• La lettre à Elise

    Lettre à Elise.... Çà n'a pas de sens, c'est comme l'histoire du béret de Raymond DEVOS.
    J'aurais pu donner un titre à cette lettre comme « lettre à Mon Moulin ou à Celles et Ceux d'EKLA ».
    Ce n'est qu'une information, une simple supposition, un début de piste à suivre pour débuter une conversation.
    « Je vous écris une longue lettre parce que je n'ai pas le temps d'en écrire une courte. » aurait dit PASCAL à une provinciale en lui remettant ce billet écrit de sa main. Ce qui n'a pas de sens, pourquoi faire long quand on peu faire court, ce serait couper court à toute discussion que de s'en priver.

    De la discussion, jaillit la lumière. Est-ce pour cette raison que les alcôves sont si mal éclairées, surtout lorsque deux personnes sont sensées s'y retrouver pour avouer leurs sentiments. Je préfère passer sous silence les sous-entendus de ces instants.
    Peut-être faudrait-il comprendre qu’ils n'avaient pas grand chose à se dire « .On a besoin de ses mains pour dire les choses que la parole ne traduit pas »...de là à penser que celui des deux qui a des ampoules aux mains.....

    Mais cela ne voudrait rien dire, me direz-vous, alors pourquoi si nous n'avons rien à nous dire nous n'en parlerions pas ?
    En parler, en discuter si nous n'avons rien à nous dire, il faut de suite en faire profiter les autres, surtout ceux qui sont à notre écoute.
    Encore faut-il avoir quelque chose à dire et les prévenir d'ou l'envoi d'une lettre à Elise ou à un autre.
    Vous vous imaginez, revenant d'où je ne sais où, votre conjoint vous informe de la réception d'une lettre... « Chérie, . J'ai reçu une lettre t'informant qu'UNTEL n'avait rien à te dire... " Elle insiste : « Tu ne feras pas comme la fois précédente, tu lui répondras ».c'est de la politesse.
    Vous « d'accord, je lui dirais que ce n'est pas la peine d'en parler. » c'est de la sagesse
    Sage attitude envers un ami, si vous n'avez rien à lui dire, il faut qu'il le sache sinon le doute s'installe dans son esprit : « Je lui ai fait part du fait que je n'avais rien à lui dire et lui, ce malotru ne prend même pas la peine d'en parler ».
    On serait en droit de se poser la question « que trouve t il a redire » ? ... Je vous le demande, autant le dire tout de suite ce qui éviterait ce « bis repetitat ».

    Quand nous n'avons rien à dire, il y a toujours quelqu'un qui nous est tout ouïe.
    Vous vous imaginez prêter votre oreille à un autre même fut-elle discrète, pour qu'il vous ramène je ne sais quel ragot ou bruits de couloir qui courent de tympans en coquelets...et au retour d'une volée de cloche il reste muet comme une carpe surtout si vous devez interpréter son silence.... Cela n'aurait pas de sens.



    Ce qui me plait à la fin de cette année, au milieu du tohu-bohu des Médias, des silences fracassants des politiques et des claquement de leurs langues de bois, des déclarations intempestives et gloussements de dindes énamourées et trompées par les grognements des « balance ton porc », c'est une petite voie qui « se fera lire » par celles et ceux qui auront eu la patiente sagesse de lire ce texte jusqu'à la lie et de recevoir en partage mes sincères pensées de bonheur pour l'année à venir. A ceux là je n'en dirais pas plus.

    « La Femme qui se tient debout avec le poing levéBonne année PAVLOV »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Janvier à 09:58

        J'ai tout lu et tu m'as fait bien rire!Continues ,cela me permet d'encaisser les coups bas .Je vais revenir mais je dois preparer la pitance !

    bisous

      • Mercredi 2 Janvier à 16:56

        De la pitance de la bonne pitance...Okay ! happy

    2
    Mercredi 2 Janvier à 10:43

    Le silence est souvent inquiétant, pourtant on dit aussi qu'il est "assourdissant"  ...  Allez comprendre ! 

    Merci Loupzen pour ce texte sensible.
    Très bonne année à vous et aux vôtres.
    Léone

     

      • Mercredi 2 Janvier à 17:04

        C’est déjà assez triste de n’avoir rien à dire, si en plus il faut se taire !sarcastic  merveilleux jours à venir.

    3
    Mercredi 2 Janvier à 11:39

    En fait ceux que je crains le plus c'est ceux qui n'ont rien à dire et qui parlent pendant des heures...

    ...et y en a ! yes

    Bonne journée

      • Mercredi 2 Janvier à 17:07

        "De tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. (COLUCHE)winktongue

    4
    Mercredi 2 Janvier à 13:42

    Bonjour,

    Merci pour ce beau texte qui a tout à dire et je vous souhaite à vous aussi tout le meilleur.

     

      • Mercredi 2 Janvier à 17:09

        .....il reste à venir à celui qui saura l'apprécier. merci

    5
    Mercredi 2 Janvier à 18:51

    Comme disait  Devos , rien  c' est déjà quelque chose, alors   lorsqu' on n' a rien  à dire, comment  faire  pour le faire savoir autrement  qu' en  l' écrivant  ou en  en parlant !

     Alors,  mine de rien, en passant, santé et bonheur, ça ne coûte rien de la dire

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :