• La différence

    Ah tu piques ! ...me dit elle ..quand je ne me rase pas

     

    Elle me trouve atypique et moi j'aime çà. 

    Être atypique c'est être hors normes

    Bon je veux bien..... mais quelles sont les normes, qui les a définies et sur quels critères se sont basés les « décideurs ».

     

    Souvenez-vous de « l'ennui naquit un jour de l'uniformité ».

    Les lecteurs de PLAY-BOY transformaient en «  l'ennui naquit un jour de l'uniforme ôté »....il fallait donc que les belles aillent se rhabiller ...devenant ainsi le leitmotiv des strip-teaseuses ou des effeuilleuses des pages des blogs...

    j'ouvre une parenthèse qui si elle restait ouverte laisserait entrevoir un aspect de mon non-conformité : les explications sont à tirer par les oreilles....les « hommes chasseurs » aiment bien prononcer après leur tir...« mon petit lapin.....alors heureuse ? ».

    Les effeuilleuses de feuilles de choux sont assimilées à de « petits lapins » de la découle le sigle de Play-boy ».....C.Q.F.D....

     

    En parlant des « petits lapinous » j'en reviens à nos moutons.

    Faire partie des normes de la vie courante.....et Vous comment vous comportez-vous face à ce rouleau compresseur qui voudrait vous laminer et faire de vous, des galettes fades et insipides ?

    Ce même empêcheur à vous distinguer viendrait à vous délaisser et préférerait une d'à coté, car «un peu plus épicée.. »que vous.

     

    Mais je vous rassure c'est aussi être exceptionnel.

    Déjà le fait d'être sur un blog vous rend cette légitimité sur celles et ceux qui ne mangent pas de ce pain la.

    « ma pauvre qu’est-ce-que j'irais faire dans ces endroits de perdition...il y en a qui perde leurs âmes et d’autre leur temps »

    L’exception vous va à ravir.... non pas celle qui confirme la règle des hors-normes.

    Nous rêvons tous et toutes de croiser sur nos chemins de vie et même de côtoyer des gens incroyablement exceptionnels …Bon, ça c'est fait....

    Ben quoi ?... ne vous retournez pas ..regardez vous dans la glace..c'est Vous auquel je fais allusion, sinon que faites vous chez Moi ?

    Et ce n'est pas parce que votre meilleur amie, votre collègue de bureau ou votre compagnon de chaînes ( le rameur de galère) a décidé que vous n'étiez pas à la hauteur, qu'il faut baissiez les bras.

     

    Vous êtes uniques en votre genre et nul ne peut vous ressembler..alors faites le connaître à votre entourage...jeter les gommes qui voudraient que vous vous effaciez devant elles.....OSEZ être exceptionnel, affichez votre différence.

     

    C'est aussi être inhabituel

    Ah les habitudes! la routine mine le travail de titan que vous avez effectué pour venir jusqu'ici.

    Il ou Elle vous attend au tournant, connaissant bien votre personnalité pour l'avoir façonnée depuis le temps que vous êtes à ses cotés.

    Vous ne le surprenez plus, tout est écrit et la messe est dite.Vos jours sont semblables à ceux qui sont inscrits sur le calendrier des Postes..R.A.S... Rien A Signaler.

    Moi je vous le dis TIREZ le ce signal d'alarme. Faites dés à présent quelque chose qui va vous étonner,vous secouer, vous désorienter, mettre à mal les diseurs de mauvaises aventures...en un mot sortez de votre fin programmée.VIVEZ....chez vous c'est inhabituel !

     

    C'est aussi être irrégulier

    c'est à prendre dans le sens de ne pas être lisse, sans aspérités, sans relief.

    Vous savez ce bois dont on fait des flûtes, aussi lisse et sans promesses qu'un programme d'un futur président, on dit qu'il plie et ne rompt pas...oui il ne casse pas 3 pattes à un canard !

    Mais vous, si vous deviez être un son que seriez-vous ?

    J'ai peur que le son qui vous ressemble soit le son d'un  appareil que l'on branche sur cœur d'un malade en réanimation et qui alerte infirmière quand le cœur ne bat plus......

     

    Non, je vous « entend » :

     semblable à une tonitruante trompette de guerre, à un grondement prémices d'une irruption volcanique, à une vague déferlante sur une plage.

    Si c'est ainsi que je vous devinais hier, ce matin vous étiez :

    une douce mélopée faite de bruissements d'arbres, de bruissements d'ailes, du doux chant d'une source fraîche, d'une voile qui claque au vent...vous êtes devenus imprévisible, exceptionnel, inhabituel et irrégulier dans votre façon d'être....et çà..c'est VOUS.

     

     

    Je citerais « in fine » CONTRASTE de Marie Flore Rapenne :

    cultiver vos différences ! : Retrouvez la saveur de chaque gestes simples......
    Retrouvez l'intensité de chaque moment simple.....
    Ne soyez pas en attente du mieux...le mieux c'est dans votre présent....le mieux c'est dans ce que vous avez déjà pas dans ce que vous n'avez pas encore....
    Ne vous perdez pas dans des quêtes qui vous détournent de votre vie....votre bonheur est là en vous à travers tout ce simple que vous vivez.....
    Arrêtez d'anticiper le bien ou le mal...il est temps de vivre ce qui est à vivre sans se projeter....

    Soyez bien maintenant....pas demain...il n'y a pas d'idéal ....le seul idéal c'est que c'est vous qui pouvez rendre vos moments beaux ou apprécier vos moments sans conditions.

     

     

    « La machine à communiquerIlluminations »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 18 Février à 13:57

    juste parfait cet article ! Il va en remettre plus d'un en selle !

      • Dimanche 19 Février à 05:15

        Je crois qu'il faut s'attendre  à un sacré galop !

        Merci de ta présence.

    2
    Samedi 18 Février à 15:24

    J'dois être très "ah tu piques" moi aussi car je suis loin de me raser tous les jours... plus parce que j'aime pas ça que pour être atypique !

    Mais après tout peut-on vraiment être exceptionnel dans la vie de tous les jours ?...

    Bonne soirée

      • Dimanche 19 Février à 05:14

        Seuls tes actes le prouvent...et là à la lecture de ton blog.....y'a pas photos ( bien qu’il soit rempli de témoignages photographiques !!)

        Avec sincérité.

    3
    Dimanche 19 Février à 10:10

    Bonjour, quel bel article"oser" pas facile à faire car ceux qui ne  veulent pas trouveront  toujours de bonnes excuses pour ne pas oser faire ce qui les délivreraient des chaînes imposées par la société.Pourtant quand on y arrive quel bonheur et qu'elle délivrance. Tu prêche à une convaincue tu l'as  bien compris.

    Quand on est différend on gêne, quand on  rentre dans le rang on est mouton, alors il faut choisir....

    Mais je crois que l'on peut aussi palier aux deux, le seul but est de se sentir en accord avec soi. Si l'esprit est en harmonie le corps le sera aussi.

    je côtoie souvent dans  des blogs " des moutons" ce sont ceux là qui geignent le plus mais je ne peux pas les blâmer ils n'ont pas le courage ou la force de changer, alors ils préfèrent subir.

    Subir le mot est lâché!

    Subir la méchanceté, la haine etc.

    Combien faut il de coups pour réagir?

    Par les écrits on peut donner la force, la volonté de redevenir soi-même et surtout de re-vivre.

    Ton article en est un bel exemple, il redonnera le courage à ceux qui n'en ont pas assez de réagir, de se prendre en main et d'oser enfin!

    Il n'y a que le premier pas qui coûte, il est dur mais une fois fait....♫♫♫ une douce mélodie résonnera à vos oreilles et vous serez heureux (Amen! hihihi).

    Comme le dit si bien Louzen soyez différends et vous verrez les changement positifs, chaque jour sera un jour où vous vous sentirez bien dans votre peau, et ça cela n'a pas de prix.

    Bon dimanche ici ensoleillé.☼☼☼

    4
    Dimanche 19 Février à 20:42

    Ho ho !!! Moi je suis unique et c'est bien dommage pour tout un chacun !!! rires !!! et en plus je ne pique pas he c'est plutôt rassurant non ????

    Bon plus sérieusement j'aime beaucoup cet article et sa conclusion tout particulièrement que je ferais bien de m'appliquer plus souvent mais quant à apprécier les moments sans conditions, là je n'y parviens pas encore....pourtant .....j'y travaille !!!

    Bises Loup et à très vite

     

    5
    Lundi 20 Février à 10:46

    il faut que l'on ose pour pouvoir atteindre Oz et le pays magique de nos reves

    oser peut etre simplement un geste une attitude une parole .... que l'on exprime enfin et que l'on donne quotidiennement

    6
    Lundi 27 Février à 09:37

    Bon jour, je pense que tu es revenu de vacances? Bien reçu ton message et j'y ai répondu.

    Saches qu'on ne t'oublies pas. Bonne journée que je te souhaite moins solitaire.);♥♥♥

    7
    Mardi 28 Février à 01:19

    c'est ben vrai, ça ! ce qui est hors norme c'est qu'il faille le répéter 

    Bonne journée

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :