• Étiquette #

     

    L'Etiquette

     

     

    LES ÉTIQUETTES :le marquage rend des gens heureux ….quelle connerie

     

    Composition

    mode de lavage

    température séchage

    température et mode de repassage

    Chlore

    Taille

     

    Cette description se rapportant à un vêtement que vous portez en ce moment même qui vous va comme un gant a été inscrite par le fabricant sur un minuscule morceau d'étoffe.

    Elle est le garant de l'attention et de l’intérêt que vous porterez à ce vêtement.

    Elle est le mode d'emploi pour un ''After '' d'une journée passée à vous supporter.

    Elle vous fournit les astuces pour que ce vêtement conserve une « forme humaine » pendant les quelques jours ou mois que vous le porterez...mode oblige !

     

    Qui oserait ignorer ces prescriptions et passer outre les recommandations portées par « la petite main asiatique » accompagnatrice de votre « dress code » ?

     

    Pas vous, pas moi.....mais, une fois le tailleur chic que vous ôtez en un clic,

    le jeans slim lavé avec amour pour ne pas qu'il s’abîme,

    le pull qui dissimule relégués dans la panière de linge « trop porté pour ce jour » l'étiquette a suivi dans la fuite, le vêtement avec lequel elle est mariée pour le meilleur et pour le pire jusqu'à ce que le vêtement expire.

     

    Éphémère l'étiquette ? Oui mais tout en nuance, certaines ont la vie dure qui dure, fixées dans votre dos et à votre insu, elles deviennent indélébiles, suite au geste d'un ami débile.

     

    L'étiquette dont je vais faire l'éloge est le pire des signes de reconnaissance qui vous a été attribué et dont vous ne soupçonnez pas l’existence.

    Poisson d'Avril, souvenir de facéties infantiles et puériles...mais qui avec du style était collé de façon plus ou moins habile dans le dos d'une victime consentante qui jubile !

     

    Ce signe ostensiblement vu par tous sauf par celui qui en est le porteur, est une infamie, une étoile jaune frappée au front qui clignote comme un gyrophare vous désignant d'un doigt vengeur en vous jetant en pâture à la vindicte populaire.

     

    '' mais qu'est-ce-que j'ai bien pu faire ?

    '' taisez-vous, vous êtes étiqueté''.

     

    C'est ainsi que vous portez, sans le savoir, votre croix semblable à un pin's qui vous a été généreusement offert par un '' on m'a dit que'' marié à une ''de source sure''.

     

    Pourquoi cet olibrius vous a-t-il gratifié d'une réputation qui vous oblige à raser les murs de peur d’être raflé « façon vel' d'hiv ».

     

    Vous êtes le cadet de ses soucis et il se moque de vous comme de sa première vérole.

    Le seul bénéfice qu'il tire de sa langue fourchue c'est de paraître ''quelqu'un'' auprès de « quelques-uns et unes ».

     

    Paraître, se mettre en valeur, exister en quelques sortes, ce bourreau de votre réputation, ce fils de rien a besoin de vous, en faire valoir pour exister et bander comme un cerf à la période du rut.

     

    Il a pris soudainement du galon, il devient détenteur et distributeur d'une « Judo Food » à coller les étiquettes. Il va vous estampiller de façon ignoble et définitive.

     

    Pas étonnant que vos amis boudent votre 06, une âme charitable leur a annoncé ''que vous..... et ce de source sûre''

     

    Moi, le vieux Loup, j'en ai fait les frais, comme le disait la chouette. (la chouette effraie....à moi, elle ne me fait pas peur alors que le corbeau si... Non pas scie...quoique à Passy je connaissais un chouette corbeau mais ça, c'est une autre histoire).

     

    Et en ma qualité de vieux grigou malin et blanchi sous le harnais, j'ai honteusement abusé des réputations que vous me fîtes, salopards... et vous en remercie.

    En guise de remerciements, je vous élève une statue, pour vous désigner d'un doigt qui se veut vengeur, à la foule des ''blessés de l'amour propre '''.

     

    Qu'est ce que l'Amour ? C'est une absence de jugement ( Dalai Lama dixit)

    Faut-il que les hommes manquent d'amour pour nous juger sans appel et pour  nous condamner à être pendu haut et court jusqu'à ce que nous prouvions le contraire...nous voilà  habillés pour l'été par leurs mesquineries, leur méchanceté, leur soif d’exister.

     

    Au fait sur ces habits de forçats, quelle est la teneur de l'étiquette « les chiens aboient la caravane passe et toi le Mauvais, rince ta bouche à la Javel, après cela, il faut que tu trépasse. ».

     

    .Et si comble de bonheur, ce label dont nous sommes parés pour pouvoir nous réputer, nous nous en servions'' d'honorifique distinction '' ?.

    Voila qui donnerait une belle leçon à tous ces distributeurs de bonnes façons d'être et d'exister.

    Nous serions alors et à leur insu porteurs d'un signe de distinction.

    Ce qui me fait souvenir du conseil de Laure GERBAUD, de Madame MICHU et d'autres '' Fondus de cette vie je n'en veux plus ''

     

    ...OSEZ être différent..collez moi vos étiquettes grâce à elles ma vie est devenue une FÊTE.

     

     

     

     

     

     

     

     

     



     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



     

     

     

     

    « La souffranceJe vous parle d'un temps..... »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Novembre 2016 à 06:26

    Salut LoupZen !!

    Un jour un homme m’a demandé ce que je voulais être plus tard, je lui ai répondu “libre et heureux” "libre je ne le serai jamais " il m’a dit que je n’avais pas compris la question alors je lui ai dit qu’il n’avait pas compris la vie.... !Car si je regarde au-dessus de mes épaules, je ne vois pas une boite dans laquelle je suis enfermé, séparé des autres par une frontière. Non, je vois un espace d'accueil sans limite, sans étiquettes et ainsi je vois la vraie nature de tous les êtres.....Pour te dire  j'ai une fille mariée avec un Marocain ,mon autre fille fréquente un indou ,mes proches voisins sont Irakiens,Turcs et Roumains, nous prenons le thé assez régulièrement  .. Elle est pas belle la vie !!!?

      • Jeudi 17 Novembre 2016 à 06:40

        Même si tu refuse les classifications (et tu as raison) une étiquette portant la mention "SANS ETIQUETTE" te sera attribuée ! 

        Heureux de voir et force de constater que tu as une ouverture d'esprit "qui fonctionne ".

    2
    Mardi 15 Novembre 2016 à 10:17

    Ben moi, l'étiquette y a longtemps que je l'ai mise au panier ! Je me fiche pas mal de ce qu'on pense de moi, et comme dirait l'autre, qui m'aime me suive ! héhé ! ça simplifie la vie je crois... !!!

    Bonne journée

      • Mercredi 16 Novembre 2016 à 03:48

        Alors en route vers de nouvelles aventures ! n'en déplaise aux morts-vivants !

    3
    Mardi 15 Novembre 2016 à 21:34

    Moi j'ai souvent été assez bête pour m'étiqueter moi même !!! oui je sais faut être tordue he mais je me soigne !!!

    C'est moche ces étiquettes, Lucky a bien raison !!!

    Mais je pense à ceux qui souffrent à cause d'une qu'on leur à collée dans le dos, et quand elle s'avère être fausse en plus, pour moi c'est ignoble !!! ................. on est pas tous en mesure de passer outre !!! certains n'arrivent jamais à l'arracher et subissent ........ ça peut être très grave !!!

    Bise Loup et Bonne soirée !!!

      • Mercredi 16 Novembre 2016 à 03:53

        Le monde moderne est ainsi fait " il faut faire partie de cercles, de castes, de club, de courants de pensée avec ses codes et ses signes de reconnaissance ! sinon l'individu s'ennui .

        Moi pas..!je change souvent de vie mais pas d'avis ni d'amis !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :