• Éclaircir le mystère du clystère

    Éclaircir le mystère du clystère

     

    Amis lecteurs et autres, avez-vous remarqué ce que l'humeur peut être changeante ? 

    Oui, c'est un mot féminin et vous n'êtes pas sans savoir ni sans saveur que souvent femme varie.
    Le terme humeur vient du latin '' 
    umor'' qui est lui-même un mot venant du grec ancien qui signifie : liquide.

    Pourtant, j'ai télescopé la trajectoire d'un sac à vin qui avait oublié qu'il y avait plus de philosophie dans un verre de vin que dans les livres...à condition qu'il s'agisse de vin et non de Beaujolais nouveau, ce fut là son gros défaut.

     

     De là à penser que boire un petit coup peut faire basculer la mauvaise humeur, il n'y a qu'une tournée que je vous recommande de régler....sinon je vais être de mauvaise humeur quitte à passer pour un Orchidoclaste .

    Il serait bon de noter que "Le bagage d'un homme, c'est ce qu'il a lu et ce qu'il a bu."(Je ne suis pas l'auteur de cette formule).

    Question de vous mettre de bonne humeur, j'insisterais sur le fait, et c'est bien connu, que le Mâle ne peut pas faire deux choses à la fois ! L'ancêtre de '''boire ou conduire'' en quelques sortes. Mais si tout comme moi vous voyagez léger, vous n’emporterez pas grand chose à boire dans vos bagages.

    L'affaire se complique lorsque vous vous en jetez un derrière la cravate en lisant un bon bouquin ou les commentaires des A. A. A d' EKLA

    Un autre mot en français qui a la même racine est le mot humour mais son acception actuelle est plus récente. Il vient de l'anglo-normand ''humour'' qui vient lui-même du vieux français : humor.

    Ce qui me fait dire que les vieux ne manquent pas d'humour.
    Il en faut une sacrée dose à Nous les Anciens pour supporter les conneries des jeunes et c'est un
    Archéodendrite ou Vieille branche qui vous le dit !

    Pendant trop longtemps, j'ai supporté les
    culs-terreux et les fesses-Mathieu. Je note que chez les vieux (je parle des Anciens, car on peut être vieux à tout âge !) il y a une augmentation très sensible de  pète-sec .



    Peut-être faudrait-il qu'ils engagent une marche arrière salutaire et deviennent adeptes de la klysmaphilie pour les uns, de la clystérophilie pour les unes et du lavement pour les autres.

    Accompagnant ce geste de « salacité lubrique », la chanson du groupe REGG'LYSS fournirait le mode d'emploi « Mets de l'huile ».

    Qu'entendons nous par là ?

    Je vous répondrais : pas grand chose, car je ne prête pas mon oreille à ces vents de bas étages.


    Le mystère du clystère reste entier.

    Ancré profondément dans les anales de l'automédication il a fait ses preuves dés le moyen-âge et resurgit de nos jours comme un pet de lapin sur une toile cirée.

    Les pratiquants sont parait-il de plus en plus nombreux et cela les met de bonne humeur.
    Pour une fois, je n'ai pas l'envie de partager la cause de leur bonne humeur, pourtant le manque d'humour est l'apanage des gens qui ont de mauvaises humeurs.(médicalement parlé)

    Sur le site d'Expressio.fr, j'ai découvert que : « Et si jamais quelqu'un vous demande comment on fait un lavement, vous pourrez répondre que c'est clystère et boule de gomme.» .

    Je n'invente rien.

    L'origine de cette expression se perd dans la nuit des temps.
    Vous l'avez compris, l'humeur et l'humour font bon ménage lorsqu'ils se trouvent sous le même toit et c'est un gage de mariage heureux.
    Boire un petit coup peut vous rendre heureux et vous mettre de bonne humeur à condition de ne pas abuser du liquide.

    Concernant l'usage du clystère, je vous laisse seul juge des bienfaits de son utilité et m'en lave les mains.
    Quant à cet
    Alvéopyge ou «  personne particulièrement énervante » ou trou du c...qui s’enivrait de l'idée de s'être débarrassé de moi, pour seule réponse à sa détresse, le diable de fort mauvaise humeur lui répondit : « et merde il est encore debout ».





    « Le repas du soudardMon nomadisme.... à moi »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Novembre à 10:31

    Mdrrr ! Le mystère du clystère... justement c'est une grave question que je me pose depuis toujours... c'est vrai quoi, c'est important ! lol !

    Bonne journée

      • Lundi 19 Novembre à 14:03

        Bonjour mon cher Ami,

        l'Etre humain forme l'essence de sa vie par ses propres moyens.... et non par des moyens propres !

        Merci de tes propos.

    2
    Mardi 20 Novembre à 09:57

    J'aime bien ton article !

    Et il m'arrive aussi de me montrer antirotodongyrateur avec certaine couche de la population...    he

    Bonne journée à toi.

    3
    Mercredi 21 Novembre à 07:50

    Bonjour Loupzen

    Je ne connaissais pas ce mot  de part son activité peu glorieuse  mais qui a du en soulager plus d'un , ton article m'a bien fait sourire

    Bonne journée

    Bisous

    Marie

      • Mercredi 21 Novembre à 08:50

        Rire équivaut, parait il, à manger un beefsteak..... et si comme moi, je deviens de plus en plus végétarien ?...".faut rigoler, faut rigoler pour empêcher que le ciel nous tombe sur la  tête "

        Je te souhaite le meilleur pour cette journée.    

    4
    Mercredi 21 Novembre à 15:52

    C'est un plaisir de vous lire, non seulement sur les mystères du clystère, mais c'est également une excellente  façon d'entretenir les petites cellules grises de mon cerveau tout en gardant  le sourire  !  

    Mais ...  Qqu'entendez-vous par les  AAA  d'Ekla winktongue    Du côté de chez moi, les seuls AAA , mieux AAAA et voir le summum les AAAAA que je connaisse, sont ceux de notre magnifique Andouillette de Troyes, dressées à la main et dont, d'ailleurs, je peux vous donner une ou deux recettes succulentes et généreuses, en cocotte !

    Bonne fin de journée Loupzen

      • Mercredi 21 Novembre à 16:22

        Bouffe-bique ! une recette ?...... je suis partant pour "faire l'andouille".

        A.A.A.  Ce sont les Anciens "Sacs à vin" qui ne se vantaient pas de biberonner en douce....AAAAAA... faisaient-ils après chaque gorgeon....

        Je reste dans l'attente de votre magistral cours de cuisine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :