• Commentaires EYMERAUDE

    Référence : http://hurlements-de-loup.eklablog.com/la-femme-sauvage-celle-qui-court-avec-les-loups-a119179884

     

    Plus à l’aise à perforer les fonds de culotte des fâcheux qui obscurcissent ma ligne de vision, je me trouve  pris au dépourvu quant la bise fut venue….et c’est un parfum de La Fontaine  qui en ces termes me rajeunit  l’âme …de là à vous embarquer le pas et ensemble nous sautons dans une La Fontaine De Jouvence.

    Drôle d’idée que cette matinale bise qui me fait rajeunir et transforme la couperose en bouffées de moiteur juvénile.

    Bise : caresse indolente  abandonnée comme par  erreur sur ma joue tannée alors que le poil de sanglier qui la tapisse au moindre frisson du vent  se hérisse

    Vous en conviendrez (et certains en repartiront !) il existe différentes bises, suivant l’état d’excitation de l’épiderme et de l’épicentre de ce trouble cognitif.

    Pour les puristes que vous êtes, je déboule à toute berzingue dans la description alarmante qui suit :

    Trouble cognitif léger : représente un état cognitif intermédiaire entre la perte naturelle de facultés liée au vieillissement et les altérations fortes des maladies neurodégéneratives

    Distinction entre trouble cognitif léger, vieillissement et démence. Je cite :

    «  Avec l’âge ( çà c’est moi ) un individu perd peu à peu quelques-unes de ses facultés intellectuelles (J’en avais donc !)... notamment en ce qui concerne la mémoire (ou est passée ma bohème)  . Cela fait partie du processus normal du vieillissement (bon…ben si c’est normal...Alors !) Cependant,( où est l’autre pendant ?) il arrive que cette perte des capacités mentales soit plus importante que la situation classique, on parle alors de trouble cognitif léger…çà y est, j’ai mis les pieds dans le plat !

    Traitement du trouble cognitif léger : je re-cite mais ne récite pas…

    « Il n’existe aucun traitement précis pour soigner les troubles cognitifs légers, mais on préconise une hygiène de vie saine pour la prévenir, car des troubles métaboliques comme : hypercholestérolémie, diabèteobésité, physiologiques(hypertension ou autres tabagisme sont possiblement responsables du déclin des performances intellectuelles »

    …Où en étais-je ? Perdu dans ce scénario catastrophe qui ne laisse que peu de chance à une happy-end j’en oublierais presque le bonheur de cette bise légère et tonifiante que je viens de recevoir «  in my face » de Loup.

    Ah oui….si vous  feuilletez (au jambon) ou au petit déjeuner, les titres de la presse inter et nationale pour ne pas dire locale ( loco = fou…de la à en déduire que ce qui se passe prés de chez nous est complètement fou) vous percevrez que le malaise est planétaire.

    Politiquement, humainement, artistiquement… ETC…les pays se distinguent par des coups de grisou ou de canon, tous plus graves les uns que les autres.

    Cette mondialisation aurait-elle pour but de nous faire oublier nos propres identités et personnalités. ? Qu’en pensez-vous ?

    Et soudainement, je reçois cette bise morale d’une lectrice, Anne, bise sous  forme  d’Alyzée azuréen, peut  être pas localement et géographiquement parlant, mais qui me fait oublier la dernière info : « nous vous rappelons que la pharmacie – MEDOC – est de permanence cette nuit dans la banlieue de Mexico ».

    J’en fais trop…. certes…Mais je me tape le coquillard de savoir ce qui c’est passé dans tel ou tel-Aviv pays, loin de chez moi (pas assez loin…mon fils !). Halte à la mondialisation qui écrase  nos personnalités et fait taire ce que des concitoyens lambda, ont à nous dire….dans un rayon de ……kilomètres.

    Qui est-elle et d’ou vient elle…La fille aux bas nylons…C’est CLERC comme dirait Julien…j’hypothétise. Et vous délivre de l’angoissante question qui vous taraude la vie : mais de quoi est-ce qu’il parle le Loup brailleur ? : Je cite

    -                   « Philosophiques que tes écrits profonds ainsi que les commentaires... Pardon pour ma curiosité... LA FEMME a toujours été un sujet qui suscite le meilleur et le  pire. Est-ce son sexe qui fomente cette peur ancestrale... Eve prie vie de la côte d'Adam...

    Cette bise matinale m’emportant au firmament de la contemplation de mon nombril….mais finit par détourner mes yeux en me rappelant qu’un de mes ancêtres a forniqué avec sa côte….

                      « -Et  s’ensuivit un malentendu qui perdure encore aujourd'hui même si les choses ont légèrement bougées. Alors la liberté... Quel combat ! » 

    Même pas mal…être une victime depuis des siècles, n’avoir aucune rancune à l’encontre du « tribunal  Hormonale des Mâles » qui statue sur le sort des femmes, condamnées à subir ou à être pendues hautes et courtes...au cou d’un con-joint »….malentendu….il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre !

                    « On pourrait dire que c'est un état d'esprit, et je pense que ma mère elle la vécue de cette façon... Moi je me suis battue, mal parce que je pensais que je n'étais que celle qui devait se marier, faire des enfants et... se taire... »

    L’exemple ou le contre emploi…je serais maman puisque Ma maman ne l’était pas….mais par contre je choisirais mon camp….

                    « Mais voilà après avoir été l'enfant-femme, la femme-enfant je me suis mis à regarder autour de moi, à ruer dans les brancards comme on dit. Pas simple d'être femme, on y laisse  des espoirs, on tombe parfois, mais quel renaissance lorsque enfin on peut respirer profondément, à son rythme et pas seulement par l'assentiment des autres! »

    La vie c’est la lutte….qui continue.

    Le Savoir donne le  Pouvoir. Il  se gagnera à la force du poignet et nous n’en sortirons qu’à la force des baïonnettes ! Formule choc mais non exagérées vu les circonstances .Quitter cet état de « grâce »qu’aurait dû être l’enfance-insouciance et revendiquer sa propre place au milieu de la mêlée…beaucoup de gens l’ont imaginé…D' autres l’ont fait comme Anne…Et vous ?

     

                « Les autres peut-être qu'ils sont comme nous... Après tout mais avec Le schéma de la société, miroir déformant, on s'y perd! »

                « Oui le prix à payer est énorme, il faut des sacrifices afin d'émerger sa véritable nature, dans les miasmes des  fausses certitudes que l'on nous a inculqué.. »

     

    A qui profite le crime ? Qui a intérêt à ce que l’enfant femme reste la femme enfant, empêtrée dans de fausses certitudes «  ton chemin est  tout tracé…ne sort pas des sentiers battus et rabattus par tes pères mon enfant… reste docile…taillable et corvéable à souhait …tu es MA chose…pas de remous ! »

    Quant au prix….la récompense  est en fonction de l’effort fourni…Everest…K2…Annapurna…Mont-Blanc...Ou…Taupinière du jardin ?

     A chacun son combat et sa récompense. L’important pou le reste de votre vie, et de pouvoir fixer les yeux d’une autre ou d’un autre et de dire :

    « MOI je l’ai fait …et TOI ? » « Qu’as-tu fais pour TOI et pour les AUTRES ».

                  « Quant à moi, je pense que la liberté est en soi, qu'il suffit d'avoir le courage de dire "je «tout en étant en harmonie avec" l'Autre" Et puis pour l'avoir vécu, je pense qu'il n'y a pas plus dure combat que celui que l'on mène contre soi.... On naît femme mais il faut du temps et de la persévérance pour ressembler à celle qui court avec les loups... Si on y parvient ! »

    Amitiés, Anne.

     Rien à ajouter n i à retrancher….Merci.

    « VagabondagesLe plus beau des cris de guerre »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Juin 2016 à 11:37

    Eh ben dis-donc... que de réflexions de bon matin ! C'est bien compliqué tout ça, et ça ressemble tout bonnement à... la vie !

    Bises et bonne journée

      • Dimanche 12 Juin 2016 à 04:23

        Bon jour, cette vie exposée est-elle la notre ? le sac de voyage qu'est notre mémoire que contient-il ? connais-tu cette expression "repas tiré du sac"?

        EYMERAUDE lors de sa rando. a ouvert son kit de survie...et nous offre son contenu....Nous ne sommes pas obligés de partager son "frugale repas"....mais de goutter à ses cotés me semble un acte de partage et puis....elle repartira le sac plus léger !!! et le cœur aussi !

         

    2
    Vendredi 10 Juin 2016 à 18:02

    Hoooo  ben mince alors, j'ai lu, relu , et je ne sais quoi en penser !!! moi je n'ai jamais eu à me battre pour une hypothétique liberté, tant mieux, je suis peut être privilégiée !!! mais j'ai un autre combat à mener qui n'est pas simple non plus !!! ceci dit, si cette bise légère t'a apportée du bonheur, je suis ravie pour toi he !!!

    pour moi, c'est un peu violent !!! happy que veux tu, j'ai déjà perdu beaucoup de mes facultés intellectuelles cry

    Bises Loup à bientôt !!!

      • Dimanche 12 Juin 2016 à 04:29

        CHRISY in the wind !cool

        La bise si légère soit elle fera en sort de faire avancer le frêle esquif que nous sommes wink2et je ne serais pas pris au dépourvu lorsque cette bise sera la bien venue !sarcastic

      • Dimanche 12 Juin 2016 à 17:36

        Ouiiiii !!! j'aime !!! Bises pour te souhaiter une bonne soirée

    3
    Samedi 11 Juin 2016 à 08:44

    Bonjour Loup. Je suis touchée, sincèrement. Si je le pouvais, j'écrirais le parcours de cette part étrangère qui perdure en moi. Ce n'est pas se regarder le nombril, non seulement apprivoisée ce coin sombre. Elle fait partie de la génération sacrifiée. Certains pourraient s'indigner en découvrant cette prose... Il y a tant de misères sur notre terre... La colère parfois s'avère l'élément qui aide à marcher, à vouloir la renaissance d'un être  formaté par tant de choses dures, voire insoutenables... 

    Mais heureusement la parole libère. Alors lorsque les yeux se décillent  la conscience devient peut-être l'ébauche de liberté.

     

    La Vie est tellement belle. 

     

    Mon amitié. Anne.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :