• La guerre des Gaules.....

    Le scandale des prêtres pédophiles Allemands, Irlandais, Américains...et la souffrance de leurs victimes.

    La FRANCE  se devait entrer en compétition, du moins sur le sol Européen.

    La guerre des Gaules aura bien lieu.

     

    Jeune publique et âmes sensibles....

     

     

    Je n'ai pas fait dans la dentelle !


     
    Ce qui arrive au « primate Des Gaules » est bien ennuyeux.

     

    On dit de lui qu’il est discret et solitaire simple et proche des gens . Sportif….discret et solitaire comme dans ses plaisirs ?

    A  t il ou pas, essayé et tenté d’étouffer le cri des victimes de ses prêtres pédophiles ? Et si oui, par quels moyens ?

    Je n’ose penser que c’est en leur enfonçant un peu plus profondément le corpus delicti  « au fond de leur jeune gorge leur empêchant de  crier un ''vade retro satanas libérateur ''.

    Vade retro satanas sont les premiers mots d'une formule catholique utilisée lors d'exorcisme. Elle apparaît la première fois au Moyen Âge dans un ouvrage découvert à l'abbaye de Metten en Bavière.

    L'utilisation de jeunes gorges déployées dans un ensemble de « chœurs des jeunes vierges » a été bien orchestré, et malgré sa mise en sourdine, explose de nos jours en « DEUTSHLAND UBER ALLES ».

    La guerre des gaules aura donc bien lieu entre La Francfort et le Jésus.....de LYON. (Leur primat étant dans le 69...n'y voyez aucune allusions gourmandes avec le déroulé de cet article...).

    Le but sera de connaître qui, des Deutsche Priester et des curés de paroisse aura commis le plus de délits sexuels....sortez vos calculettes....drôle de nom pour un objet qui sert à compter les coups ! 

    Dans mes coutumes alimentaires je professe le « and chib nai kokalo » ou translation oblige « il n’y a pas d’os dans la langue ». Cette expression venue tout droit de mes fréquentations des Gens du voyage, signifie qu’il n’y a rien de blessant, de dur, dans la parole prononcée…mais quand même! il fait fort car qu’il se taise ou qu’il parle…il y a des silences qui en disent long.

    Là  il serait peut être bon de lui rappeler  à ce bon vieux « Primat des gaules » en lui demandant de façon outrancière si ses protégés l’ont eu  pendant cet acte méprisable ( la gaule ).

    Personnellement cette idée me fait « dé gauler et dégueuler ».

    Quel enfant de Marie peut-il bien être pour taire les agissements de ces ministres du culte...attention je vois se pointer les jeux de mots laids pour gens bêtes ! Car il s’agit bien ici du culte.

    Vous l’avez compris, ces actes ignobles sont à mes yeux de Loup, répréhensibles et condamnables….Mais…. en recherchant bien qu’elles sont les origines de cette habitude qui pratiquée de grès à grès semble donner satisfaction aux nombreux pratiquants de cette technique placée sous les hospices de Saint CLAUDE.( capitale française de la pipe dans le JURA).

    LA PAIX ROMAINE

    Au Ier siècle avant «  Oh, je sais, je sais  » (ou J.C) Cléopâtre fut réputée pour son tempérament luxurieux : elle était d’ailleurs surnommée la « Grande bouche » et aurait appris l’art d’aimer dans un bordel.

    - note du rédacteur : ne pas confondre avec la  " grande boucle "...consacrée à des histoires de pédales -

     Au temps des Romains, la fellation exprime un rapport de domination entre maître et esclave, vieux et jeune, homme et femme. On peut être sucé, mais il n’y a pas de plus grande honte, de perte de virilité, que de s’abaisser à le faire.

    Nous ne sommes plus en ces temps reculés, la paix romaine est peut être remise au « goût du jour » avec son hymne ‘’ Annie aime les sucettes, les sucettes à l’anis’’’ et si sucer n’est pas s’abaisser ….c’est debout que ces innocentes victimes s’exécuteront.

    Et l’Église....à CONFESSE

     Car si en privé une  petite gâterie ne peut pas forcément faire du mâle un odieux et lubrique pervers  (là, il y a cumul des fonctions) cette pratique  peut être perçue comme un instrument de domination masculine. Oui il faut bien être en possession d’un instrument pour pouvoir s’en servir…c’est ce que j’appellerais l’effet « pile wonder » celle qui suce que si l’on s’en sert.

    Cette  pratique   plaît dans les sociétés patriarcales, elle est aussi le risque que l’éjaculation ne serve pas à sa cause première, la reproduction. «Jusqu’en 2003, la fellation et la sodomie, même en privé entre adultes consentants et mariés, étaient pénalisées dans plusieurs États américains», rappelle le philosophe Ruwen Ogien.

    COUPS DE POMPES CÉLÈBRES :

    FELIX FAURE : est un homme d'État français né à Paris le 30 janvier 1841 et mort le 16 février 1899 dans la même ville,

    La rumeur populaire colporta que c'était une fellation prodiguée par sa maîtresse qui avait provoqué une épectase autrement dit un orgasme fatal ce qui valut à Marguerite Steinheil le surnom de « la pompe funèbre ».....

    CLINTON-LEWINSKY : entre novembre 1995 et mars 1997, Monica Lewinsky a eu à une dizaine de reprises des relations intimes avec le président Bill Clinton 

    Par la suite, grâce aux médias alimentés par le procureur Kenneth Starr, aucun détail ne sera épargné sur ces relations qui consistaient en des fellations dans le Bureau ovale de la Maison-Blanche.

     La fellation n’était d’ailleurs perçue que comme une sorte de sodomie orale.

    .«L’onanisme proprement dit concerne toute action qui, avec la main, avec la bouche d’une femme, d’un eunuque ou d’un jeune garçon, a pour but de provoquer l’éjaculation du sperme, au détriment de l’acte naturel», est-il écrit dans Les lois secrètes de l’amour en Islam, d’Omar Haleby, publié à Istanbul au XIXe siècle.

    NE PAS PENSER AU MAL ou au MÂLE 

     Or, «l’onanisme buccal est très répandu chez les chrétiens», car ils se sont «éloignés des enseignements du prophète Jésus». L’auteur juge que ce «sont des pratiques barbares dont l’origine remonte à la nuit des temps», perpétuées par des croyants dévoyés…dévoyés mais pratiquants … ceci explique peut être la pudibonderie et l’insouciance de ces « jeunes prêtres qui ne pensaient pas à mal où à de jeunes mâles…primesautiers va !

     

    En 1893, dans un ouvrage ouvertement raciste, L’amour aux colonies, le docteur Jacobus dénonce le fait que les indigènes de Cochinchine, les Annamites, pervertissent les colons français. «Chez presque toutes les femmes et nays [des adolescents locaux, ndlr] se livrant à de telles pratiques [fellatoires], les lèvres sont généralement épaisses et déformées, surtout chez les jeunes», écrit-il.

     Et selon lui, cette fois-ci, c’est la faute des Chinois ! «Ce vice est un produit direct de la civilisation chinoise, passé dans les mœurs du peuple annamite, bien avant la conquête française. C’est le vaincu qui a corrompu l’Européen à son contact», défend-il.

    OUF... ! C'est pas moi c'est l'autre qui a commencé....

    Jusqu’où ce délice des uns et le  délit des autres va t il se fourrer ….je vous le demande.

     

     

     

     

    « Faire un don... de soiLa Baronne cachait bien son jeu... »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Septembre à 11:42

    Obliger les prêtres et hommes d'église à la chasteté est complètement stupide et on voit le résultat. Quoique... les imams musulmans peuvent se marier et ça ne change pas grand chose à l'affaire ! Serait-ce la foi qui les excite ?

    Bonne journée

      • Lundi 17 Septembre à 07:02

        Je crois que dominer est leur crédo......crado !

    2
    Vendredi 14 Septembre à 11:43

    Texte bien senti ( sans jeu de mots ) et écrit avec beaucoup d'humour malgré tout.

    Bonne journée Loupzen

      • Lundi 17 Septembre à 07:03

        Merci de tes mots justes

    3
    Vendredi 14 Septembre à 19:19

    Coucou Loupzen !

    Je vois que tu aimes bien les loups, je te conseille ce lien alors, la bande annonce d'un film, Je te souhaite un bon weekend....

    http://qui-sy-frotte-sy-pique.eklablog.com/alpha-bande-annonce-officielle-vf-kodi-smit-mcphee-natassia-malthe-a147685056

    si tu veux ensuite que j'enlève le lien après en avoir pris connaissance n'hésites pas à me le dire je viendrais éditer le com pour  supprimer le lien Bien cordialement

    4
    Dimanche 16 Septembre à 19:11

    Aîe, ça décoiffe la calotte, et ce n'est pas celle du "Pèr Duval"  (la calotte chantante) et je sens beaucoup de colère derrière l'humour noir, colère justifiée et j'espère que ce primat(e)  ira directement dans l'enfer que ces prêtres promettaient sans mesure à leurs ouailles !

    Bonne fin de dimanche Loupzen !

      • Lundi 17 Septembre à 07:06

        Bonne analyse..! merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :