• l'Aventure c'est l'aventure

    l'Aventure c'est l'aventure

     

     

     

    PEUT IL Y AVOIR UN AVENTURIER SANS AVENTURE?

     

    Le plus beau et le plus troublant des compliments que j'ai adressé à une femme a déclenché chez moi, une réflexion que j'aimerais partager avec vous.

    Je lui ai dit: "

    '' tu es à toi seule une aventure, tu as fait de moi un aventurier"

    Nous étions fait pour tirer de sauvages bordées, découvrir de nouveaux horizons et aborder à des rivages inconnus.

    Nous ne pouvons dissocier l'un de l'autre...nous vivons au travers de l'un comme de l'autre, elle est mon aventure et je suis un aventurier.

    L'aventurier 

     se nourrit d'incertitudes, d'impondérables, d’ambiguïtés, il aime les énigmes et se mettre en danger, sa vie est faite de confrontations à des univers qui ne lui sont pas familiers, par goût de la découverte de l'inconnu, sans peur des risques et des dangers que représentent ces intrusions. Il est partant pour toutes nouvelles aventures qui se présentent à lui.



    L'Aventure 

    est une succession de péripéties, de rebondissements, de surprises, d'événements fortuits qui concerne une personne. C'est aussi une exploration d'un monde inconnu qui déclenche les passions.

    Cette explication pouvant être psychologique et physiologique. Elle a cette ambivalence, elle cherche et elle offre....

    Elle cherche le sel sur une peau tannée, le menton mal rasé du baroudeur, la main salvatrice qui lui tendra un expresso en lui disant « what else », un accord de guitare plaquée au coin d'un feu de bois sur une plage.... En contre partie elle offre (eh oui avec madame c'est donnant-donnant) des frissons, des promesses de vie nouvelle, des souffles coupés par les émotions.

     

    Que serait une aventure sans aventurier ?

    La notion de l’île déserte ne me convient pas, et bien que les fins de semaine soient promesse d'amusement, j'imagine Vendredi seul sur son île se faisant tartir en cherchant la Grande Aventure, il lui manque la présence d'un Merlin qui serait enchanté par un tête à tête... et plus si affinités.

    De même imaginez un aventurier ayant pignon sur rue, référencé dans tous les sites de rencontres, astiquant sa plaque professionnelle en cuivre fixée à l'entrée de son bureau façon profession médicale qui devrait se contenter d'aller chercher ses clopes au coin de la rue pour faire naître une poussée d' adrénaline.

    L'un a besoin de l'autre ou l'une a besoin d'un autre.

    Je vois d'ici les annonces sur l 'inter pas très net: 

    « aventurier, regagnant son port d'attache, propose escapade avec ou sans lendemain à une Aventure en quête d'un aventurier. »

    En un clic, bondissant pour répondre à l'appel d'un prétendant proposant « d'échanger temps libre contre journée normale d'une femme » elle martyrise son azerty (clavier de son PC...je dis çà pour les hermétiques) et lance sur le web :  

    « Aventure bouillonnante de promesses, accepte de tenir la barre de l'aventurier qui saura se lancer à corps perdu dans la course au septième ciel  avec ou sans escales » .

     

    Sans escales....faudrait voir tout de même.... en considérant que le transport du corps peut être envisagé avec rapidité ( je plaints l'Aventure qui fondait de gros espoirs dans la durée de la manœuvre questions des préliminaires...la vitesse en nœuds doit être prise en considération ) il ne faudrait pas oublier le ravitaillement essentiel à une traversée aussi rapide fut-elle.

    Un vieil adage de loup de mer que je livre à votre sagacité : ''  on n'embarque pas pour une traversée sans une ration de biscuits secs ''.....si non bonjour le radeau de la Méduse ...et autres tirages au sort pour savoir... ''qui, qui, qui sera mangé...ohé, ohé''

    l'Aventurier a besoin de temps de repos ne serait-ce pour rechercher les batteries de son i-phone et de se refaire une petite santé.

    Il lui faut procéder à la mise à jour des cartes Michelin et Google Earth, et même '' la carte du tendre '' ( si chère aux Amants de Louis MALLE)

    L'Aventure à besoin de se auto alimenter pour se régénérer et pour pouvoir se montrer sous ses plus beaux attraits, de repousser les limites des continents afin d'en découvrir de nouveaux...mais l'un comme l'autre sont sur la même longueur d'ondes, ils sont en phase de rencontre et de communication.

    J'ai envie de fredonner cette chanson de Jean FERRAT « que serais-je sans toi qui vient à ma rencontre...qu'un balbutiement »



    La fonction crée l'organe...l'Aventurier n'existe que pour répondre et combler les désirs de l'Aventure....qui des deux est né le premier l’œuf ou la poule ?

    L' Aventure n'existe que pour contenter et répondre aux besoins de l'Aventurier...

    Et vous, Aventurier ou Aventure ?



     

     

     

    « Illuminations Commence par te taire »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Mars à 22:00

    Ah, ah... aventureuse, je crois !

    Très bon texte comme toujours. Je me suis beaucoup amusée.

      • sam
        Vendredi 10 Mars à 05:44

        aventurier pas de doute possible trop feignasse pou m"taper l'boulot .. oui copain ..  

    2
    Vendredi 10 Mars à 08:24

    A double sens, ambigu et hermétique comme toujours, çe texte te ressemble tellement!

    Latcho divès mon frère Loup, et à bientôt, nous sommes Kesaj Tchavé,

    3
    Vendredi 10 Mars à 08:48

    Bonjour, difficile de répondre à froid , de bon matin. Mais je crois que pour moi, enfin pour nous avec mon chéri c 'est les deux. Aventurier pour l'être, et

    l'aventure c'est tellement passionnant, ne jamais savoir où l'on va et surtout quand. La vie serait bien monotone sans aventures, enfin pour moi.

    Bonne journée.

    4
    Vendredi 10 Mars à 09:22

    Une relation c'est toujours une aventure... on connaît uniquement le début et le reste vient peu à peu, pas toujours dans le sens prévu !

    L'important c'est d'être passionné par cette relation. Il n'y a pas d'aventure sans passion...

    Bonne journée

    5
    Vendredi 10 Mars à 09:58

    L'aventure, encore et toujours, dans tous les domaines ! yes C'est le piquant de la vie. Il n'y a rien de plus angoissant que la routine. Pour ma part, j'essaie toujours de mettre de l'aventure dans ma vie. Il n'est d'ailleurs pas toujours nécessaire de partir à l'autre bout du monde. On peut explorer, près de chez soi, des chemins que l'on n'avait encore jamais foulés, on peut se lancer dans de nouvelles activités, réaliser un rêve... Il existe mille et une manière de partir à l'aventure. Et si, sur son chemin, on rencontre un aventurier prêt à faire un bout de chemin avec soi, pourquoi pas ? smile.

    Un excellent texte, loupzen, comme toi seul en a le secret. De quoi me permettre de bien commencer ma journée. Merci !

    Bonne journée à toi.

    Sérénita 

    6
    Jeudi 23 Mars à 10:56

    Bonjour Loupzen,

    En venant chez vous et en vous lisant, j'ai enfin compris que vous étiez un loup :  peut-être le mâle alfa?... Merci pour être passé dans mon humble espace. J'ai été intriguée par votre tout petit message chez Faustine hier soir. Un message qui par ses mots tout simples, en disaient long sur vos états d'âme. Je me suis sentie le besoin, quelque part, de vous montrez que je vous avais lu et entendu, même si je ne pouvais rien faire pour vous éclairer sur le chemin à suivre, étant, moi-même dans un chemin qui n'est pas celui ou je devrais avancer : il n'est pas pour moi et me force à me sentir égarée parmi les ronces de l'incertitude... être ou ne pas être...Un autre se l'ai posé avant moi et d'autres se la poseront après nous.  Bonne journée à vous! Amicalement, Ghislaine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :