• La feuille

    Mon père était dur de la feuille, moi je suis doux avec elle

    Toute à mon écoute elle transporte mes pensées,
    Craignant de la voir emportée par un vent mauvais,
    Accompagnée de pleurs qui ne pourront rien changer,
    Je préfère la confier au grès d'un vent léger.

    Sans vouloir la froisser ni la plier,
    Je l'ai suppliée de me revenir chargée de bonnes nouvelles
    Impatiente, elle vole à tire d'ailes,
    Je l'imagine légère, virevoltante, blanche et finement calligraphiée.

    Passant de Tramontane en vent d'autan,
    de Cers en Marin puis de Mistral en Zéphyr,
    C'est en chantant qu' autant en emporte le vent,
    qu' elle prit son envol pour exaucer mes désirs.

    Agrippée aux branches d'un érable élégant,
    Qui amoureusement la retenait prisonnière dans sa cage dorée,
    Elle s'envola vers la Liberté à qui elle fit la promesse,
    Qu'un jour elle porterait ses paroles à une foule en liesse.

    Qu'a t elle bien pu lui dire en partant,
    des paroles d'une chanson légère ou des vers d'un poème oublié,
    des amours de toujours qui n'en finissent jamais,
    ou des badinages d'un fou chantant

    Mais tenant son rôle de fidèle messager,
    Vers vous ma feuille vient doucement se poser
    Suis-je chargée d'une réponse vous a t elle questionnée,
    Et froissée de constater que vous n'avez rien à lui dire,
    C'est entre les mains d'un peintre qu'elle finira pour le séduire.

    « PETITE MARIEJeux de mains »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Février à 06:16

    Confier  une pensée  à une feuille, c' est  la transmettre, et  il arrive  que des écrits  s' inscrivent   dans  les siècles et  font  le tour du monde !

     Et  de nos  jours,  une parole  ne  met  que  le temps  de la longueur d' onde  pour  parvenir  à son destinataire !

     Passe  un bon dimanche

     Amitié

      • Dimanche 24 Février à 06:27

        Ton amitié s'inscrit dans ce cycle, elle sera conservée comme telle en première page du livre de nos vies

    2
    Dimanche 24 Février à 09:22

    Ta feuille me rappelle une petite anecdote...

    Nous avions réunis dans un de nos circuits un petit groupe de belges et un petit groupe de français. Ils se sont bien entendus et à la fin du circuit, les belges, qui rentraient les premiers ont laissé une bouteille dans la piscine de la maison d'hôtes, avec une feuille de papier contenant leur adresse, leur téléphone et une invitation !

    ... ils sont revenus 4 fois, ensemble ! Et depuis ils ne voyagent jamais les uns sans les autres !

    Bonne journée

      • Vendredi 1er Mars à 12:45

        Ils étaient surs et certains que leur bouteille transmettrait bien le message....contrairement à une bouteille à la mer !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Dimanche 24 Février à 11:57

    Joli voyage pour ta feuille....

    L'image de ton com chez moi m'a donné envie d'être à la place du chat....

    Bonne journée Loupzen

      • Vendredi 1er Mars à 12:46

        Les chats sont des connaisseurs !

    4
    Lundi 25 Février à 07:17

    Je trouve votre texte très émouvant et bien écrit. Vous avez un don Bonne semaine à vous

      • Vendredi 1er Mars à 12:48

        Merci....mais ne m’encensez  pas  trop vite, je ne suis que le "rapporteur " de ma modeste vie.

    5
    Lundi 25 Février à 11:19

    Pardon les feuilles de vous avoir piétiner tout l'automne...

    Bon lundi

    Bisous

    Marie

      • Lundi 4 Mars à 20:42

        Sur quoi fait-on pousser les roses ? sur des feuilles mortes...elles ont un rôle à jouer.yes

    6
    Lundi 25 Février à 18:55

    C'est un très joli voyage que nous fait faire cette feuille, mais ...

    "... le temps  que s'allume
    L'idée sur le papier
    Le temps de prendre une plume,
    Le temps de la tailler
    Mais le temps de me dire
    Comme vais-je  l'écrire
    Et le temps est venu

    Où tu ne m'aimais plus"  

    J'ai tout juste eu le temps de poser un sourire sur la feuille, et elle est repartie, tout légère, comme elle était venue.
    J'aime vraiment beaucoup votre poème.

    (L'extrait est de Jacques Brel "Chanson sans paroles" et c'est le premier texte du Grand Jacques que j'ai entendu, sans le savoir !  J'étais naïve en ce temps-là et j'avais cru le  petit c.....   qui se l'était attribué  !!!
    Bonne semaine.

     

     

    7
    Mardi 26 Février à 10:46

    Bonjour

    superbe poésie du parcours d'une feuille qui échappe a tout contrôle pour finir chez un artiste

      • Lundi 4 Mars à 20:40

        Tu es trop indulgent !

        Et si elle finissait en feuille d’impôts ?

    8
    Mercredi 13 Mars à 23:08

    une feuille , une plume, une  main ! point n'est besoin de gros camion pour porter à l'ami les mots de l'âme!

      • Jeudi 14 Mars à 11:10

        j'admire ....que c'est imagé et fait mouche !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :