• Barbare

    QUEL BARBARE….HEIN ?   

     

     

    Ce qui arrive au « primate Des Gaules » est bien ennuyeux.

    A  t il ou pas, essayé et tenté d’étouffer le cri des victimes de ses prêtres pédophiles ? Par quels moyens ?

    Je n’ose penser que c’est en leur enfonçant un peu plus profondément le corpus delicti « au fond de leur jeune gorge leur empêchant de  crier un vade retro satana libérateur ».

    On dit de lui qu’il est discret et solitaire simple et proche des gens . Sportif….discret et solitaire comme dans ses plaisirs ?

    A l’occasion d’une conférence prononcée dans la cathédrale de Versailles le 4 janvier 2011, l’archevêque de Lyon, le cardinal prince de l’Église et primat des Gaules, s’est vanté d’avoir appris par cœur la chahâda pour la réciter au chevet des musulmans mourants. La chahâda n’est pas une phrase banale. Elle est le premier des cinq piliers de l’Islam. C’est la profession de foi qui permet de reconnaître un musulman : « Il n’est pas d’autre dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète». 

     

    Dans mes coutumes alimentaires je professe le « and chib nai kokalo » ou translation oblige « il n’y a pas d’os dans la langue ». Cette expression venue tout droit de mes fréquentations des Gens du voyage, signifie qu’il n’y a rien de blessant, de dur, dans la parole prononcée…mais quand même! il fait fort car qu’il se taise ou qu’il parle…il y a des silences qui en disent long.

    Là  il serait peut être bon de lui rappeler  à ce bon vieux « primat des gaules » en lui demandant de façon outrancière si ses protégés l’ont eu  pendant cet acte méprisable ( la gaule ).

    Personnellement cette idée me fait « dé gauler et dégueuler ».

    Quel enfant de Marie peut-il bien être pour taire les agissements de ces ministres du culte...attention je vois se pointer les jeux de mots laids pour gens bêtes ! Car il s’agit bien ici du culte.

    OPÉRATION MAINS PROPRES

    Mais une blogueuse, qui elle sait se servir de sa langue à bonne escient n’a-t-elle pas provoqué en moi cet émoi en relatant «, les évêques lancent une opération mains propres et se fixent de nouvelles conduites » ce à quoi notre blogueuse eructeuse répliquait : Tes doigts tu laisseras glisser uniquement sur le divin chapelet… » Je vous laisse imaginer.

    ( http://vilaineahlaine.unblog.fr/2016/04/13/hors-du-pot-de-con-de-con-de-confiture/)

     

    Vous l’avez compris, ces actes ignobles sont à mes yeux de Loup, répréhensibles et condamnables….Mais…. en recherchant bien qu’elles sont les origines de cette habitude qui pratiquée de grès à grès semble donner satisfaction aux nombreux pratiquants de cette technique placée sous les hospices de Saint CLAUDE.

     

    LA PAIX ROMAINE

    Au Ier siècle avant «  Oh, je sais, je sais  » (ou J.C) Cléopâtre fut réputée pour son tempérament luxurieux : elle était d’ailleurs surnommée la «Grande bouche» et aurait appris l’art d’aimer dans un bordel.

    - note du rédacteur : ne pas confondre avec la grande boucle...consacrée à des histoires de pédales -

     Au temps des Romains, la fellation exprime un rapport de domination entre maître et esclave, vieux et jeune, homme et femme. On peut être sucé, mais il n’y a pas de plus grande honte, de perte de virilité, que de s’abaisser à le faire.

    Nous ne sommes plus en ces temps reculés, la paix romaine est peut être remise au « gout du jour » avec son hymne ‘’ d’Annie aime les sucettes, les sucettes à l’anis’’’ et si sucer n’est pas s’abaisser ….c’est debout que ces innocentes victimes s’exécuteront.

    Et l’Eglise....à CONFESSE

     Car si en privé une  petite gâterie ne peut pas forcément faire du mâle un odieux et lubrique pervers  (là, il y a cumul des fonctions) cette pratique  peut être perçue comme un instrument de domination masculine. Oui il faut bien être en possession d’un instrument pour pouvoir s’en servir…c’est ce que j’appellerais l’effet VARTA…: celle qui suce que si l’on s’en sert.

    Cette  pratique   plaît dans les sociétés patriarcales, elle est aussi le risque que l’éjaculation ne serve pas à sa cause première, la reproduction. «Jusqu’en 2003, la fellation et la sodomie, même en privé entre adultes consentants et mariés, étaient pénalisées dans plusieurs Etats américains», rappelle le philosophe Ruwen Ogien.

     La fellation n’était d’ailleurs perçue que comme une sorte de sodomie orale. Des prêtres africains ne se retrouveront donc pas aux bancs des accusés.

    .«L’onanisme proprement dit concerne toute action qui, avec la main, avec la bouche d’une femme, d’un eunuque ou d’un jeune garçon, a pour but de provoquer l’éjaculation du sperme, au détriment de l’acte naturel», est-il écrit dans Les lois secrètes de l’amour en Islam, d’Omar Haleby, publié à Istanbul au XIXe siècle.

    NA PAS PENSER AU MAL ou au MÂLE 

     Or, «l’onanisme buccal est très répandu chez les chrétiens», car ils se sont «éloignés des enseignements du prophète Jésus». L’auteur juge que ce «sont des pratiques barbares dont l’origine remonte à la nuit des temps», perpétuées par des croyants dévoyés…dévoyés mais pratiquants … ceci explique peut être la pudibonderie et l’insouciance de ces « jeunes prêtres qui ne pensaient pas à mal où à de jeunes mâles…primesautiers va !

     

    En 1893, dans un ouvrage ouvertement raciste, L’amour aux colonies, le docteur Jacobus dénonce le fait que les indigènes de Cochinchine, les Annamites, pervertissent les colons français. «Chez presque toutes les femmes et nays [des adolescents locaux, ndlr] se livrant à de telles pratiques [fellatoires], les lèvres sont généralement épaisses et déformées, surtout chez les jeunes», écrit-il.

     Et selon lui, cette fois-ci, c’est la faute des Chinois ! «Ce vice est un produit direct de la civilisation chinoise, passé dans les mœurs du peuple annamite, bien avant la conquête française. C’est le vaincu qui a corrompu l’Européen à son contact», défend-il.

    Jusqu’où ce délice des uns et  délit des autres va t il se fourrer ….

     

    « la fin me donne faim.....La Lupara »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Avril 2016 à 14:52

    merci pour ce partage,très bon wk,gros bisous caty

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 23:42

        Félicitations pour l "histoire de la lingerie féminine" en espérant ne pas avoir été trop lourd.

    2
    Vendredi 15 Avril 2016 à 15:15

    Hé bien me voilà fichée ! merci du partage ! Vindiou ! quel article foi d'animal ! de quoi nourrir toute faim de savoir et autres friandises... Quant au dégoût je suis des vôtres...La coupe est pleine ! 

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 23:43

        Je n'ai fait que te rendre justice...avec justesse.

    3
    Vendredi 15 Avril 2016 à 18:42

    Salut LoupZen !!!

    Tu es très fort ... et j'adore tes écrits tout en délicatesse  !!!

     


      • Vendredi 15 Avril 2016 à 23:45

        Alors la,le gars, celle là elle va  tourner dans  microcosme !! chapeau !

        Merci de ta fidélité.

    4
    Petitepaquerettes
    Vendredi 15 Avril 2016 à 20:56
    Aille titi gros minet... j en suis bouche bé ... !!
      • Vendredi 15 Avril 2016 à 23:47

        De grâce, fermez votre bouche (lol ) 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Mercredi 4 Mai 2016 à 22:39

    Ben dis donc au moins toi tu n'y vas pas par quatre chemins !!!  je partage au combien ce gros coup de gueule ....beau Loup !!!

    Punaise les adultes consentants font ce qu'ils veulent mais c'est un crime de toucher aux enfants !!! et un crime de couvrir ce délit !!!

     

    Bisesssss

      • Jeudi 5 Mai 2016 à 04:37

        je sus tout à fait de ton avis + la complicité benoîte des responsables qui ont détourné leurs regards Imagine tu les dégâts causés dans la vie de ces futurs adultes ?

      • Jeudi 5 Mai 2016 à 14:40

        je rebondis sur ton commentaire......car les dégâts ils  sont bien évidemment les premiers à les encaisser et les plus touchés mais ça resurgira systématiquement sur leurs entourages et sur leurs descendances d'une manière ou d'une autre car eux mêmes ne seront plus jamais les mêmes ...... c'est donc excessivement grave !!! entendons nous bien, je ne veux pas dire par la qu'ils ne seront pas des gens très bien pour autant....loin de moi cette idée !!!

        Bises petit loup.......tu me parais particulièrement humain et sensible pour un loup.....je pense que tu as été très bien apprivoisé  yes 

    6
    Vendredi 6 Mai 2016 à 04:35

    APPRIVOISE...? si c'est l'impression qui se dégage de ce blog alors tout est perdumad...un loup peut en cacher un autre...la main qui me caresse les flancs doit porter des gants.... d'acier car je la déchirerai.

      • Vendredi 6 Mai 2016 à 14:47

        MDR ......que non que non....je suis sûre que non....la preuve : une grosse bise

      • Vendredi 6 Mai 2016 à 14:51

        yes.....Apprivoisé ne veut pas dire qu'il n'a pas le droit de mordre à bon escient 

    7
    Jeudi 13 Octobre 2016 à 23:21

    Un loup qui parle bien... qui parle juste... Je n'aurais pu dire mieux... Il y a des silences qui sont des crimes  où le bourreau immonde

    bien campé sur ses jambes conserve le masque de l'ignominie. Cela a toujours existé et notre église n'est pas sans taches. Pourtant qu'en est-il aujourd'hui...

    Une petite tape , face à une douleur, une humiliation que rien ne saurait effacer. 

    Bonne nuit loup, je désespère d'un monde meilleur, mais c'est ainsi. Amitié, Anne.

      • Dimanche 16 Octobre 2016 à 18:23

        Bonjour Anne.... Je n'y vais pas avec le dos de la cuillère et puis j'en ai tellement vu au cours de mes existences !

        Même si mes mots sont parfois "colorés et tintés de drôleries" ils atteignent leurs buts et c'est ce qui est le principal... 

        Dans les diverses couches de la société que j'ai fréquentées il y a des abus de toutes sortes....l'humain est comme ça!, fort heureusement il existe des exceptions : NOUS en qualité d'auteurs....mais pas en qualité de victimes.

        J'apprécie (et ne suis pas le seul ) tes commentaires.

        MERCI

    8
    Jeudi 16 Février à 14:37

    Oh my God.... Mes chastes oreilles ne peuvent pas entendre cela pitié!

    Bravo pour cet article bien fellationné (ça existe?) Suis bien ok avec toi c'est ignoble d'avoir laissé passer ça, mais comme on dit les loups ne se mangent pas entre eux... pardon  si j'ai froissé le Loupzen.

    Tant que l'église obligera les prêtres à ne pas se marier il y aura encore des dérives pareilles. mais si on regarde bien  c es gens  là ont un fond pervers. Regarde du temps de l’inquisition. j'ai visité le Musée de l'inquisition à Carcassonne cela en dit long sur ce que les  prisonniers devaient endurer pour les obliger à avouer.  Je vomis sur ces prêtres et autres pédophiles qu'ils aillent en enfer s'il existe.

      • Jeudi 16 Février à 18:22

        Nous avons fréquenté la cité de dame CARCASSE, le musée de l’inquisition et les châteaux Cathares.... et les caves coopératives itou !

        A l'époque nous vivions en caravane....J' ai de la famille à LIMOUX.  Quelles sont tes origines...

    9
    Jeudi 23 Mars à 14:11

    Sodomie et fellation seraient donc les deux mamelles de la chrétienté ? Pas faux. Les histoires de prêtres pédophiles éclatent au grand jour depuis une dizaine d'années et c'est très bien comme ça. Et il existe aussi tous les tordus qui ne sont pas de la chrétienté mais de la crétinité (?) Ca fait beaucoup de tordus sur terre. Excellente plume comme toujours, et la colère est là toujours qui la nourrit très bien -et vivement.

      • Vendredi 24 Mars à 13:05

        Tous ne sont pas à mettre dans le même sac...et puis il est bien dit "qu'il est plus difficile à un chrétien d'entrer au paradis qu'à un chameau de passer par le trou d"'une aiguille".

        Et qu'ils soient catholiques, islame-hic! ou de toutes autres confessions.....La pédophilie c'est NEIN!....quant aux autres pratiques de "contentement"c'est selon le bon pouvoir ou vouloir des auteurs......Mais cela ne nous regarde pas!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :