• J'ai planté mes crocs dans les fesses d'un.......

     

    J'ai planté mes crocs dans les fesses d'un.......

     

     

    Il est faux de dire que l’homme est moderne et urbain.

    Pour ma part je suis primitif, bougon et franc !

    Là où les autres savourent la certitude de l'abri légitime, représenté à ce qu'ils croient, par leur famille, leur petit intérieur je pressens les désordres de la tempête.

    Cela me convient, je ne peux me réduire à la simple condition d’être humain, il me faut toujours plus, une goutte de sang de loup, de sève mêlées à la poussière de la route. 

     Le doux cliquetis des armes au beau milieu de la mêlée, m'apaise.

    Je viens de tirer l'épée pour défendre une presque inconnue, relation d'azerty qui au travers d'un blog avait épousé la cause «  d’un Gens du voyage ».

     Cette femme qui réagissait avec son instinct d’amoureuse de la notion de «  la Liberté d’aller et venir où on veut et quand on veut » …ouf ! manquait d’arguments frappant face à un nostalgique du Carnet anthropométrique.

    Ah la nostalgie de l’Ausweis, de  l’encartement de la « Belle de Jour », du laissez-passer et pourquoi pas de l’étoile jaune ou rose….elle a encore un bel avenir !

     Un espace de libre expression lui avait offert un sauf conduit accordé par le web-master  des lieux et souvent nous nous sommes échangés des idées, des opinions et la rareté des intervenants laissait à penser que cet « open-mindedness land » nous appartenait, une sorte de forum de discussions générales. (PEACHE si tu me lis...)

     Malgré nos appels à venir débattre d'un quelconque sujet, ce lieu restait trop souvent en dehors de l’intérêt des gens se disant intelligemment instruits, pas comme Nous, ignares que nous étions.

    Leur attitude sentait le mépris pour nous, petites gens sans plumes !

    A la recherche d'une tribune, un cuistre s'en est pris à cette innocente « Esméralda » dans l’âme, affichant à maintes reprises sa préférence pour la vie de bohème à la morne réalité du métro-boulot-dodo....C'est une écorchée vive à qui la vie n'a pas fait de cadeaux. Elle cherchait dans cette vie de "bâtons de chaise " à échapper à son Waterloo quotidien....morne plaine!

     S'accordant un «  droit de réponse », muni de chaussettes extensibles « because les chevilles qui enflent » ce Jean-foutre a descendu en flèche notre trop crédule gypsie-queen.

     Ses reproches ont été sans commune mesure avec le billet d'humeur de la mise en cause. David contre Goliath, la méchanceté contre la sincérité.

    J'ai eu honte du silence qui a suivi la mise à mort de cette femme, pas un casque bleu pour freiner les tirs de ce justicier.

    Dans sa réponse, il mettait en avant qu'il fallait prendre les mesures qu’imposaient « le foutoir et le désordre occasionnés  par la libre circulation des Rom’s »

     j'ai découvert un être humain haineux, vindicatif, qui déclarait : « que les camps avaient du bon »

    J’ai supposé que ce porteur de projets de stalag faisait allusion à des camps de nudistes dans lesquels tout allait plein gaz !

    J'ai donc dégainé mon épée pour porter assistance et faire en sorte que ce couard qui pour vaincre sans périls triomphera sans gloire.

    Je passe sous silence, les postillons et crachats que ce faquin a projeté en lisant ma réponse, je le laisse dans son cul de basse fosse, dans sa petite vie de péteux bouffi d’orgueil.

    "Une façon légère de se prendre au sérieux, comme une charge sabre au clair, en gants blancs et en éclats de rire. Venez mes amis cette charge est celle des cuirassiers de Reichshoffen." Cette citation ne m'appartient pas.

     Voilà donc exposé en quelques lignes ce que je ressent au pLus profond de mon être . Il m'est difficile de me lier d'amitié avec des gens constituant le servum pecus, non pas par orgueil mais du fait que nous ne partagerions pas les mêmes valeurs...

     

    J'ai planté mes crocs dans les fesses d'un.......

    « Manger une tétine ? Ah la vache...!Brûlons....Brûlons.. »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    capitaineecho
    Samedi 6 Février 2016 à 09:21

    Oula la sacre coup de gueule que je partage mais là je dois partir et y repondre ,demande du temps....je reviendrai!

    Bisou

    2
    saby
    Mercredi 10 Février 2016 à 07:12
    Je tombe la dessus ayant plus de temps ce matin pour pianoter ... meou . Oh que je suis mal à l aise face à ces personnages nauséabonds Y a de la haine gratuite partout. Je manie pas trop google + qui me semble ressembler à Facebook que je crois maîtriser un peu mieux et je suis ecoeuree et ai envie de tout deconnecter (tu vois la aussi) quand je vois la haine et la bêtise humaine qui se déversent à travers les commentaires sous n importe quel post partagé
      • Mercredi 10 Février 2016 à 13:36

        Salut tatoo-woman,

        Tes réponses sur différents post me redonne envie de communiquer....égoïstement?... benoîtement ?...Self-satisfactionnement?....et de façon "après moi le déluge "

        non, je dépose mes instants de vie pour témoigner.

        Je cherche un éditeur pour déposer un livre racontant une période de vie en compagnie des Gens du Voyage....là tu pourras connaitre ce qu'a été la misère humaine.

        Bonne journée.

    3
    Jeudi 11 Février 2016 à 08:29

    Oui c'est certain que tu veux partager un bout de ta vie au milieu de  gens qui méritent d'être connus, (et c'est bien pour ça que je me suis retrouvé là sur tes espaces car envie de connaître davantage sur leur vie ) et du coup tu attends donc aussi que ton témoignage nous touche et nous fasse réagir  .... c'est donc différent que de poser des images et des musiques et des bouts de papiers fous comme je le fais, juste  pour le plaisir , manière de souffler un peu au milieu de la routine et le train train de la vie et .... après moi le déluge .....   et bien sûr c'est  légitime que tu veuilles un peu de sincérité dans les notifications et commentaires ... Je comprends cela ....

    Je te souhaite de trouver un éditeur ....  tu n' as pas de pots blogueurs qui écrivent des livres ?  pour leur demander à quelle porte ils ont tapé ??? via  internet cela me semble plus facile (?) où je me trompe peut être  ? oops

     

      • Jeudi 11 Février 2016 à 12:51

        Après avoir fait le tour des commentaires et la synthèse, je veux pas me prendre la tête (de Loup !) j'ai encore quelques "instants" à vous faire partager. Je dois être à coté de la plaque pour les éditeurs.....et c'est ce qui me rassure !

        continue ton blog il est si différend des autres....faire face à la routine, être originale, sortie des routes toutes tracées c'est "LA BONNE" solution pour continuer à exister!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :