch de Roland MAGDANE sur le féminin et le masculin ).

     

    Et la muse dans tout ce galimatias ? Elle reste au stade de contrepèterie :

    • Je citerais les mots d'un autre gros mangeur, mais de crustacés cette fois : la moule dans tous ses états...le bon pépère Hugo, Victor de son prénom.: ''La Muse m'habite ''

    • et celle d'une de mes amies, reine du frichti : Ces frites me bottent disait la cuisinière …

     

    Je vous laisse chercher la solution. Car c'est bien de solutions dont il est question.

     

    Qu'en serait-il de ces fêtes de la zikmu (si vous ne comprenez pas ce mot et son sens c'est que vous êtes âgés ou....plein de bon sens) si elles devaient être cantonnées ( il n'est plus question de frites mais de riz....cantonnais..encore un jeu de maux ) aux régions de FRANCE métropolitaine.

    Imaginez encore une fois :

    • plus de tam-tam

    • de cris stridents

    • de bongo

    • congas

    • djembé

    • ukulélé

    • flamenca guitare

    • boites à rimes

       

    Et pour accompagner ce waterloo morne plaine, ce monde du silence, que me proposez-vous :

     

        • choucroute

        • daube

        • gratin dauphinois

        • tripes

        • potages divers

           

    Boaf...!pas mauvais non plus..mais difficile de déambuler au beau milieu d'une foule sans être décoré de l'ordre « du polo souillé ».

    Et l’exotisme ?... où se situe ce déphasage, ce dépaysement qui vous transforme vous le mangeur d’Aligot en boloss swager du samedi soir ?

    Et question zouz...quel seum !

    Alors frère z'y va à donf et pas oublier que YOLO grave...WESH .

     

    Putain de miladiou ! La tradition avait du bon !

     

     

     

     

    « Il y a ceux qui boivent et ceux qui critiquentPour ou Contre »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Lou Québec
    Lundi 4 Juillet 2016 à 03:32

    Merci Loup pour vos odeurs et vos saveurs. Elles ont aimablement empli ma maison.

    Mais, mais je n'oublie pas que la justice est froide. Surtout au Nord. Au Sud, elle pue...

      • Mercredi 6 Juillet 2016 à 07:00

        Cher  LOU 

        je souhaite vraiment que votre "antre bénéfique" soit  agrémentée de bien bonnes odeurs de célestes parfums !..dormez-vous en tenue de CHANEL N°5 ?

        Il flotte parfois une fragrance qui nous rappelle que....une exhalaison qui nous ramène à de bien beaux souvenirs...des effluves nous transportant à un vêtements ou à une présence ....Le sentir est parfois un "ressentir".....agréable ou pas !

        Merci de votre "parfum "présent.

    2
    Lundi 4 Juillet 2016 à 09:08

    Ha, j'aurais du lire ton article plus tard .............juste après le petit déjeuner je suis moins en appétit he

    Moi j'aime bien de temps en temps changer d'alimentation, et déambuler avec un kebab ne me générait pas du tout, ni même avec un cornet de frites, par contre c'est le monde qui gravite autour de moi qui m'importune, surtout quand l'ambiance est épicée !!! Aussi, ça fait bien longtemps que je n'ai pas vécu de telles aventures he sarcastic

    Par contre une bonne petite soirée amicale ou familiale autour d'un barbecue et des saucisses de toutes sortes, j'adore !!! sans zikmu autre que des bavardages et des rires.................................

    Tu auras très bien compris que ces fêtes de la musique hé bien je n'y vais pas !!! et pourtant j'aime l'idée, j'aime la musique, j'aime savoir que les gens y prennent du plaisir.................................mais  moi j'adore avant tout la musique qui me parle mais qui ne parle qu'à moi...............clown  

    Merci pour cet écrit remarquable....................je me suis régalée !!! sans aigreur d'estomac et sans prendre de poids......c'est pas beau la vie ????

    Bisesss et bonne semaine

     

      • Mercredi 6 Juillet 2016 à 06:51

        Le détournement de ces fêtes est flagrant et profite à un certain état d'esprit  "du n'importe quoi" .beurk

        Les agissements d'une certaine populace m'agacent......Le "mauvais  bruit, la mal bouffe, les mauvaises rencontres " sont devenus les références de ces fêtes  qui au départ se voulaient joyeuses et créatrices de rencontres...sarcastic.Ces rapprochements se font au détriment du beau et du bien-être !

        Heureux de constater que tu te sois régalée mais du as pris du poids pour ma part : celui de l'amitié et de la sincérité....yes..en ces 2 cas...ne fais pas de régime !!!cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :