• La faim de l'homme

    Le repas du soudard



    Puis vint l'homme victorieux et comme il avait faim, vint la Femme.... pas celle que l'on aime, mais celle qui se mange en buvant du vin, celle que l'on consomme sans en connaître la traçabilité, celle que l'on dévore sans enlever l'emballage signe avant-coureur du fast food.

    Mais en vain la faim au ventre l'homme décidément plus goulu et gourmand que gourmet, se mis à espérer qu’après le plat de résistance, un dessert lui serait offert.

    Car les hommes en général qui ont la dent dure envers les sentiments ne sont pas insensibles à une petit gâterie.

    A ce stade du repas, finis les amuse-gueule, terminée la cuisine du terroir, oubliés les recettes de Mère-grand, les bons petits plats de son enfance ne sont plus au menu du jour.

    Non …ce que veut l’homo-erectus c’est du self-service, il veut de la mangeaille, de la bonne pitance, se gaver de « bonnes à braiser » bien bonasses et il veut manger avec les mains, il veut du changement.

    SON DESIR

    Son pied (qu’il met rapidement sous la table avant de le mettre au chaud dans le lit) c’est un circuit court: du producteur au consommateur. Il n'y a pas d’intermédiaire, exception faite de la T.V.A : Très Vite Avalée.

    Il est là l'Homme dans toute sa splendeur, vainqueur il entend bien le faire savoir, il veut du renouveau, casser les habitudes, retour en cuisine les plats réchauffés, il exige de la chaire fraîche.

    Délaissant les bonnes recettes de sa mère patrie (j’entends par là ses origines géographiques) il part en vadrouille du coté des Nouilles, il n’y a que les italiennes qui parlent bien d’Amour.

    Pommes d'or ou pommes d'Amour lui mettent l'eau à la bouche, et c'est finalement une daurade qui lui fera connaître le grand frisson dans les Pouilles.

    Puis se sentant d'humeur badine pris d'un appétit coquin c’est avec des baguettes et quelques chinoiseries qu’il variera les « menus-plaisirs des sens »

    Oubliant pour un temps le riz gluant et les canards laquais que sont les Dien Bien Phu des pauvres servis dans les buffets à volontés, c'est pour oublier ses « sushis » qu’il découvrira le raffinement du Nyotaimori .

    à moins que ses fantasmes l’appellent irrésistiblement vers une Shéhérazade proposant kébab,cornes de gazelle et mille et une nuits d’Orient.

    De la pizza, le français est le roi ; bien qu’à l’origine ce plat de pauvre permettait de finir les restes de la veille (oui parfois sa Dame à mal à la tête ou elle a sommeil et il devra remettre au lendemain ce qu’il aurait dû consommer la veille) il a un faible pour la Quiche et la Tourte façon Royale.

    il est le dominant dans toute sa splendeur et s’identifiant à un torero, il plantera ses fourchettes-banderilles dans les chaires croustillantes d'une pluma de pata negra ibérique.

    Repus pour un temps mais jamais rassasié, cet amant pantagruélique se verra contraint de détourner son appétit féroce.

    C'est un prédateur , il n'aura aucune pitié pour un pâté en croûte, un magret de canard, il ne portera pas le deuil pour une belle poularde de Bresse et provoquera le naufrage d'une flottille d’écrevisses dans une mer de champagne.

    Quelques hoquets plus tard, il posera son regard de voyeur sur les résultats d'analyses que lui tend une jeune infirmière.

    '' Qui y ’a-t-il au menu ''demanda t il à cette ingénue

    il ne prononce pas quoi, c’est trop matériel mais qui….c’est plus charnel…et déjà il pense à ce qu'il va se mettre sur la panse.

    Alors la jolie petite infirmière lui propose:

    '' In starter we  have'' Cholestérol et triglycérides,

    '' En premier plat : les hématies du domaine Hémoglobine…

    '' puis le chef vous propose : '' une compotée de globules rouges sur son lit de mort  consommation excessive d’alcool ou de tabac''

    Pour la suite :''les hématies congénitales, l’Hématocrite et sa pinte d’Hémoglobine ''.

    En dessert....stop ! il a déjà sa petite idée. Aveuglé par la jeunesse de cet entremet il ne pense qu’au dessert.

    C’est le fruit défendu qui pousse dans le jardin d’Éden, c'est celui de son voisin.

    il ne pense qu’à çà et déjà il se sent mieux à la vue qui lui est offerte au travers du voile transparent de l’infirmière.

    Aveuglé par ses propres promesses et ses certitudes (Toutes les même ces petites poulettes de grain…il n’y a rien à manger) il n’entendra pas cet hymne à l’Amour que claironne la jeunesse désabusée et salie par des mains invasives et expertes en comptage de billets de banque :

    « Les bourgeois c’est comme les cochons, plus ça devient vieux plus ça devient bête….. Plus ça devient cons ».

    Il faut se hâter de ne pas généraliser, j’ai toujours eu la sainte horreur des étiquettes, s’empiffrer n’est pas un signe de manque de respect pour la donzelle et future dame qui va vous supporter ce soir.

    Vous serez gai comme un Italien quand il sait qu'il aura de l'Amour et du vin et après ce copieux repas elle découvrira que vous êtes un véritable maître queue. Au petit matin elle succombera au chant du coq en pâte et elle s'endormira '' ravie au lit''.

    En Provence il y a un dicton :'' c'est bien connu c'est une fois couché qu'on "sent l'ail au lit".Question de goût mais avec modération.

    « Cogito ergo sumA mon fils... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Août à 09:02

    Un joli comparatif entre les deux "B" qui gèrent la vie de l'homme... !

    Bonne journée 

      • Mercredi 30 Août à 05:49

        Un jour l'ennui naquit..de l'uniformité des relations esprit-estomac !.....et c'est sans crier gare que l'homme est allé brouter l'herbe tendre de sa voisine ...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 29 Août à 13:27

        Waouh tu es encore en forme! .....Rien n'abat le loup......

    Un coup de vieux pour moi ce jour......

      • Mercredi 30 Août à 05:50

        ..un coup de vieux ou un coup '' DU'' vieux..(humour ).

        merci de ton pas sage Sabine.

    3
    Mercredi 30 Août à 13:49

    Ben dis donc......pas question de régime chez toi !!! he  ........ Penses tu que les femmes n'aient pas le même appétit ???  clown 

    Beau programme que l'amour et du vin !!!!! oui oui oui....OK....avec modération !!!

    Bises sans oublier Catinou

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :