• la mafia

    Voici exposé le premier jus d'une trilogie d'articles concernant la famille.

    Cette famille est à prendre dans le sens de l'appartenance à un groupe d'individus, d'idées etc... et pas seulement de la sainte famille se résumant à Papa maman la Bonne et moi ! (Robert LAMOUREUX).

     

     

    Faire partie d’une famille et afficher son appartenance à ce groupe d’individus.

    Par quels signes extérieurs se reconnaitre et quels sont les codes de reconnaissance.

    Une fois l’adhésion  à cette  famille « effective », comment ne pas changer au cours de votre vie de direction. Pas  simple compte tenu  de l’avalanche de news fournis par les médias. Il en est pourtant d’entre vous qui ont su garder le cap.

    Garder le cap, facile à dire mais pas évident lorsque on naît déboussolé

     

    ARRIVÉ EN PROVENANCE DE..... VOL " 9 MOIS de TA MÈRE "

    A la sortie de la DZ, entendez par là pas grand-chose …drop zone c'est-à-dire zone de parachutage pour les non initiés aux termes guerriers.

     Cet endroit est donc l’utérus de ma mère….vous comprenez mieux qu’ ‘il n’y avait pas grand-chose à entendre,  un instinct de survie m’a été indispensable pour commencer à évoluer dans un monde hostile.

    On a beau nous rabattre les oreilles à grands renforts d’images de niaiserie sur les beaux bébés adorables et joufflus, le début de ma life n’est pas particulièrement home sweet home... j’aurais préféré : femme sweet femme ! (je suis un équilibriste littéraire).

    Ne désirant pas m’éterniser sur les premières violences de la vie, premières baffes pour qu’il crie ce bébé, la tête en bas le cul à l’air, les premières malbouffes, l’inconfort des premières vidanges de mes fosses nasales et septiques, j’a i bien été obligé de reconnaître que le monde qui m’attendait était hostile…. Le wild et so far west en quelque sorte.

    UN PETIT PAS POUR L'HOMME...

    Un détail qui a eu une répercussion sur le fait de montrer le bout de mon museau : « à que Coucou Johnny...oui je suis né  dans la rue »... . Presque…at home ! Eh oui petit veinard !à l’époque les mises au monde se faisaient  à domicile donc pas de mise en contact avec le monde extérieur….ceci pourrait expliquer mon aversion pour ce univers que j’ai toujours redouté et dans lequel je  me sent comme un Findus dans sa poêle à frire !

    Seulement voila, j’ai de suite préféré la fréquentation des vilains méchants indiens et flibustiers de tout poil (la pilosité arrivera bien plus tard) la rudesse des animaux méchants (mon meilleur ami n’était pas ce con de Rintintin mais messire le Loup au monde des Bisounours et autres greluches dégoulinantes de sucre rose et de miélérie.

     

    AU MENU NOUS VOUS PROPOSONS:

    Trop tôt dans la vie, il nous est demande de choisir son camp.

     Serez-vous

    • fille ou garçon (est-ce que je sais moi à quoi ça sert cet engin qui pendouille entre mes guibolles ?)
    • fils de seigneur ou de gueux (est-ce que je connais qui est le con qui a traficoté avec la chaudière de ma mère au point de faire sauter le thermostat)
    • -Ministre ou balayeur obligé de choisir une orientation professionnelle.

    Mon fils, héros de ma vie voulait être motard de la police-notaire...il est à ce jour artisan de son propre bonheur. Ma fille, moteur de secours de mes vieux jours avait été dirigée vers les métiers de la mécanique et de l’automatisme…. je me demande qu’elle est l a conne d’enseignante qui a validé les tests ?  A ce jour, elle est responsable au sein d’un  groupe pétrolier du bonheur de son mari et de son fils.

    Et comme si cela ne suffisait pas, en plus des monumentales erreur de G.P.S qui est chargé de vous driver, il vous est demandé de pointer du doigt les idées politiques à combattre, de définir vos  orientations en gouts musicaux et culinaire et de choisir le moyen de sauver  votre âme (alors que vous êtes encore debout….j’ai pas dit vivant...Nuance) au sein d’une religion qui mettra le dawa (le feu, le binz, le bousbir, le bordel en quelques sortes dans votre vie et celle des autres.

     

    AU NOM DU PÈRE, DU FILS ET DE QUI ENCORE?

    Votre nom de famille ? Quand vous êtes femme, vous n’existez plus.

    La jolie petite fille qui faisait l’admiration de son papounet et de sa rem (sa mère pour les plus vieux qui ont passé l’âge d’être de jeunes cons) s’est fait explorer la D.Z (voir plus haut non pas en terme d’anatomie mais de positionnement de cet article)en devenant la femme d’un autre;

    Elle ne s’appartient plus mais devient le butin d’un mâle…Terminé ma fille tu n’es plus de ta famille…Un peu fort ne trouvez vous pas ? Voila des lustres qu’on vous rabat les oreilles en vous imposant une identité familiale avec des règles strictes à respecter et puis parce qu’un autre plus virile et plus arnaqueur que votre géniteur à tapé du poing sur la table en disant « moi Tarzan, toi Jane…Moi Bonobo..Moi vouloir toi pour créer famille et continuer ce cercles de duperies…Are you Ok ? »

    La réponse devrait fuser d’elle même « non je suis KO ».

    Appartenir à une famille, un des mes rêves qui fort heureusement ne s’est jamais réalisé.

    Oui mais quelle famille allez-vous rejoindre ?

    Il s’agit bien évidement d’un groupe d’individus partageant les mêmes intérêts sur les  plans musicaux, professionnel, éducatifs, religieux, artistiques etc…

    Etre un des  éléments d’un système qui devrait en théorie vous protéger des agressions extérieurs à ce cocon (Eh oui…vous avez bien lu…le mot con).En vérité je vous le dis (héritage d’un passé) vous devenez un des rouages, certes bien huilé, servant aux profits de celui qui a la clef du système.

    « La réincarnation de Louis PAUWELSEtats d'âme du Loup pas zen »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Petitepaquerettes
    Mercredi 23 Mars 2016 à 16:21
    Encore..encore...
    2
    Dimanche 27 Mars 2016 à 17:44

    Y'a qu'à demander !

    3
    Mardi 5 Avril 2016 à 09:27

    ON TE SUIT PAS A PAS ;) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :