• A mon dernier repas

    Paroles de Jacques BREL.
     
    A mon dernier repas
    Je veux voir mes frères
    Et mes chiens et mes chats
    Et le bord de la mer
    A mon dernier repas
    Je veux voir mes voisins
    Et puis quelques Chinois
    En guise de cousins
    Et je veux qu'on y boive
    En plus du vin de messe
    De ce vin si joli
    Qu'on buvait en Arbois
    Je veux qu'on y dévore
    Après quelques soutanes
    Une poule faisane
    Venue du Périgord
    Puis je veux qu'on m'emmène
    En haut de ma colline
    Voir les arbres dormir
    En refermant leurs bras
    Et puis je veux encore
    Lancer des pierres au ciel
    En criant Dieu est mort
    Une dernière fois

    A mon dernier repas
    Je veux voir mon âne
    Mes poules et mes oies
    Mes vaches et mes femmes
    A mon dernier repas
    Je veux voir ces drôlesses
    Dont je fus maître et roi
    Ou qui furent mes maîtresses
    Quand j'aurai dans la panse
    De quoi noyer la terre
    Je briserai mon verre
    Pour faire le silence
    Et chanterai à tue-tête
    A la mort qui s'avance
    Les paillardes romances
    Qui font peur aux nonnettes
    Puis je veux qu'on m'emmène
    En haut de ma colline
    Voir le soir qui chemine
    Lentement vers la plaine
    Et là debout encore
    J'insulterai les bourgeois
    Sans crainte et sans remords
    Une dernière fois

    Après mon dernier repas
    Je veux que l'on s'en aille
    Qu'on finisse ripaille
    Ailleurs que sous mon toit
    Après mon dernier repas
    Je veux que l'on m'installe
    Assis seul comme un roi
    Accueillant ses vestales
    Dans ma pipe je brûlerai
    Mes souvenirs d'enfance
    Mes rêves inachevés
    Mes restes d'espérance
    Et je ne garderai
    Pour habiller mon âme
    Que l'idée d'un rosier
    Et qu'un prénom de femme
    Puis je regarderai
    Le haut de ma colline
    Qui danse qui se devine
    Qui finit par sombrer
    Et dans l'odeur des fleurs
    Qui bientôt s'éteindra
    Je sais que j'aurai peur
    Une dernière fois
     
     
    chanson paillarde (pas de quoi rougir ! )
     
     
    Ah que nos pères étaient heureux (bis)
    Quant ils étaient à table.
    Le vin coulait à côté d’eux (bis)
    Ça leur était fort agréable.

    Refrain
    Et ils buvaient à pleins tonneaux,
    Comme des trous, comme des trous, morbleu !
    Bien autrement que nous, morbleu !
    Bien autrement que nous !

    Ils n’avaient ni riches buffets (bis)
    Ni verres de Venise.
    Mais ils avaient des gobelets (bis)
    Aussi grands que leurs barbes grises.
     


    Ils ne savaient ni le latin (bis)
    Ni la théologie.
    Mais ils avaient le goût du vin (bis)
    C’était là leur philosophie.

    Quand ils avaient quelques chagrins (bis)
    Ou quelques maladies.
    Ils plantaient là le médecin (bis)
    Apothicaire et pharmacie.

    Celui qui planta le Provins (bis)
    Au doux pays de France
    Dans l’éclat du rubis divin (bis)
    Il a planté notre espérance.


     

    « Le plus beau des cris de guerreMARQUISE »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Juin 2016 à 06:59

    http://www.dailymotion.com/video/x167dc_jacques-brel-a-mon-dernier-repas_music

     

    Superbe et émouvant Brel, merci pour ce souvenir. Bonne semaine Loup.

      • Lundi 13 Juin 2016 à 21:14

        ...je suis coincé entre la poire et le fromage (image...) 

        Merci.

    2
    Lundi 13 Juin 2016 à 11:16

    Monsieur BREL !

      • Lundi 13 Juin 2016 à 21:06

        Alors là....je dis " respect".

    3
    Lundi 13 Juin 2016 à 13:41

    Elle me rend un peu triste moi cette chanson !!! et pourtant, le texte est beau !!! et pourtant ...........................

    J'aime mieux l'ambiance qu'évoque chez moi la deuxième chanson !!!

    Bise Loup et bonne semaine !!!

    4
    Lundi 13 Juin 2016 à 21:12

    Les chants de départ me sont coutumiers...quant un "Voyageur" arrive sur une place la première question qui lui vient à l'esprit se trouve dans une question : "quand partons-nous ".c'est ainsi...pas de nostalgie..pas de tristesse..le mouvement c'est la vie...même dans une autre dimension....

    La chanson qui me fait planer est de Stéphan ECHER "déjeuner en paix " je la dédie à ma fille Sarah.

    Et toi, ton morceau de zikmu préféré ?

      • Lundi 13 Juin 2016 à 21:24

        Ma plus belle histoire d'amour c'est vous de Barbara  !! et principalement ce passage là :

        elle fut longue la route, mais je l'ai faite, la route

        Celle-lа, qui menait jusqu'а vous

        Et je ne suis pas parjure, si ce soir, je vous jure

        Que, pour vous, je l'eus faite а genoux

         

        J'aime beaucoup déjeuner en paix !!! je la connais presque par cœur !!! Brel............ je l'ai beaucoup écouté plus jeune................. j'étais plus désinvolte !!!

        Mais en règle générale, j'aime surtout les bons textes français .........et les belles voix !!!

        Bisous loup !!!

         

      • Mardi 14 Juin 2016 à 09:02

        Je reviens sur ce que j'ai dit car ce n'est pas très compréhensible ................ Brel à l'heure actuelle ça me touche trop et souvent ça me laisse triste !!!

        Tu me diras Barbara c'est un peu pareil, mais ça me correspond tellement ce qu'elle chante que je pourrais l'écouter pendant des heures ................ va comprendre !!! 

        Bisouloup !!! bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :