• Hurler souvent et sous le vent.

    Chaque homme est une histoire chaque femme porte en elle une épopée.

    C'est libre que l'on va rôder du côté de l'aventure humaine, nous devenons alors une histoire et je suis devenu mon histoire.

     

    L'homme se doit d'être moderne et urbain.     Pour ma part, je suis primitif, malpoli et franc!                

                                                                                                     

                         

    Je pressens les désordres de la tempête là où les autres savent la certitude de l'abri légitime, représenté à ce qu'ils croient, par leur famille, leur petit intérieur et leur petite mort future.


    Cela me convient, je ne peux me réduire à la simple condition d'être humain, il me faut toujours plus, une goutte de sang de loup, de sève ou de mer. Le doux cliquetis des armes au beau milieu de la mêlée, m'apaise.

    Notre société moderne, égoïste, ignorante de son passé, écrit tous les jours, au travers des publicités, d'émissions de télé réalité, de tendances et de modes, que les vieux en savent trop long sur la vie,qu'ils ne savent plus à quel saint se vouer....vu sous cet angle la solution serait de tous les éliminer.

    Lorsque la société exige un trop lourd sacrifice aux instincts de l'homme, alors ce dernier redevient totalement animal. C'est un cycle inévitable car Il y va de la survie de l'espèce. L'homme alors agit suivant ses instincts que nous croyons les plus bas, nous nous situons de par nos agissements, dans un niveau plus élevé et je dirais prés d'un stade final.

    Nous pensons savoir tout sur tout, nous sommes devenus les « number one » de la masturbation cérébrale, nous sommes devenus « enfin » intelligents, la Lune et le Monde nous appartiennent .La modernité devenue un projet de domination de l'Homme sur la nature en est de même sur les êtres humains.

    L'heure est venue de se poser la question : quelle est notre position dans ce cycle ?                                                                     

    En cet instant je considère mes origines et ma tanière comme une base de reconquête, une manœuvre de repli, pas comme un point de chute finale.

     

    Je cite ce qui jadis aurait pu me faire hurler de joie en traitant mes aînés de ringards, de « has been » :
    « 
    Le mousquet a anéanti le chevalier, l'hélice a détruit la navigation à voile, la science a saboté l'art et le Coca-Cola, la communion et le partage des repas.»

     

    Jolies images d'un temps autre que je commencerais presque à regretter.

     

    Me viennent et reviennent d'autres appels à se souvenir de ce que j'aurais aimé vivre, mais en fin de compte ne les ai-je pas traversées ces aventures ?

    Les mots employés ne sont pas les mêmes il appartient à chacun d’entre nous de mettre des couleurs sur nos émotions.

    Je cite : TERRA IGNOTA – par Paul-Louis in EFFRACTION SAUVAGE-

    « Il me souvient que nous aimions l'effraction et la sauvagerie, que nos illusions de brumes nous portaient aux veillées dans quelques camps de Brennus ou de Pictes, que les amitiés fortes restaient suspendues au hasard de la guerre, que nous avions soif d'ultime. ».



    Au gré de nos parutions intimes que nous étalons sur la place publique, de nos blogs, de nos commentaires entretenant la controverse ou un servile partage...pour ne pas blesser.... la révolte ainsi nommée par les « déjà morts » est promptement baptisée de noms obscurs : anarchistes de droite, chouans, hussards ou uhlans et Tudieu pourquoi pas amis des Loups ?

     

    A SUIVRE

    « L' art d’accommoder les restes ou de s'accommoder des restesOh douce nuit...bleue »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Janvier à 21:07

    Pas d'accord avec tout ceci..........

    Le mousquet a anéanti le chevalier, l'hélice a détruit la navigation à voile, la science a saboté l'art et le Coca-Cola, la communion et le partage des repas.

    Chez moi il y a le mousquet et l’épée,l'hélice et la voile,la science ......et le coca...le briquet et la pierre à briquet,........Par contre chez les autres................Il y a l'électricité mais il manque la bougie.Il y a la chaudière mais il manque la cheminée.......................Et il y a plein d'autres choses que les autres n'ont pas..........PARDON .......qu'ils ne veulent plus,car ils sont comme les voitures ........increvables........Donc sans roue de secours....mais quand ils crèvent ils pleurent après la dépanneuse.............he

    Salut Messire remettez du bois dans la cheminée........car vous j’espère que vous avez une cheminée.........yes

     

      • Mercredi 31 Janvier à 05:31

        chut ! il faut taire ses sentiments et toujours faire semblant...!yes  nous sommes entourés de cartésiens.he

        Tout doit avoir une explication, une logique, un raisonnement laissant le champ ouvert au matérialisme...et au consumérisme.glasses

        et bientôt  viendront les Mac Cartistes !  qui dénonceront les rêveurs et utopistes que nous sommes...cool

        Quant à la cheminée ....la place de Père Noel n'est plus disponible....mad

         

         

         

         

    2
    Mercredi 31 Janvier à 00:21

    juste une amie des loups.....

      • Mercredi 31 Janvier à 05:31

        Des Loups de mer ?

    3
    Mercredi 31 Janvier à 11:26

    Hou ! hou ! hou ... en silence et sur la pointe des pattes.

    "Ecrire, c'est aussi ne pas parler. C'est se taire. C'est hurler sans bruit." (Marguerite Duras)

    Quelques pensées, en vrac, après t'avoir lu : D'où nous viennent nos émotions ?  Pourquoi pouvons-nous en parler ou sommes-nous incapables de les dire ?   Beaucoup de questions restent sans réponse et je crois maintenant qu'il n'y a pas besoin de réponse à tout. 

    Certains mots, personne n'en doute, laissent des traces, des blessures indélébiles, mais nous ne sommes pas sensibles aux mêmes, donc, parfois, ça coince et les personnalités se heurtent, ne se comprennent pas. 

    J'ai deux cheminées et un sympathique poêle à bois, même si je ne crois plus au Père Noël  tongue

     

     

     

     

     

    4
    Jeudi 8 Février à 17:27

    Bonsoir, j'aime  bien Amis des loups. Bonne soirée

    Bisous 'Espagne

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :