• L’Ouïe fine

    Un pavillon pour l'OUÏE. ( blog que j 'ai découvert : http://quantinosse.over-blog.com/2018/01/cris-dans-la-n.ouie.html

    Mots pour améliorer nos maux... sans brie ! Mais tout pour l'OUÏE ! Une relecture de l'actualité sur un ton humoristique ainsi que la création d'un abécédaire de noms communs puis de noms propres.Et des textes un peu plus élaborés et réflexifs.. Positivons dans la bonne humeur à partager.

    Je cite :

    …. « Au cours de ce terrible week-end, l’équipe a payé un lourd tribu face à l’équipée de ces fans nerveux ou fanatiques. Je me suis dit, prenons le taureau par les cornes et je traite le sujet car ça va de mal en pis.  Pour moi c’est un cas qui m’est cher, d’autres diront un casher.

      Pardon si ce que j’écris n’est pas très orthodoxe. Si j’envoie un mot à mes frères, c’est insultant disent les turcs qui pensent que l’on bosse fort. Ne faisons pas une croix sur ces événements, véritable calvaire. Personne n’est insensible ou nous sommes tous une cible en protestant, même quand ce ne sont pas les tiens ou palestiniens diront certains. »

     

     

    Détonnant... plus qu'étonnant

    Cette  OUIE qui nous est chère, nous a '' enduit d'erreur'', nous avons été trompé, Eustache et moi.....Félicie...aussi.

    Car à bien entendre votre texte alarmant je trouve des similitudes avec L'OUIE et le ONZE de FRANCE....of course.

    Je ne m'étendrais pas sur cette équipe de pieds gauches, pris dans le sens de '' mal à droite '' ou de maux de la droite...depuis les élections présidentielles.

    Vu qu'à mon age, j'ai la vue qui baisse, je lirais entre les lignes  en me faufilant à m'en tordre les boyaux,  comme jadis le faisait le Poilu à Verdun.

     

    J'ai déniché des similitudes avec un roi de France qui faisait des histoires.

    Louis XI le grand diplomate, finesse et ruse, avare des deniers de l'état, préférait vaincre sans combattre et ses victoires furent sans éclats et prêtent à sourire (d’où les éclats ).

     

     Le TÉMÉRAIRE  chute

     

    Par ruse il fit choir un Grand Charles, très Téméraire en revisitant le coup des  ''Délices de Capoue '' : J'ai plus aisément chassé les Anglais hors du royaume que ne l'a fait mon père . Mon père les a mis hors du pays à la force d'armes, et je les ai chassés à force de pâtés de venaison et de bons vins ».( Au mois d'août 1475 à AMIENS)

    Si peu héroïque soit-elle, la gastronomie passe, depuis cette époque, pour l'une de nos armes les plus redoutable.

     

    Aux armes les ci-devant, mi-citoyens mi-toyens (c'est pour la rime ).

    Nos forces vives face à l'envahisseur ne crieront plus  '' Montjoie-Saint Denis '' des Capétiens, mais '' Dans le cochon tout est bon '' des défenseurs de notre beau Pays, face aux hordes de barbares lobotomisés au Kebab et aux Loukoum de tata Aïcha.

    J'aurais juré, mais un peu tard comme il se doit, entendre un éternel ex-ministre à la « langue bien pendue » déclarer tout de goguette (tant sa féminité était visible ) « ce Louis le onzième : quel bel homme..sweet homme ».(Jack L.....)

    Avouez que la perversion où va t elle se nicher ? Vous me répondrez dans le « porc-niché » (PorNichet et sa plage de Mr Hulot).....

    Sus à l'étranger

    ...pourtant à bien connaître l'histoire de mon pays, le danger vient de l'intérieur.

    Le ver était dans le fruit et il y avait quelque chose de pourri dans le royaume du Danemark...mais çà on s'en fout c'est pas chez nous !

    VILLON l’infâme !

    Villon fut un des sujets les plus turbulents de Louis le onzième , toujours en conflit avec son roi. C'était un voyou, mais cultivé et raffiné. Un malfaiteur à la plume captivante qui décrivit la France de son époque avec une acuité et une lucidité que bien peu de chroniqueurs ont atteint

    Alors furent inventées les « fillettes ».

    J'en ai des frissons dans le bas du dos.

    D'après Philippe de Commynes, biographe de Louis XI, « fillettes » était le nom donné non point à des cages de fer comme on le dit souvent, mais aux chaînes dont le roi faisait charger ses prisonniers politique. Voir les débats politiques de l'avant tour des élections ou des hommes politiques de renom se sont retrouvés chargés de chaînes et éliminés du premier tour de cons...Fillon et les Fillettes ?....je vous laisse vérifier la concordance.

    Le point d'orgue de son œuvre aura été un dicton pas à la con ni même à la Macron, mais qui résulte bien cette envie de Mr PROPRE que nous avons tous en nous les vrais français et sur le quel je vous laisse méditer

    Gelée blanche pour Saint-Eustache grossit le raisin qui tache.

    « La calentica....ou les PanissesVitamine..et vois ta mine »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Janvier à 10:20

    Ouais une envie de Mr Propre... et il est costaud en plus, il devrait pouvoir nous débarrasser des déchets...

    Bonne journée

     

    2
    Dimanche 14 Janvier à 17:07

    Le temps serait-il venu de remettre le gibet à l'honneur  ?

    En ce dimanche bleu, ensoleillé mais frais (la météo nous est devenue indispensable ...) tu nous fais faire une grande balade à travers l'Histoire et les histoires. Ce n'est pas celle des pendus (je rajoute un "l") et ce François là était un sacré drôle de bonhomme poète !

    "Frères humains qui après nous rirez  ..... "  Il me le pardonnera !

    Bonne soirée

     

    3
    Lundi 15 Janvier à 11:03

    Bonjour,

    deux amants Louis et Claire se séparent

    depuis Louis devient aveugle et Claire sourde,

    car Louis ne voit plus Claire et Claire a perdu Louis

    hi hi hi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :